Napoléon et la littérature française

Esprit : Napoléon
Date : Le 7 Mai 2003
Lieu : Santa Cruz, Californie
Médium : F.A.B.

C’est moi, Napoléon.

Laissez-moi vous dire pourquoi vous aimez tant la culture française. C’est parce que vous prenez la vie d’une certaine façon qui est ouverte à de nombreuses possibilités, et la richesse que vous appréciez dans la culture française, c’est en vous-même. Ce n’est pas un hasard si vous vous êtes retrouvé à étudier principalement la littérature française. C’était en fait une préparation à votre médiumnité.

Intellectuellement, vous avez dû absorber les informations que les écrivains français vous ont fournies, c’est-à-dire une certaine approche universelle et un amour de la vérité qui inclut le questionnement, la recherche et la soif de comprendre la condition humaine. Vous voyez donc que, loin de regretter ce que vous avez fait, vous devriez vous féliciter d’avoir suivi ce qui était depuis le début une véritable orientation.

Et donc, ces regrets que vous aviez de ne pas avoir choisi la musique doivent être définitivement enterrés, car ils n’ont aucune raison d’être. En tant que compositeur, vous êtes un original complet, libéré des institutions et des universités qui ont souvent peur d’être audacieux et d’être fidèle à soi-même. Tout a été prévu pour votre bien.

Les Français, comme tous les peuples, ont eu leur part de défauts. Mais vous avez raison de penser que leur littérature excelle dans cet examen profond et détaillé de la vie qui était absolument nécessaire pour votre appréciation des messages de James Padgett, qui poursuivent essentiellement la même ligne d’examen critique qui a fait la gloire des écrivains français.

Vous vous demandez pourquoi j’ai été choisi pour vous écrire ceci. Eh bien, j’ai trouvé l’humilité, et je veux honorer mon pays terrestre d’une meilleure façon. Je veux représenter le meilleur de ce que mon pays peut offrir.

Il n’est pas nécessaire pour moi de dire quoi que ce soit de spécifique en ce moment sur ma carrière terrestre. Ce n’est pas le but de mon message de ce soir. Je voulais simplement guérir ces doutes que vous avez eus afin que vous puissiez comprendre que vous avez toujours suivi votre cœur. Je sais que c’est un énorme soulagement pour vous de réaliser que le fait de ne pas se spécialiser en musique était en fait une bénédiction donnée par Dieu au lieu d’une négligence de votre part.

Effacez tous les doutes et les regrets, car ils n’ont aucune vérité. Et profitez des dons que Dieu vous a accordés.

Nous apprécions vos efforts en notre nom. Vous serez heureux d’apprendre que je crois maintenant à l’Amour Divin.

Sincèrement, Napoléon.

Note : Le dernier message de Napoléon.

Lien vers le message spirituel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2003/napoleon-and-french-literature-fab-7-may-2003/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s