Le récit de l’Exode – Suite

11 Janvier 2003
Santa Cruz, Californie
Reçu par F.A.B.

C’est moi, Moïse.

Je viens aujourd’hui pour poursuivre mon récit de l’histoire de l’Exode.

Comme il est possible de l’imaginer, nous étions tous ravis de ne plus être en esclavage. En quittant l’Égypte pour le désert, nous pleurions de joie et nous avions beaucoup de foi. C’était exaltant, et nous ne doutions pas que nous serions heureux et en sécurité.
Mais le premier nuage noir est apparu lorsque les Égyptiens nous ont poursuivis au bord de l’eau. Bien que la mer ne soit pas très profonde, nous ne savions pas comment nous pourrions nous échapper à temps. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, à un moment donné, les Égyptiens se sont arrêtés et ont fait demi-tour. J’ai interrogé Pharaon dans le monde des esprits à ce sujet. Il m’a répondu qu’il avait l’intention de tous nous massacrer, ou du moins de nous ramener en esclavage. Mais il y avait une lumière blanche, brillante, qui agissait comme une barrière, à travers laquelle il ne pouvait pas passer. Et en plus, cela l’effrayait. Ils ont donc décidé de faire demi-tour. Je sais que je n’ai cessé de démystifier les soi-disant miracles de l’histoire biblique, mais c’est ce que m’a dit le pharaon.

Donc, une fois de plus, nous avions des raisons de nous réjouir. Le désert, bien sûr, nous était étranger, et nous ne savions pas comment subvenir à nos besoins. Mais Dieu nous a encore aidés. Il n’y avait pas de manne ni de cailles, mais il y avait certaines pousses de légumes qui étaient comestibles, et aussi certains petits animaux que nous pouvions tuer. Pour ce qui est de l’eau, nous n’avons pas tardé à trouver un ruisseau à notre disposition.

Les gens, après un certain temps, ont commencé à maugréer, car certaines difficultés sont apparues. Après l’exaltation initiale et le sauvetage miraculeux du Pharaon, ils ont vite oublié tout ce que Dieu avait fait pour eux. J’avais les mains pleines en essayant de les encourager à avoir la foi. Comme le dit la Bible avec précision, certains d’entre eux souhaitaient même retourner en Égypte. Ce comportement me déconcertait. Je ne comprenais pas comment ils pouvaient être si peu fidèles et ingrats.

À un certain moment de notre voyage, j’ai été guidé pour monter seul dans une montagne. Là, j’ai reçu psychiquement la Loi, en écrivant les dix commandements sur de la pierre tendre, en utilisant de la pierre dure comme instrument d’écriture.

L’histoire du veau d’or est vraie. Lorsque je l’ai vu en descendant de la montagne sacrée, j’étais tellement en colère et bouleversé que j’ai brisé les tablettes contenant les dix commandements sur le sol. Ceci est également vrai.

Nous avons erré pendant de nombreuses années, puis j’ai compris que j’allais mourir. J’ai préféré monter dans la montagne et y rencontrer mon Créateur. J’étais fatigué non seulement par la vieillesse, mais aussi par les exigences déraisonnables de mon peuple. Cela m’a fait du bien de mourir en paix.

Je suis heureux de la réception de mes pensées. Accordez-vous le luxe de profiter de chaque instant, car vous vivrez de nombreuses expériences enrichissantes dans les semaines à venir.

Avec amour, Moïse.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2003/the-exodus-story-2-fab-11-jan-2003/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s