Le récit de l’Exode

9 Janvier 2003
Santa Cruz, Californie
Reçu par F.A.B.

C’est moi, Moïse.

Je viens aujourd’hui pour poursuivre mon récit d’hier. Je vais maintenant parler de de l’Exode.

Lorsque je suis retourné en Égypte après ma révélation qui a changé ma vie, c’était comme si j’y étais pour la première fois, tant ma perception était radicalement différente. Bien sûr, beaucoup m’ont reconnu, mais ils ont remarqué que j’étais complètement différent. Cela a provoqué une certaine agitation.

En fait, aussi absurde que cela puisse paraître, le récent film d’animation sur ma vie, « Le Prince d’Égypte », est en un sens plus proche de la vérité que l’histoire de la Torah. Ce à quoi je fais référence, c’est ma relation avec la famille royale, car ils me connaissaient tous et me reconnaissaient. Ainsi, ma relation avec Pharaon (le fils du Pharaon à l’époque où j’étais prince) était assez complexe, et elle était très gênante pour nous deux, puisque nous avions tant de souvenirs et d’expériences en commun. Il m’a d’abord salué chaleureusement, et m’a demandé pourquoi je semblais si différent. Je lui ai ensuite expliqué mon expérience et ma mission, même si je dois avouer qu’il était très difficile de lui expliquer ces choses, en raison du lien commun d’expérience que nous partagions. Mais je les ai partagées.

Bien sûr, tout le monde sait maintenant comment il a endurci son cœur, et en fait, lorsqu’il a entendu pour la première fois mon appel à libérer les esclaves, il a ri et pensé que j’étais vraiment devenu fou. Quand je l’ai répété et qu’il a vu que j’étais sérieux, il a compris que j’étais sérieux et qu’il ne pouvait pas être dissuadé. Il n’a pas eu le cœur de m’arrêter ou de me faire du mal, ce qui m’a permis d’être relativement libre. Je savais qu’il avait pris soin de moi, et que ma demande le frappait non seulement comme un fou mais aussi comme un ingrat. Mais cela le mettait dans une position très difficile. Comme on le sait, il a choisi la voie conservatrice – libérer les esclaves était un suicide économique.

Comme à l’époque je croyais que Dieu était courroucé, je lui en ai parlé. Alors que je parlais, un violent orage a éclaté. Je sais maintenant que j’ai été guidé pour parler juste au moment où l’orage éclatait. Et cela s’est produit plusieurs fois, avec de la grêle et aussi des éclairs. Ainsi, en raison du moment où ces discours ont été prononcés, les Hébreux et les Égyptiens ont généralement eu le sentiment que Dieu avait joué un rôle dans ma mission. Il faut comprendre qu’à cette époque, on avait généralement le sentiment que les manifestations de la Nature et du temps représentaient souvent l’opinion ou le sentiment des dieux, ou de Dieu pour les Hébreux.

Finalement, après que cela se soit produit plusieurs fois, il y eut, pendant notre entretien, un coup de tonnerre si fort que même Pharaon eut peur, et dans ce moment de faiblesse, il céda et consentit à libérer les esclaves. Nous, les Hébreux, avons naturellement tous pensé qu’un miracle s’était produit, et c’était le cas. Bien sûr, le Pharaon était en émoi, car il n’avait jamais connu ce genre de peur auparavant. Je sais maintenant que les esprits ont intensifié cette peur, de sorte qu’elle était aussi puissante que le coup de tonnerre qui l’avait inspirée. En ce temps-là, les dieux, ou Dieu, étaient généralement reconnus pour faire connaître leur présence de manière assez claire.

Je vais terminer ici. Je continuerai mon récit ultérieurement. Je suis heureux de la réception de mes pensées.

Amour, Moïse.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2003/the-exodus-story-fab-9-jan-2003/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s