La musique dans les Cieux Célestes

13 Janvier 2003
Santa Cruz, Californie
Reçu par F.A.B.

C’est moi, Beethoven.

Je sais que vous avez l’impression que le premier message que vous avez reçu sur la relation entre l’artistique et le spirituel, n’est pas passé assez clairement. Mais vous devez comprendre que le problème n’était pas votre manque d’état ou le mien – nous étions tous deux dans un état spirituel élevé. Non, le problème était simplement que c’est une chose difficile à comprendre pour un mortel parce que vous n’avez pas d’équivalents exacts en mots pour les réalités de ce que vous appelez « art » dans le monde des esprits, et particulièrement dans les sphères supérieures.

Car, d’un certain point de vue, tout ce que nous vivons ici dans les Cieux célestes est de l’art, puisque le pouvoir existe de créer notre environnement exactement comme nous le voulons. Et cela ne signifie pas que tout est évanescent et fragile ; au contraire, il y a encore plus de solidité que dans votre vie terrestre. C’est la créativité poussée à sa conclusion ultime, et comme nous n’avons ni péché ni erreur, tout ce que nous produisons est littéralement parfait et beau. Je sais que c’est difficile pour les mortels de comprendre cela, mais c’est ainsi.

Dans votre poésie, vous avez vu la futilité totale d’essayer d’évoquer littéralement les Cieux Célestes. Pourtant, grâce à votre choix de mots pleins d’âme, nous avons le sentiment que vous avez au moins capturé l’atmosphère d’exaltation et de bonheur pur et total – jamais rien pour gâcher l’expérience joyeuse de savoir que notre bonheur se poursuivra pour toute l’éternité.

Ainsi, plutôt que de tenter de décrire l’artistique et le spirituel de manière frontale, j’ai décidé d’adopter une approche plus indirecte, tout en restant dans le sujet.

Ainsi, lorsque l’un d’entre nous a envie de donner un concert, il envoie des « invitations » par transfert de pensée. Nous savons tous que lorsque cela se produit, il s’agit d’une inspiration divine, et que nous allons tous nous régaler. Ainsi, un groupe se réunit soit dans une salle, soit sur une pelouse, et profite du concert. Comme il a été dit auparavant, tous les esprits Célestes ont le don de la musique, et peuvent discerner la composition divinement inspirée de toute musique jouée. Évidemment, il n’y a pas de rivalité, puisque chacun a la possibilité de faire de la musique et de l’écouter. Nous avons tous une compréhension tacite, une évidence, que tous ceux qui composent ou jouent de la musique le font selon l’inspiration Divine. Et, bien sûr, puisque nous avons tous la Nouvelle Naissance de l’âme, nous sommes en harmonie avec les éléments du divin qui imprègnent la musique.

Je sais que vous vous êtes demandé ce qu’il advient d’un esprit Céleste qui a été doué pour la musique sur terre. Eh bien, il n’y a pas de hiérarchie de valeur. Bien sûr, dans la vie mortelle, tout le monde ne possède pas ou ne manifeste pas un don musical, de sorte qu’un grand compositeur musical mérite certainement d’être mis en avant et de retenir l’attention sur terre, puisque la musique produite est rare et belle. Mais dans les cieux Célestes, toute expression musicale est imprégnée de l’âme et de l’inspiration de la Nouvelle Naissance. Alors comment une musique produite de cette manière peut-elle être inférieure ?

Je sais que sur terre, il y a beaucoup de personnes pleines d’âme qui, bien qu’elles le veuillent, ne peuvent pas produire de la grande musique. Mais à de telles âmes, je dis que dans les Cieux célestes, tout le monde a des dons musicaux, que ce soit pour le chant ou l’interprétation. Dans le cas de l’individu qui n’a manifesté aucun talent musical sur terre, la bonne nouvelle est que la musique est souvent un mode de vie ici, et que tout le monde y participe.

Cependant, en raison du caractère unique de la personnalité de chaque âme, il existe en fait certains esprits Célestes qui se sentent presque consumés par la musique. Je suis l’un d’entre eux. Cela fait partie de ma personnalité. Je le décrirai plus en détail dans un prochain message.

Au fur et à mesure que ces messages se dérouleront, vous aurez une idée plus claire du sujet qui nous occupe.

Amour, Beethoven.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2003/music-in-the-celestial-heavens-fab-13-jan-2003/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s