Hélène a écrit que Perry prie pour l’Amour Divin et commence à réaliser le grand amour que sa mère a pour lui

Le 4 Mars 1917
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, ta vraie et bien-aimée Hélène.
Eh bien, chéri, tu as passé une nuit merveilleuse et si, comme tu le dis, tu pouvais voir la scène qui t’entoure, tu t’étonnerais qu’il puisse y avoir tant de bonheur et de joie dans le monde des esprits. Je veux dire dans ces plans inférieurs où il y a tant d’esprits sombres et malheureux. Nous avons tous été heureux et je dois te dire que tous les membres de ton groupe ainsi que le Docteur étaient présents pour écouter les messages qui t’ont été écrits.
Et il semble que ce soit une nuit où tant de ces esprits ténébreux sont venus chercher, désirer de l’aide et essayer de trouver le chemin de la lumière. Et bien que peu d’entre eux t’aient écrit, beaucoup d’entre eux en ont bénéficié car ils ont entendu les messages, tes conversations et ont écouté les esprits brillants qui étaient prêts et impatients de les aider.
Perry va mieux comme il le dit, il prie et commence juste à réaliser l’amour et la sollicitude que sa mère a pour lui et elle est si heureuse qu’il se rend compte qu’elle est sa propre mère aimante, et la scène entre eux était très pathétique et ils ont mêlé leurs larmes, la sienne d’amour et de reconnaissance au Père et sa gratitude que l’espoir est venu pour lui. Il prie et je suis si heureuse qu’il t’ait demandé, ainsi qu’au docteur, de prier pour lui, car cela montre qu’il commence à avoir un peu de foi dans la prière.
Nous prions tous pour lui et ta grand-mère, dans toute la beauté de son amour, est avec lui et il semble l’écouter et croire plus en elle que tous les autres. C’est un temps glorieux pour nous tous. Je n’écrirai pas plus maintenant, car tu as été sollicité par beaucoup de choses et nous devons arrêter.
Partage mon amour avec le Dr (Stone) et dis-lui que s’il pouvait connaître l’abondance d’amour qui l’entoure ce soir, il n’échangerait pas sa place avec Rockefeller ou tout autre homme riche ou grand homme comme vous, mortels, considérez la grandeur – car cet amour sera le sien durant toutes les années à venir, croissant et se renforçant sans cesse.
Alors, chéri, crois que je t’aime et donne-moi ton amour et la confiance que je suis,
Ta vraie et bien-aimée
Hélène.186
________________
186 Ce message est publié dans le Volume III et dans le Volume IV

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/helen-wrote-that-perry-is-praying-for-divine-love-vol-3-pg395/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s