La canalisation et l’influence des croyances enracinées.

9 Janvier 2002
Reçu par H.
Cuenca, Equateur.

H : Cher Judas, je voudrais en savoir un peu plus sur les perceptions de l’âme. J’en ai encore une compréhension très floue. Par exemple, dans mes conversations avec M__, elle affirmait que la voix intérieure n’est pas la seule forme de perception de l’âme. Je suppose que c’est correct.

Judas. Oui, c’est correct.

H : Alors, lors de nos échanges sur le sujet, je lui ai écrit :

« Oui, il y a plus de perceptions […] que ce que nous entendons, en dehors de notre propre voix intérieure, ce que nous « sentons », lorsque quelqu’un derrière nous nous observe… Eh bien, nous percevons la concentration des autres gens sur nous. Nous ne sentons pas « la pression de leur regard », mais leurs pensées. Pas dans le sens où nous lisons leurs pensées, mais plutôt, nous ressentons des émotions, intentions, quelque chose comme ça… C’est ce qu’on appelle empathie, je pense. »

Et elle a répondu :

« Les perceptions des autres, de leurs pensées, sentiments et intentions !!! H___, cela ressemble à ce que Jésus appelle la communication d’âme à âme. C’est extraordinaire ! Mais Il est nécessaire de beaucoup prier, H___. Bien que ces derniers temps, je me sois demandé, ce que signifie prier, parce que je récite des phrases stupides. Ou, du moins, elles semblent l’être. Qu’est ce que la prière signifie ? »

Et là, j’ai deux questions. Tout d’abord, est-ce que notre conclusion est correcte, et deuxièmement, qu’est le véritable sens de la prière ?

Occupons-nous d’abord de la deuxième question. Puisque tu t’es tellement intéressé aux enseignements de Lacan, dans les registres de la réalité du mortel, du réel, de l’imaginaire et du symbolique, je vais utiliser ces termes.

Dieu appartient au Réel, ou plutôt, il est la Réalité. Tu peux seulement l’approcher par le Réel et non par des mots, qui font partie de la Symbolique. Le monde de Dieu n’est pas le monde de la langue. Réciter des prières automatiques ressemble à réciter la table de multiplication. Tu as déjà lu cela. Les mots seulement sont efficaces lorsqu’ils sont accompagnés de ce qui vient de l’intérieur, de l’âme, car l’âme appartient aussi au Réel. C’est l’image de Dieu, même si ce n’est pas Sa Substance. Dieu communique d’âme à âme. L’homme peut aussi le faire, mais dans le monde de sa réalité, le monde qu’il perçoit comme une réalité, il ne le fait pas en général.

La prière n’a pas besoin de mots. Elle a besoin d’envies, de désirs, elle a besoin de cœur. Nous pourrions dire que la prière est l’intention de se rapprocher de Dieu, de s’approcher de l’unité avec Lui. C’est notre petit pas pour combler la distance entre Lui et nous. Nous faisons un pas et Dieu couvre le reste du chemin, Il se rapproche pour nous rencontrer. Il nous donne des réponses. Et ses réponses ne sont pas des mots non plus. Parce que ses réponses appartiennent aussi au Réel.

H : Je pense que je peux comprendre cela.

Alors, tu comprends qu’il est possible d’être dans une prière constante, sans prononcer un seul mot.

Passons maintenant, à l’autre question. Oui, la sensation que quelqu’un te regarde fixement est une forme de communication d’âme à âme. Tu ne perçois pas de mots, mais tu perçois des informations chargées de valeurs positives ou négatives. Tu perçois des sentiments, des intentions et des attitudes.

Lors de la transmission de messages, il se produit la chose suivante : Tu sais déjà que l’âme peut émettre et recevoir des signaux. Et, en fait, elle le fait constamment. Cependant, lorsque tu es en mesure de te concentrer sur les signaux que nous émettons, et quand un mortel se branche sur ce signal, on parle de la formation d’un canal. C’est le principe de la « canalisation ». Si le mortel n’est pas accordé, mais nous concentrons notre signal sur lui, il reçoit également le message, mais sans beaucoup de clarté. Il perçoit des impulsions, des désirs, etc., et donc de cette manière nous pouvons essayer d’exercer notre influence sur les gens, même si ils ne sont pas à notre écoute.

L’antenne du « radar » de l’âme couvre toujours certaines zones. Et lorsque cette zone est notre bande de fréquences, notre réussite est très bonne, et les influences négatives passent sans effet sur l’âme du mortel. Lorsque la zone couverte par le radar est le secteur du négatif, les influences des esprits négatifs se manifesteront sous la forme de désirs et d’impulsions pour le mortel. Comprends-tu cela ? OK.

H : Et l’Amour Divin a à voir avec la qualité de transmission, je suppose.

Exact.

H : Est-ce que l’Amour Divin fonctionne alors comme une fibre optique par comparaison au fil de cuivre classique ?

Judas (riant) : Nous ressemblons déjà à un manuel de télécommunications, mais oui, la comparaison est utile.

Lorsqu’une des parties dans le transfert de l’information n’a pas de fibre optique, le signal arrivera déformé. C’est pourquoi il est nécessaire que le médium prie toujours pour plus d’Amour Divin. En plus des avantages évidents pour les mortels, il améliore également la communication avec nous.

H : Comment alors est-il possible que des médiums ne possédant pas l’Amour Divin puissent communiquer avec des esprits dénués de l’Amour de Dieu, et que les résultats de ces communications semblent tout à fait satisfaisants ?

Nous rencontrons maintenant quelque chose que les psychologues appellent « l’esprit menteur ». L’information arrive floue, pas très claire, mais l’esprit du médium remplit les trous avec ses propres idées. Il ajoute des ornements, etc.. Cela se produit lorsque l’information reçue est contraire à la croyance du médium ou incompréhensible pour lui.

H : Alors, dans ces cas il ne s’agit plus d’une communication d’âme à âme ? C’est ce que tu m’as dit dans l’un de tes messages.

C’est correct. Ce sont des pensées du mental qui viennent de ce genre d’esprit. Mais, comme dans l’exemple de la prière, ces pensées portent une certaine influence de l’âme. Dans le cas des esprits négatifs, la négativité de leurs mauvaises intentions arrive dans l’âme du mortel sous forme d’impulsions ou de désirs. Cela se produit lorsque le mortel est à l’écoute, d’une certaine façon, des esprits. J’ai déjà dit que chaque âme a la capacité de filtrer certaines fréquences. Mais dans bien des cas, elles ne le font pas. Elles sont comme des navires à la dérive, perdues dans un océan d’influences, acceptant n’importe quoi qui pourrait venir.

Mais je vais expliquer en détail, pour ceux qui éventuellement liront ce message, ce qu’est « l’esprit menteur ».

H : Tu as en tête l’expérience de Freud ?

Judas : Oui.

H : Freud a hypnotisé une personne, dans une salle pleine de meubles, et il lui a suggéré que la pièce était complètement vide. Alors il lui a ordonné de traverser la pièce et de rejoindre le mur opposé. La personne a obéi  en évitant tous les obstacles. Lorsque Freud lui a demandé, pourquoi il n’avait pas traversé la salle en ligne droite, l’homme hypnotisé a inventé une série de fausses excuses. Il a dit qu’il avait vu une tache sur le sol qui lui semblait très intéressante, qu’il a voulu regarder par la fenêtre et bien d’autres choses, pour justifier son comportement. C’est à dire, même en présence de la réalité, son état mental ne l’a pas admis, et, pour justifier son comportement, il a menti.

Judas : Très bien, voilà c’est qui arrive aussi dans la transmission d’un message. Je voudrais examiner avec toi maintenant quelques messages que James Padgett a reçu, au début de sa carrière en en tant que médium.

Dans l’un des premiers messages, son épouse, Hélène lui a transféré le texte suivant62 :

« Le Sauveur des hommes. Il était avec toi et j’étais si contente que je pense que tu croies maintenant que je suis dans le monde des esprits et dans l’Amour de Dieu. Il est le Seigneur qui est descendu du Ciel pour sauver les hommes. »

Fais attention à « Il est le Seigneur qui est descendu du Ciel. » Cela ressemble à la foi que James Padgett professait. James Padgett, a interpolé, inconsciemment, quelque chose qui lui semblait correct. « Le Seigneur » dans un contexte religieux est toujours synonyme de Dieu. Toutefois, ce n’est certainement pas ce qu’Hélène lui a transmis.

Dans un autre message, très peu de temps après, Jésus a dit63 :

« Je suis venu pour dire que vous êtes très près du Royaume, vous devez seulement croire et prier le Père et vous saurez bientôt la vérité et la vérité vous rendra libres. Vous aviez le cœur dur et pécheur, mais maintenant que vous cherchez la lumière je vais venir à vous et vous aider, croyez seulement et vous verrez bientôt la vérité de mes enseignements. N’allez pas dans la voie des méchants, car, à la fin, ils endureront la punition et de longues souffrances. Laissez votre amour pour Dieu et pour les hommes se développer. »

Regarde, « à la fin, il endureront la punition et de longues souffrances. » C’est une des doctrines fondamentales de l’orthodoxie. La punition pour les méchants. Mais ultérieurement, Jésus a expliqué que Dieu ne punit pas.

Dans le même ton, Hélène a écrit64 :

« Oui,  j’ai vu l’esprit du Recteur, il n’est pas l’esprit qu’il prétend être, c’est un esprit méchant qui est sur le point de tromper les mortels sur la terre, il est un esprit méchant qui n’a aucun amour pour Dieu ou l’homme, il essaye de faire croire à l’humanité qu’il est le Christ mais il sera sévèrement puni au moment du jugement dernier. »

Remarque cette phrase « il sera sévèrement puni au moment du jugement dernier. » Une fois de plus, l’idée de punition et en outre, l’idée du « moment de vérité », c’est-à-dire, du jugement dernier. Un concept qui plus tard allait changer radicalement.

James Padgett, toujours sans majeure préparation d’âme, demanda à Jésus : que signifie « naître de nouveau ? » Jésus répondit65 :

« C’est l’écoulement de l’Esprit Saint dans l’âme d’un homme et la disparition de tout ce qui tend à le maintenir en état de péché et d’erreur. »

Une fois de plus, cette idée, plus tard, changerait. James Padgett, à ce moment-là, n’a pas compris. Il n’avait aucune idée de ce qu’était l’Esprit Saint et il le confondait avec l’Amour Divin.

Bientôt après, il avait déjà saisi le concept66 :

« Ne soyez pas découragés ou déprimés car l’Esprit Saint comblera bientôt votre cœur avec l’Amour du Père…»

L’idée de punition pour les méchants a également commencé à subtilement changer67 :

« L’Amour de Dieu tend la main à chaque homme afin que le plus vil soit l’objet de Ses soins. »

Mais à la fin du même message, il retombe une fois de plus dans sa manière ancrée de penser68 :

« Le monde a besoin d’une nouvelle prise de conscience, et l’infidélité et l’incrédulité des hommes qui se croient sages, mais qui sont insensés, comme ils finiront par le découvrir, et les choses matérielles ne doivent pas remplir leurs âmes beaucoup plus longtemps sinon ils souffriront plus que ce qu’ils peuvent imaginer. »

En dehors d’un style déformé, cette phrase ne transmet plus l’amour mais des menaces.

Si tu étudies les messages de James Padgett dans l’ordre chronologique69, tu te rendras compte comment Jésus, étape par étape, préparait James Padgett. Ceci ne s’est pas seulement produit pendant les séances de réception du message, mais en permanence. Jésus a dépensé beaucoup d’énergie pour influencer James Padgett.

Les premiers pas furent les plus difficiles. Jésus n’est pas parti du point zéro, c’est-à-dire, avec un support vierge et non biaisé. Il devait éliminer les croyances profondément ancrées, et cela a pris du temps. Finalement, les messages se sont nettement améliorés. James Padgett fut un médium extraordinaire et rempli de bonne volonté. Et c’est seulement sur cette base qu’il a pu y parvenir.

Plus tard, lorsqu’un certain nombre de personnes ont connu les concepts de base de l’Évangile de l’Amour Divin, il fut beaucoup plus facile de donner des nouvelles nuances et couleurs aux lignes rugueuses et rigides des messages originaux. Le message de Jésus ne change pas, car il fait également partie du Réel, mais la perception des changements des hommes ainsi que leur capacité à comprendre et à intégrer des tonalités additionnelles.

Ne n’inquiète pas, je n’ai pas oublié le message ou plutôt les messages sur la foi. Mais aujourd’hui, je t’ai surchargé. Tu as atteint tes limites, aussi je ne vais pas m’étendre plus longtemps. Tu n’as pas tout compris, C’est seulement le squelette de ce que je voulais communiquer, dépourvu de toute la viande, en laissant plus de questions que de doutes résolus. Cependant, je suis content.

Je vais te revoir bientôt. C’est si long.

Ton frère en esprit,

Judas.

______________________________

62 Voir le message donné par Hélène Padgett, le 12 Septembre 1914, à travers James Padgett. Ce message peut-être lu ici: http://www.new-birth.net/tgrabjvol2/minor48.htm

63 Voir le message donné par Jésus, le 12 Septembre 1914, à travers James Padgett. Ce message peut-être lu ici: http://www.new-birth.net/tgrabjvol2/jesus43.htm

64 Voir le message donné par Hélène Padgett, le 14 Septembre 1914, à travers James Padgett. Ce message peut-être lu ici: http://www.new-birth.net/tgrabjvol3/minor190.htm

65 Voir le message donné par Jésus Hélène Padgett, le 24 Septembre 1914, à travers James Padgett. Ce message peut-être lu ici: http://www.new-birth.net/tgrabjvol2/jesus38.htm

66 Voir le message donné par Jésus, le 28 Septembre 1914, à travers James Padgett. Ce message peut-être lu ici: http://www.new-birth.net/tgrabjvol1/trinity1.htm

67 Voir le message donné par Jésus, le 29 Septembre 1914, à travers James Padgett. Ce message peut-être lu ici: http://www.new-birth.net/tgrabjvol2/divinelove8.htm

68 Voir le message donné par Jésus, le 29 Septembre 1914, à travers James Padgett. Ce message peut-être lu ici: http://www.new-birth.net/tgrabjvol2/divinelove8.htm

69 Les messages de James Padgett sont maintenant édités en ordre chronologique. Bien qu’il soit très enrichissant de lire tous les messages selon leur date de réception, il convient de remarquer que cette édition est imposante et comporte 700 pages de 8.25″ x 10.75″.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s