Leçons sur le pardon et la compassion

Esprit : Luc
Date : 9 Décembre 2016
Lieu : Oahu, Hawaii, U.S.A.
Reçu par : Al Fike

Je suis Luc et je suis venu vous parler du sujet de la compassion et du pardon.

Comme vous le savez, le monde est truffé de difficultés, de conditions créées par l’humanité depuis de très nombreux milliers d’années et il est inévitable que l’âme qui s’incarne dans ce monde ne soit pas influencée par cela et absorbe certaines de ces conditions. Plutôt que l’amour, ces conditions sont devenues le droit de naissance de l’humanité et c’est pourquoi, mes bien-aimés, vous vous efforcez et nous nous efforçons de renverser la situation afin que l’amour soit disponible pour tous et apporte la paix à l’âme et la lumière à l’âme.

Pour que cela se produise, pour que vous puissiez expulser ces conditions en vous-mêmes, il doit y avoir une reconnaissance de la présence de ces conditions en vous et souvent vous êtes repoussés ou dégoûtés par le fait que ces choses sont actives dans vos âmes et donc vous devez vous pardonner, venir à un endroit de compassion pour votre propre condition d’âme. Et cela vient avec la force de l’Amour du Père, qui influe en vous et vous permet de libérer ces conditions, et permet à la guérison de prendre place à partir de Dieu.

Plutôt que de vous juger, plutôt que de vous détourner, d’ignorer ou de repousser ces réalités en vous, mes bien-aimés, aimez-vous et demandez à Dieu de vous enlever ces conditions et ayez de la compassion pour vous-mêmes car vous êtes soumis aux conditions de ce monde. Cela ne signifie pas que, dans tous les cas, vous êtes responsables de ces conditions qui résident en vous, mes bien-aimés. Rappelez-vous que souvent ces conditions sont transmises d’une génération à l’autre, elles s’accumulent donc dans chaque âme et font partie de ces groupes familiaux. Souvent, elles sont culturelles ; vous êtes enseignés et il vous est montré l’erreur et c’est une condition omniprésente dans le monde. Et il y a ces moments où vos choix provoquent des conditions de manque d’amour dans vos âmes. Des choix qui naissent souvent de ces conditions héritées et enseignées. Des choix qui sont faits à partir de la peur, de l’ignorance et d’un manque d’amour.

Dieu a de la compassion pour tous, mes bien-aimés. Il souhaite la guérison de l’humanité. Il souhaite que vous libériez tout ce qui n’est pas de Lui, de Ses lois et de Son amour et pour ce faire, vous devez avoir de la compassion pour vous-mêmes. Reconnaître que vous n’êtes pas mauvais en aucune façon, mais à cause de la conscience omniprésente de ce monde, parfois vous faites le mal, parfois vous agissez d’une manière qui n’est pas aimante, parfois vous exprimez des choses qui ont des conséquences dans vos âmes qui créent une condition sombre et peu aimante. Mais vous n’êtes pas seuls. Des millions et des millions de vos frères et sœurs portent ces conditions à l’intérieur d’eux-mêmes et, bien sûr, il y a toujours le choix et il y a aussi, à bien des égards, une boussole à l’intérieur de votre âme qui indique si vous êtes en train de commettre un acte répréhensible, de penser négativement, d’exprimer de la colère et d’autres émotions inharmonieuses.

Pourtant, l’humanité persiste. Elle continue à embrasser la négativité, comme si une sorte de satisfaction provenait de la colère, du jugement, des pensées négatives et des actes sans amour, mais tout cela ne fait que perpétuer ces conditions dans le monde. Vous, mes bien-aimés, avez choisi quelque chose de différent. Vous vous êtes tournés vers Dieu plutôt que vers l’humanité de cette manière. Vous avez rejeté le cours commun d’expression de l’humanité et vous avez réalisé que l’expression de l’Amour de Dieu et la puissance de cet Amour dans vos âmes est ce que vous souhaitez adopter, exprimer, faire partie de ce merveilleux flux d’Amour. Qu’est-ce qui vous a fait choisir, mes bien-aimés ? Qu’est-ce qui vous a fait tourner votre visage vers Dieu ? Et dans cette décision, vous avez appris à connaître votre Père Céleste et il vous a enseigné et nourri dans les voies de l’Amour. Quelque chose dans vos âmes a crié et Dieu a répondu à vos prières, à vos désirs et vous a donné l’opportunité de changer, de renverser cette marée de négativité, d’être dans la lumière, de comprendre ce que c’est que de choisir, de comprendre le pouvoir de l’amour, pour vous aider à choisir la lumière.

Maintenant, il y a beaucoup, beaucoup d’âmes dans le monde qui sont encore pris au piège dans ces conditions négatives. Leurs vies sont principalement gouvernées par la peur et le jugement, par un désir de satisfaire ces besoins matériels et, d’une certaine manière, elles renient leur véritable moi dans cette poursuite. Vous devez avoir de la compassion pour elles, mes bien-aimés, vous devez prier pour que le monde change vers la lumière, et vers Dieu.

Beaucoup trop, beaucoup, beaucoup trop de gens souffrent des coups de fouet de la négativité inhérente à la condition humaine. Trop nombreux sont ceux qui, par ignorance et par désir d’appartenir à la race humaine, adoptent des comportements et des pensées peu aimants. Ils ont peur d’être rejetés et ne comprennent pas qu’il existe d’autres façons d’être, même s’ils possèdent eux aussi cette boussole morale, cette compréhension du bien et du mal, comme vous l’appelez. Pourtant, cela est souvent ignoré parce que les désirs de satisfaction, d’accumulation, de pouvoir, de bien-être en termes de concepts mentaux jouent leur rôle en influençant ceux qui sont dans le monde et, en plus de cela, il y a l’influence des esprits négatifs qui sont attirés par chaque âme qui exprime la négativité. La loi de l’attraction fonctionne de cette manière.

Il y a beaucoup, beaucoup de facteurs qui contribuent à cette condition déplorable au sein de l’humanité, mais vous, mes bien-aimés, bien que vous ayez à faire face aux conditions du monde, vos conditions intérieures sont en train d’être nettoyées et guéries et pendant que nous parlons, vous apprenez et grandissez afin d’être inattaquables par la négativité du monde. Vous devez, cependant, avoir de la compassion, de la compassion pour vous-mêmes, pour vos familles, pour vos frères et sœurs de l’humanité dans le monde. Même la plus dégradée des créatures qui vit parmi vous a besoin de votre compassion, de votre amour. Vous devez les voir comme des enfants de Dieu, une âme créée par Dieu, en effet perdue, en effet souffrante, mais avec un grand potentiel de lumière et de bonté.

Dieu finira par amener toutes les âmes à la lumière et il a besoin que vous l’y aidiez, que vous exprimiez votre compassion et votre amour de la manière dont il vous guidera. De la manière dont vous verrez les opportunités d’infiltrer cette fissure dans l’armure de chaque âme et d’apporter un peu de lumière. Oui, le processus est souvent lent, le voyage est long, progressif, fastidieux parfois, mais en tant qu’exemples, vous devez montrer le chemin vers la lumière, vers la bonté et l’amour de soi.

Âmes bien-aimées, vous portez cette lumière, cette vérité et cet amour en vous. Ne le cachez pas, exprimez-le partout où vous allez. Soyez cet amour, soyez cette âme compatissante remplie de joie, libérée de la tyrannie de la condition humaine, exprimant la vérité de la lumière dans vos âmes à chaque respiration et à chaque pas. C’est ainsi que vous accomplissez l’œuvre de Dieu. De cette façon, votre vie a un sens et un but, et vous êtes un puissant phare de lumière qui se reflète sur le monde. Oui, beaucoup ne verront pas, ne comprendront pas ou ne reconnaîtront pas votre lumière et la raison de son existence, mais beaucoup le remarqueront, ils le remarqueront. Car lorsque vous passerez, il émanera de vous comme une bouffée d’air frais et cela attirera les âmes, cela attisera leur curiosité. Leurs âmes seront émues par votre condition d’amour et Dieu placera devant vous de nombreuses occasions d’apporter l’amour et la vérité, une touche de confort, de compassion à ceux qui souffrent et à ceux qui sont curieux et avides de vérité.

Chaque jour est une occasion d’exprimer la compassion, l’amour et le pardon. Car oui, il y aura ceux qui vous font du tort, qui vous calomnient, qui ne font qu’exprimer leur propre douleur dans l’orbite de votre vie. Vous devez leur pardonner, avoir de la compassion, car ce qu’ils expriment reflète leur obscurité intérieure ou leur confusion, leur douleur et leur souffrance.

Il est souvent réflexe de juger et de se retirer de ceux qui sont particulièrement blessants et difficiles. Vous devez vous renforcer dans l’amour afin que, lorsque vous êtes près d’une personne dans cet état, vous puissiez lui donner de l’amour d’une manière qui ne soit pas blessante pour vous mais bénéfique pour ceux qui vous blessent. Vous devez également défendre la vérité et parfois cette position n’est qu’un simple regard de compassion, un signe de tête de reconnaissance de la douleur de l’autre, parfois même un sourire affectera ceux qui souffrent, car la réponse normale serait la colère ou la défensive et le jugement. Lorsqu’il n’y a pas de jugement, lorsqu’il n’y a pas de blessure à l’intérieur de vous, mais plutôt de l’amour, cela surprend l’individu qui projette de la négativité, cela envoie un message, un message profond et de cette façon, vous aurez demandé à cet individu de cesser sa négativité, de tenir compte de la condition d’amour en vous et cela neutralisera ces conditions pour un temps. Ainsi, vous deviendrez immunisé contre ceux qui voudraient vous faire du mal d’une manière ou d’une autre et vous augmenterez votre force en étant testé dans ces conditions.

Lorsque vous avez de la compassion pour ces individus et que vous n’avez pas réagi négativement à leur égard, vous avez adopté une position d’amour, en disant : tu es mon frère, tu as une âme, j’ai une âme, nous sommes des enfants de Dieu.
Bien-aimés, ne jugez pas, ne réagissez pas, ne projetez pas de négativité, ne vous laissez pas aller à la colère. Vous pouvez percevoir une vérité sur quelqu’un d’autre ou sur vous-mêmes, mais dans cette perception, adoptez la compassion et l’amour et lorsque vous agissez d’une manière qui n’est pas de l’amour, pardonnez-vous et apprenez de ces circonstances et demandez à Dieu de vous aider à changer vos comportements, à les retourner pour que vous exprimiez vraiment l’amour et l’harmonie dans vos vies.
Oui, chaque moment est un choix, chaque pensée est un choix, chaque réaction est un choix et maintenant que vous portez en vous une lumière brillante de l’Amour de Dieu, vous devez venir dans un lieu d’amour, reconnaître ce qui est en vous et être compatissant, pardonner et exprimer l’amour. C’est en vous ; vous avez le pouvoir de le faire. Vous ne faites plus partie de ce flux terrible et de la réalité de la condition humaine. Vous avez choisi autre chose, quelque chose de beau et de puissant et vous avez choisi de vous guérir par l’Amour comme Dieu touche votre âme. Souvenez-vous de votre choix, mes bien-aimés, souvenez-vous que vous avez choisi la vérité sur l’obscurité, la joie sur la douleur, le pardon sur le jugement, l’amour sur la haine. Vous avez choisi cela, vous avez changé votre héritage, vous contribuez au flux de l’humanité avec la lumière, en tant que canal de l’Amour de Dieu.

Vos ambitions, vos désirs et vos prières sont de changer le monde. D’amener le monde à ce lieu d’amour. Si vous ne pouvez pas exprimer la compassion et le pardon en cela, alors vous ne changez vraiment pas le monde, vous rejoignez le monde dans un lieu qui n’est pas d’amour. Et oui, en effet, vous êtes toujours humain et ces vestiges de comportements et de réactions réflexes, de réponses émotionnelles et de pensées surgissent en vous. Ce sont des occasions de changer, de rediriger ces pensées et ces actions vers autre chose et de le faire avec compassion, de comprendre que ce que vous avez demandé à vous-même, ce que Dieu vous a demandé de faire n’est pas une tâche facile pour vous qui courez à contre-courant des conditions terrestres, ce n’est pas facile. Cela demande de la force, cela demande que vous soyez conscient à tout moment comment vous êtes dans le monde, quelles réponses vous avez, quelles pensées.

Mais avec la force de l’Amour du Père qui vous guide, Sa main sur vous et le soutien des anges, il est tout à fait possible que vous réussissiez à vous débarrasser des derniers vestiges de négativité en vous, ces choses dont vous avez hérité il y a longtemps, ces conditions qui ont été déversées en vous en tant qu’enfant vulnérable et à partir de ces choix que vous avez faits à certains moments de votre vie. Toutes ces conditions, mes bien-aimés, sont influencées et guéries par l’Amour du Père ; le pouvoir miraculeux et la gloire de ce don pour guérir l’âme humaine et la transformer en âme divine agissent en vous en ce moment même. Il est possible de prendre ces mesures que j’ai décrites et je vous implore de choisir la lumière, d’apporter une force et une condition positive en vous, d’exprimer l’amour dans votre âme en toutes choses, de vous attraper lorsque vous êtes sur le point de réagir de manière ancienne et de changer ces schémas de pensée, d’action et de réaction. Vous êtes suffisamment fort. Et si vous sentez que vous ne l’êtes pas, alors demandez à Dieu de vous aider, priez pour la force et l’amour, la compassion et le pardon et vous découvrirez qu’il y a en vous une solution, une voie correcte à suivre pour apporter une plus grande lumière en vous-mêmes et une plus grande lumière dans votre monde.

Le pouvoir de l’âme humaine transformée par l’Amour Divin est immense mais pour que ce grand pouvoir se libère en vous, s’exprime de manière pure, vous devez exercer le pouvoir du pardon et de la compassion. Pour vous aimer vraiment vous-mêmes et pour aimer tous ceux qui vous entourent, non pas comme un exercice mental mais comme une expression vraiment profonde et authentique.

S’il vous plaît, mes bien-aimés, aimez-vous les uns les autres, aimez tous ceux que vous rencontrez, soyez une expression d’amour. Il y a beaucoup d’amour en vous, vous portez cette lumière. Soyez la lumière, vivez la lumière, portez la lumière partout où vous allez et priez pour que la lumière augmente avec chaque jour et chaque moment de votre vie. Il y a beaucoup de travail à faire et vous êtes sur le point d’avoir une belle expression, un puissant voyage de service, de donner de l’amour et de la compassion au monde, un canal de l’Amour de Dieu. S’il vous plaît, mes bien-aimés, libérez ces conditions qui vous retiennent et marchez dans la lumière, la belle lumière qui vient avec l’amour rédempteur de Dieu.

Que Dieu vous bénisse, âmes bien-aimées. Je suis Luc. Je vous aime et je marche avec vous sur ce chemin. Continuez dans vos prières profondes et constantes à Dieu, tout le reste se déroulera avec cette connexion avec votre Créateur et Son Amour qui coule vers vous. Bien-aimés, Dieu vous bénisse, Dieu vous bénisse.

Lien vers le message originel : https://soultruth.ca/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2016/lessons-on-forgiveness-and-compassion-af-9-dec-2016/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s