Comment honorer son père et sa mère s’ils adoptent un comportement violent ou abusif

Esprit : Marie
Date : 1er Décembre 1999
Lieu : Santa Cruz, Californie
Médium : Amada Reza

C’est moi, Marie, la mère de Jésus et ta sœur dans le Christ. Je suis une vraie disciple de mon fils, qui est le Maître des Cieux Célestes, et celui qui nous a montré la Voie de l’union avec l’Âme de Dieu, en participant à Son Amour Divin.

Je suis très heureuse de venir en ce moment pour répondre à la question que notre frère a posée sur la façon dont on peut honorer le père et la mère s’ils ont un comportement violent ou abusif, et garder le commandement tel que donné par Moïse.

Je voudrais préciser qu’à l’époque de l’histoire de l’humanité où les dix commandements ont été donnés à Moïse, la condition de l’amour naturel, qui était le seul amour disponible pour les aider dans leurs relations entre eux et avec Dieu, n’était pas suffisante pour résister aux tentations des appétits physiques et des comportements négatifs qui dominaient l’interaction sociale entre les hommes et les femmes. Il n’y avait pas de « règles », pour ainsi dire, qui pouvaient amener leurs pensées et leurs désirs à un comportement de soutien et d’amour, d’où la nécessité de la discipline que Moïse a exhorté son peuple à employer à travers les commandements qui lui ont été délivrés par le Messager de Dieu.

Mais vous vous souvenez que les commandements étaient très clairs sur le point suivant : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras de tout ton cœur et de toute ton âme ; et tu n’auras pas d’autres dieux devant toi. » C’est une distinction importante à faire car, si le père et la mère de l’enfant désobéissaient à ce premier commandement, il incomberait à l’enfant, qui veut servir Dieu et obéir aux commandements, de faire passer Dieu avant ses parents.

Il n’y a rien qui puisse être interprété dans les commandements comme une approbation ou une tolérance de la violence et des abus par Dieu. Contrairement à la façon dont l’Ancien Testament peut représenter Dieu comme un dieu courroucé ou vengeur, ce n’est pas et n’a jamais été la vérité. Vous n’y trouverez qu’amour et bonté, car telle est la nature de Dieu et il n’en a jamais été autrement.

Bien que les hommes et les femmes puissent continuer à croire que Dieu soutient leurs efforts pour vaincre leurs ennemis, et qu’Il se tient derrière l’un comme juste contre son frère, ce n’est pas la vérité.

Dieu aime chacun de Ses enfants, et Il attend l’occasion de donner Son Amour, à quiconque le demande.

Je comprends le dilemme dans lequel se trouve notre frère, où l’on attend de lui qu’il obéisse à son père et à sa mère, à n’importe quel prix, et j’essaierai de l’encourager à croire qu’il peut être capable de les servir et de leur obéir avec amour, de ces manières qui ne contredisent pas son désir d’aimer Dieu et de démontrer la vérité de l’Amour de Dieu dans sa vie. Mais lorsque son obéissance lui ferait rompre l’harmonie de la loi supérieure d’Amour de Dieu, il doit décider d’utiliser son jugement pour clarifier ce que son cœur ressent comme la vérité, et le faire, en les aimant, et en sachant que par son obéissance à l’autorité supérieure, il accomplit les lois de Dieu et de l’homme. Il faut du courage pour s’opposer à une force qui insiste pour suivre sa propre voie, au prix de l’harmonie et de la compréhension entre parents et enfants, mais s’il devait invoquer Dieu dans ces moments-là, et demander aux anges d’être avec lui pour le soutenir sous le poids de sa décision de rester fermement sur ses positions, il constatera qu’une influence sera exercée sur les forces inférieures du mal.

Priez pour les âmes de vos parents, qui ne sont que des enfants de Dieu, et s’ils sont perdus pour Sa paix et Son amour miséricordieux, priez pour qu’ils retrouvent leur chemin. Gardez cette vision dans votre esprit et votre cœur, qu’ils sont des âmes, désireuses d’amour, et que votre amour est là pour eux quand ils le cherchent. Il est parfois difficile de pardonner les péchés d’un être cher lorsque le péché est contre vous, mais ce n’est pas impossible et, dans ce pardon, vous trouverez la paix et la compassion qui vous donneront la présence d’esprit nécessaire pour être calme dans les eaux tumultueuses. Souvent, il suffira de votre silence ou de votre douce compréhension pour désamorcer la colère sauvage et, si vous utilisez l’aide qui vous est offerte par cette Source d’Amour sans fin, vous trouverez la force de vous tenir debout devant les tempêtes les plus puissantes et de ne pas vaciller.

Mes enfants, essayez de vous voir d’abord comme nés de Dieu, et laissez votre relation avec Lui s’épanouir dans votre cœur et votre esprit. Vous êtes des âmes faites à Son Image, et vous ne ferez plus qu’un avec Lui, si vous choisissez d’accepter la réalité de Son Amour et son pouvoir de vous élever au-dessus de vos épreuves. Dans cette rédemption, vous accomplirez toutes les lois, et vous deviendrez un véritable enfant de Dieu, né à nouveau dans la vie immortelle et en harmonie avec les qualités divines de l’âme de Dieu.

Il ne vous abandonnera pas – vous seul pouvez choisir de le garder à vos côtés et dans votre cœur. Tenez Son Amour devant vous comme un bouclier contre l’assaut du mal et de l’ignorance, et vous trouverez votre force en Esprit. Je vous le dis en tant qu’enfant racheté de Dieu, et je sais que pas un seul des anges tutélaires de Dieu, dont je fais partie, n’abandonnera nos frères et sœurs mortels, s’ils ont besoin de notre aide. Bien qu’il puisse être difficile de trouver du réconfort auprès d’une source invisible, c’est une vérité que nous sommes là, et vous devez essayer de croire cette vérité de tout votre cœur. L’espoir est une qualité importante à avoir lorsqu’on fait face à des situations difficiles, et la foi est la seule chose que vous pouvez utiliser dans votre vie qui précède la manifestation de cette bonté dont je parle. C’est un pouvoir, c’est une substance qui peut littéralement déplacer des montagnes. Croyez-y et vous verrez votre vie s’améliorer à pas de géant.

Je vous aime et je vous laisse maintenant. Merci d’avoir pris le temps de recevoir cet écrit.

Je suis Marie, et votre protectrice qui aime et sert notre Maître, Jésus.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-1984-2000/how-one-may-honor-father-and-mother-if-they-espouse-violent-behavior-ar-1-dec-1999/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s