La tristesse d’un poète

Esprit : Pablo Neruda
Date : 7 Mars 2008
Santa Cruz, Californie
Médium : FAB

C’est moi, Pablo Neruda.

Maintenant, vous êtes confus. Vous lisez dans ma biographie que je me suis débarrassé de ma tristesse initiale et que j’ai embrassé le bonheur et la joie, et pourtant vous m’avez canalisé en disant que j’étais triste. Laissez-moi vous expliquer.

Il est vrai qu’en vieillissant, une vision plus mature et équilibrée de la vie, ainsi qu’une dévotion passionnée pour l’humanité, ont dissipé ma tristesse antérieure. Mais ce nouveau bonheur, si on peut l’appeler ainsi, était imparfait et difficile à maintenir. Je ne pouvais me contenter que de ce que la vie terrestre me donnait, et comme je n’avais pas de perspective spirituelle, je n’ai jamais pu donner un sens aux confusions et à l’injustice de la vie et les intégrer.

J’ai fait de mon mieux, mais étant athée, qu’aurais-je pu voir de plus ? Non, vu de mon point de vue actuel, je peux dire honnêtement et précisément que j’étais malheureux en tant que mortel, malgré mon inspiration créative et mon dévouement à l’humanité.

La tristesse adolescente de mes premières années a cédé la place à quelque chose de plus positif et de plus large, mais elle n’a pas pu approcher le bonheur profond et l’épanouissement qui viennent à ceux qui ont intériorisé la voie spirituelle.

Une autre source de malheur fut ma vie amoureuse. À cause des choix que j’ai faits, j’ai fait souffrir les femmes de ma vie, et cela m’a rendu malheureux également.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2008/a-poets-sadness-fab-7-mar-2008/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s