La libération des blessures de l’âme est un choix librement consenti

Esprit : Augustin
Date : 8 Juin 2017
Lieu : Gibsons, C.-B.
Médium : A.F.

Mes bien-aimés, nous n’écoutons pas aux portes. Car nous connaissons vos pensées et les conditions de votre âme avant même que vous ne le sachiez. Vous êtes faciles à lire ; chaque âme est facile à lire pour ceux qui ont les perceptions intérieures pour savoir.

Je souhaite faire un commentaire sur la façon dont une âme est purifiée de l’erreur et des conditions qui ne sont pas en harmonie avec l’Amour de Dieu. Lorsqu’une âme aspire à cet Amour et s’ouvre à l’afflux de l’Essence Divine, il y a une réaction lorsque les Lois relatives à cet Amour sont mises en œuvre dans l’âme. Ces conditions qui ne sont pas en harmonie doivent, en temps voulu, être libérées, repoussées pour ainsi dire, par l’Amour. Certaines conditions sont réduites en cendres, ne nécessitant aucune reconnaissance, tandis que d’autres conditions, qui affectent de manière subtile votre pensée et votre être, doivent être reconnues et libérées. Ainsi l’Amour déplace ces blocages, ces blessures, l’empreinte des expériences de votre chemin qui sont dans l’âme. Ces choses sont purifiées par l’Amour, mais dans ce processus de purification il y a un besoin de libérer ce qui reste encore dans l’âme pour une guérison complète. Ainsi, ces conditions, ces pensées, ces émotions, s’élèvent dans votre conscience, et quand on reconnaît vraiment ces choses, et qu’on le fait dans l’amour, il y a une libération vers Dieu, et souvent un sentiment de soulagement comme un autre fardeau quitte votre être.

Maintenant, cette libération est soumise à votre libre arbitre. Vous pouvez décider de vous accrocher à cette condition, qui n’est alors ni dans votre âme ni pleinement dans votre conscience, et qui reste donc bloquée quelque part, souvent dans votre corps, somatisée.1 Cela a parfois ses conséquences, créant des dysharmonies dans le corps, des maladies, des cancers, des conditions négatives, car la résistance du mental et de l’ego peut être puissante, provoquant un blocage qui n’est pas facilement reconnu consciemment. Ainsi, ni l’âme n’est complètement guérie, ni le corps, ni l’esprit, car le processus a été freiné par la volonté de l’esprit. Donc, ma fille, c’est en effet un instrument et un cadeau puissant pour aider ces âmes qui cherchent la guérison à reconnaître ces conditions qui sont bloquées, pour déloger ces rochers des êtres de ceux qui prient et désirent la Lumière. Vous avez raison de penser que beaucoup ne comprennent pas comment cela fonctionne et pourquoi la reconnaissance de ces douleurs profondes est importante et nécessaire pour une guérison complète de votre être.

Souvent, ces conditions continuent à circuler dans le système, revenant à la conscience, puis étant refoulées une fois de plus, revenant à la conscience, puis refoulées à nouveau. Cela aussi cause de grands dommages à l’individu. Car toutes ces disharmonies au sein de l’humanité causent tant de douleur, de conflits, de luttes et de malheurs. Il est temps pour l’humanité de comprendre les effets causaux plus subtils qui provoquent ces conditions et ces dysharmonies dans le corps, le mental et l’âme, et comment ces choses peuvent être éradiquées, guéries et libérées.

Cependant, il faut respecter le libre arbitre des personnes concernées, permettre le moment choisi par l’individu pour sa guérison, être doux et aimant. Lorsqu’on a le don de la vue, de voir clairement les obstructions sur le chemin d’une autre personne, cela ne donne pas automatiquement la permission de révéler ces connaissances à une autre personne. Ce n’est pas votre devoir de le faire, mes bien-aimés. Mais la prise de conscience vous permet d’avoir de la compassion. Une prise de conscience accompagnée d’amour peut aider au processus de guérison. Avec l’amour vient l’autorisation, l’acceptation de l’autre de sorte qu’il n’y a pas de jugement ou d’insistance sur le changement. Vous pouvez prier pour cet individu, mes bien-aimés. Priez pour la guérison de cette personne. Priez pour que cet individu puisse avoir la force de se confronter à son vrai moi et de libérer ces fardeaux, de continuer à recevoir l’Amour Divin qui donne l’impulsion pour cette guérison et cette libération. Dieu fera le travail.

Il est inévitable que toutes les conditions qui ne sont pas en harmonie avec l’Amour soient libérées en temps voulu, et oui, l’individu a le contrôle par son propre pouvoir de libre arbitre, et peut déterminer le moment de cela. Comme vous le savez, mes bien-aimés, le désir est un élément très important dans le processus de guérison. Sans un véritable désir d’être guéri, un véritable désir de regarder, un véritable désir de libérer ces douleurs qui sont souvent embrassées et chères à l’individu, il ne peut y avoir de guérison. Si une personne impose sa vision à une autre, il s’agit d’une violation et non d’un acte d’amour. Le discernement est donc très important à cet égard.

Nous, qui sommes avec vous et qui travaillons à travers vous, nous vous aiderons afin que vous puissiez être au bon moment et au bon endroit, là où les autres peuvent recevoir le don de votre connaissance et de votre perspicacité, de votre amour, et que vous compreniez, dans le flux de la volonté de Dieu, ce qui est requis lorsque vous agissez en tant que Ses instruments, en tant que Ses guérisseurs, lorsque vous opérez un changement dans ce monde en apportant la Vérité.

Bien sûr, la plus importante de toutes les choses est de vous guérir, âmes bien-aimées. Permettre au processus de l’Amour guérisseur de Dieu de travailler en vous afin que vous puissiez être guéri ; que vous puissiez devenir un pur canal d’Amour dans ce monde ; que vous puissiez être un exemple pour agir sur la Vérité dans ce monde, pour permettre l’Amour dans chaque partie de vous-même et de vos vies, et pour être humble. Car vous ne pouvez pas enseigner aux autres si vous n’avez pas suivi le même chemin et si vous n’êtes pas un peu plus avancé sur ce chemin. Sans l’expérience de la vie, sans vos propres luttes individuelles, vous ne pouvez pas vraiment comprendre les luttes des autres. Si vous n’êtes pas fort en vous-même, vous ne pouvez pas être fort pour les autres. Si vous manquez de compassion et de grâce, vous n’agissez pas comme un instrument de Dieu. Ces normes sont élevées, mes bien-aimés, mais elles sont nécessaires. Elles sont cruciales pour faire avancer ces vérités dans tous ces aspects et de manière dynamique. Sois fidèle à vous-même, comme il est dit, et soyez fidèle à Dieu.

Oui, nous vous voyons, et nous vous aimons, et nous comprenons vos luttes, car nous aussi, nous avons vécu dans ce monde à un moment donné, et nous connaissons les difficultés et les obstacles qui doivent être surmontés. Nous voyons que chacun d’entre vous devient plus fort avec chaque jour alors que vous continuez à prier pour l’Amour du Père, alors que les énergies actives de cet Amour guérissent, renforcent et élargissent votre âme. En effet, il arrive souvent que vos pensées aient besoin de rattraper les progrès de vos âmes. Cela demande un peu de réflexion, un peu d’auto-compassion, et bien sûr, de libérer ces conditions qui planent, non pas dans votre âme et non pas dans votre mental, mais quelque part entre les deux, attendant cette libération, attendant votre reconnaissance, attendant le toucher de Dieu, pour que vous puissiez laisser aller et permettre à l’Amour d’inonder ces endroits sombres en vous.

Vous êtes en train de forger un chemin pour beaucoup d’autres, mes bien-aimés, et comprendre les nombreux tours et détours de ce chemin, les nombreux défis que l’Amour vous apporte, est si important. Comment pouvez-vous enseigner ces vérités puissantes mais simples, si ce n’est en les expérimentant par vous-mêmes ? Pour le savoir vraiment et l’être dans tous les sens ? Nous ne demandons pas la perfection. Nous vous demandons de faire ces efforts chaque jour afin de vivre l’Amour du mieux que vous pouvez, de tendre la main à Dieu, de continuer à patauger dans ce grand fleuve d’Amour, de le laisser vous emporter sur le chemin que Dieu a choisi pour vous. Lorsque vous le faites volontairement, avec empressement, avec foi, alors tous ces éléments en vous qui ne sont pas en harmonie seront lavés de part en part par l’Amour, seront libérés facilement parce que vous avez confiance que Dieu vous porte dans votre vie. Ainsi, Il est, et sera toujours avec vous, et ainsi la puissance de Son amour vous soutiendra toujours.

Nous, dans le Royaume Céleste, continuerons à vous accompagner dans votre voyage et à vous apporter toute l’aide que nous pouvons pour que vous puissiez continuer à grandir, continuer à apprendre comment vous aimer vraiment et aimer les autres. Que vos dons continuent à s’ouvrir et à s’épanouir, mes bien-aimés. Que votre âme continue à se développer dans l’Amour et devienne toujours plus brillante et plus claire alors que Dieu vous touche encore et encore avec Son Esprit Saint et vous rapproche de cette grande Source de Son Amour. Il a tant de choses à donner et vous avez tant de choses à découvrir. C’est un chemin sans fin, mes bien-aimés. N’oubliez pas que vous ne faites que commencer. Vous continuez à apprendre comment être dans l’Amour, comment marcher avec Dieu. Ayez de la compassion pour vous-mêmes et soyez désireux de comprendre vos véritables natures, le pouls de vos âmes, et de permettre à cela d’être une expression plus claire et plus vraie de votre vie. En cela, tout se mettra en place, tout sera en harmonie, et le Plan de Dieu pour vous se réalisera de manière merveilleuse et puissante. Vous êtes aimé. Vous êtes aimés.
Que Dieu vous bénisse, mes bien-aimés. Je suis votre enseignant Augustin. Je suis heureux de commenter vos questions et vos demandes alors que vous continuez à grandir dans l’Amour. Que Dieu vous bénisse et vous garde. Dieu est avec vous. Et je vous aime. Que Dieu vous bénisse.

Note 1. La somatisation est la génération de symptômes physiques à partir d’un état mental tel que l’anxiété.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2017-and-2018/release-of-soul-wounds-is-a-freewill-choice-af-8-jun-2017/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s