Donner, recevoir, émotions et pensées

Esprit : Richard
Date : 15 Mars 2013
Médium : James Reid
Lieu : Caloundra, QLD (Austalie)

Bonjour Richard et autres chers amis. Je vous remercie tous pour votre amour constant et votre attention que j’apprécie beaucoup. Vous m’aidez dans ma connexion avec Notre Père. Nous avons parlé des émotions à plusieurs reprises et récemment il y a eu quelques discussions concernant la pensée et l’émotion et la relation entre les deux. J’ai l’impression qu’il est difficile de vraiment comprendre ce qui se passe avec deux fonctions humaines fondamentales et primaires, car nous avons développé tellement de croyances concernant ces deux-là en particulier. J’apprécierais toute clarification que vous pourriez m’apporter.

Bonjour, cher frère. Nous apprécions votre gratitude qui vous est vraiment bénéfique. Nous sommes également très reconnaissants de votre participation à cet exercice commun. Je dis que votre gratitude vous profite car c’est un fait. Toute véritable expression de gratitude augmente le sentiment d’amour en vous. Dans cet état, tout en vous fonctionnera plus facilement et avec un meilleur équilibre.

De nombreuses personnes considèrent les dons du Père comme acquis et ont une attitude de revendication et d’insatisfaction et supportent toutes les conséquences négatives d’une telle attitude. Lorsqu’une personne vit avec une attitude de gratitude, elle constate que ses besoins sont satisfaits et que ses désirs sont réalisés avec plus de facilité et sans que les autres en pâtissent.

Malgré l’attitude courante selon laquelle on n’obtient que ce pour quoi on travaille, tout est fourni gratuitement. Bien que cela soit difficile à voir dans le monde d’aujourd’hui ou même d’hier, cela devient évident et continuera à l’être. Ceci est dû au fait qu’il y a plus de personnes qui ont la capacité d’apprécier la vérité de ceci. Cela est souvent mal compris et considéré comme signifiant qu’il suffit de s’asseoir et d’attendre pour que tout soit reçu. Alors que le cadeau est donné gratuitement à tous, il est important de se rappeler que recevoir est un processus actif. Celui qui attend simplement ne donne rien et il faut donner pour recevoir.

Le don peut prendre de nombreuses formes et tout véritable don implique l’expression de l’amour. Nombreux sont ceux qui se considèrent comme des donneurs lorsqu’ils accomplissent leur travail choisi ou obligatoire, alors qu’ils l’accomplissent en réalité avec peu ou pas d’amour du tout. La récompense qu’ils obtiennent est l’argent qu’ils gagnent et peut-être la gratitude ou l’abus d’une autre personne.

Même l’argent peut être donné à contrecœur. Malheureusement, l’amour est un moyen d’échange relativement rare dans le monde commercial. Nombreux sont ceux qui occupent des emplois de service sans que l’amour ne soit impliqué dans la transaction.

Ceux qui servent vraiment les autres en faisant ce qu’ils font avec amour trouveront généralement beaucoup de valeur dans la réponse aimante et reconnaissante du destinataire de leur acte de service. En général, le rendement monétaire devient secondaire et de bien moindre importance.

En réalité, la fonction la plus importante de chaque être est de servir ses frères et sœurs. La méthode la plus importante pour remplir cette fonction est de donner et de recevoir avec amour et gratitude. La gratitude doit porter sur le cadeau reçu et sur l’opportunité de pouvoir donner. L’application de cette loi très simple vous simplifiera considérablement la vie.

Je dis loi, car il existe une loi du don et de la réception ou loi de la gratitude. Comme pour toutes les lois de Notre Père, chacun a le libre arbitre en ce qui concerne toutes ses actions et tous seront également et impartialement soumis à ces lois. Alors que beaucoup croient que l’on ne ressent tout le poids de ces lois qu’au « jour du jugement », il n’en est rien car les conséquences d’être en harmonie ou en désaccord avec ces lois sont instantanées et invariables dans le corps ou l’esprit. Le bénéfice ou le fardeau est immédiat, que cela soit apparent ou non.

Exprimer sa gratitude à Notre Père est bénéfique pour ces raisons. Le Père n’exige jamais de quiconque qu’il soit reconnaissant pour Ses dons, car tous Ses dons sont donnés de manière totalement inconditionnelle, sans aucune condition ni aucun piège. Les lois de Dieu sont là comme système d’exploitation de toute vie. Ce n’est pas un système qui est sujet à des mises à jour ou à des pannes et il n’y a pas plusieurs systèmes d’exploitation qui vous donnent la possibilité de choisir celui que vous utiliserez dans votre vie. Il n’existe pas de nouveau système en cours de développement qui remplacerait le précédent. Le système fonctionne parfaitement pour les humains à tous les stades de leur développement. Le vieux conseil de faire simple s’applique. Tout votre libre arbitre fonctionne dans le cadre des dispositions de ces lois que j’appelle un système d’exploitation. Ce système a fonctionné sans faille depuis sa création. Nombreux sont ceux qui choisiront de ne pas être d’accord avec cela. Comme pour les meilleurs systèmes, il est simple à la base. Malheureusement, le manuel a été gravement corrompu au cours des âges et l’humanité souffre maintenant d’une multiplicité de manuels qui prétendent tous fournir les réponses mais ne servent qu’à compliquer grossièrement le processus jusqu’à un état de confusion totale. Le véritable manuel existe dans votre âme. Il est étonnamment bref et écrit simplement.

Eh bien, je ne pouvais pas laisser passer cette occasion, car il s’agit d’une connaissance vitale que tout le monde devrait connaître et mettre en pratique. Cependant, cela m’amène à ce que je voudrais dire ensuite en réponse à votre question.

Votre âme est la force motrice de votre mental et de votre corps. Votre âme contient le système d’exploitation qui est tel qu’il opère dans le monde par le biais du libre arbitre. Le libre arbitre est tel qu’il est exploité librement par chaque individu. Dans le processus de ce libre arbitre, les humains développent ce qu’on pourrait appeler des applications qui déterminent leur fonctionnement dans le monde. Ces applications peuvent être appelées croyances et plus elles sont fortes, plus elles sont appliquées de manière rigide. L’âme est créée libre de toute croyance, mais elle commence à être soumise aux croyances dès l’instant où le processus d’incarnation commence. Il n’y a pas de période de grâce, pour ainsi dire, mais une immersion instantanée dans la terre et tous ses attributs. Une âme est curieuse et est une ardoise vierge, de sorte qu’elle absorbe facilement les croyances de ceux avec qui elle est en contact.

Rien de ce qui concerne une personne n’est totalement contenu dans cette personne au point d’être invisible ou inconnaissable pour une autre. Tout ce qui concerne chacun existe dans le domaine public, pour utiliser le jargon actuel. La plupart des gens ne le croient pas et se croient privés et autonomes. L’âme en développement est soumise à toutes les pensées, croyances, attitudes et actions de tous ceux avec qui elle est en relation, de près ou de loin. La véritable complexité de ce phénomène est difficile à comprendre. J’allais dire impossible à comprendre, mais beaucoup d’entre vous sont capables de s’en faire une idée.

Chaque âme a sa propre personnalité potentielle qui existe avant l’incarnation et ceci est un facteur d’influence profond sur l’effet que les influences extérieures ont sur elle. Vous êtes tous conscients des idiosyncrasies ( Manière d’être particulière à chaque individu qui l’amène à avoir tel type de réaction, de comportement qui lui est propre. Entre d’autres termes c’est le caractère) de vos amis et de vous-même.

Chaque âme est soumise à des influences différentes, qu’elle fasse partie de la même famille terrestre ou non. Chaque âme est soumise aux influences spirituelles, qu’elles soient bienveillantes ou malveillantes.

Chaque âme est guidée par le monde des esprits. Tout être qui influence cette âme est également soumis aux lois de Dieu. Ce degré d’influence s’applique à chacun d’entre nous. Lorsque l’on regarde un système aussi complexe, on peut se sentir confus et dépassé. Nous avons la preuve qu’un tel début n’est pas un obstacle à l’ascension vers de grandes hauteurs.

L’émotion telle qu’elle est ressentie dans un corps est un processus chimique. Il est possible d’appliquer des produits chimiques au corps pour produire diverses émotions ou sentiments. On pourrait appeler cela un processus synthétique qui a connu une grande popularité sous de nombreuses formes au fil des âges, l’humanité ayant trouvé des substances qui produisaient des changements. L’âme, de par sa nature, est encline à ressentir de la joie et des degrés de celle-ci comme une expérience naturelle. La joie est favorisée par le fait de donner et de recevoir de l’amour. Avant de s’incarner, l’âme vit dans un état de béatitude.

Tous les processus chimiques ont des éléments qui sont actifs dans le processus et tous ont un point final lorsque le processus est épuisé. Les processus qui sont frustrés ou arrêtés dans un état incomplet sont laissés avec les éléments de la réaction partiellement intacts avec tout leur potentiel de réaction encore présent. Ceci est aussi vrai pour les réactions chimiques émotionnelles que pour toute autre réaction. Les réactions chimiques produisent des résultats tels que la chaleur, le bruit, le feu, l’explosion, la transformation des éléments de la réaction. De nombreux processus chimiques ont ce qu’on appelle des catalyseurs, c’est-à-dire des substances qui favorisent et facilitent la réaction sans être modifiées par le processus. Les réactions émotionnelles ne sont pas différentes. Le processus chimique est mis en évidence par l’expression du corps dans lequel il se produit. Chaque réaction émotionnelle a une expression naturelle reconnaissable par tout être humain sur terre, quelle que soit sa race ou sa croyance.

Les émotions et leurs réactions évidentes sont universelles malgré les différents codes sociaux d’expression ou d’acceptabilité. Elles s’accompagnent de chaleur, d’explosions, de bruit, etc.

Tout événement émotionnel, lorsqu’on lui permet de s’exprimer naturellement, suit son cours, qui est généralement assez bref et complet. Il s’agira également d’une expression personnelle de l’état d’esprit d’un individu et ne sera pas dirigé contre un autre, mais sera quelque chose dont l’individu est responsable et dont il assume l’entière responsabilité. Le potentiel existe pour qu’un individu passe d’un état de bonheur à un état de réaction émotionnelle et revienne au bonheur en un court laps de temps. Ce phénomène est parfois observé chez les enfants dans le monde d’aujourd’hui, mais il est rare chez les adultes. La norme serait que l’expression totalement libre se produise naturellement et sans jugement. Ce sera la norme à un moment donné.

Le processus émotionnel est souvent interrompu à un moment où les effets de la réaction sont à l’ascendant ou à leur apogée. Lorsque l’interruption se produit, les produits chimiques non consommés persistent dans le corps pendant un certain temps, mais finissent par se dissiper. Cependant, les effets qui ne sont pas autorisés à se poursuivre jusqu’à leur terme naturel resteront dans une certaine mesure et deviendront comme une autre croyance qui est codée chimiquement dans le corps et qui a le pouvoir d’affecter les influences extérieures sur l’âme et les expressions extérieures de l’âme à travers le corps. Le processus de suppression de l’expression émotionnelle est toujours appris et est toujours enseigné par l’application de la peur, soit par la menace, soit par l’absorption, soit par l’exemple. L’absorption est un terme que j’utiliserai bien qu’il ne soit peut-être pas le meilleur. Je veux parler du processus qui se produit in utero et dans les jeunes années d’une personne. Cela se produit également dans les groupes dont l’appartenance dépend de l’adhésion à des croyances très précises. Le nouveau venu apprend du comportement, de l’expression secrète et de la répression ouverte des membres précédents comment il doit se comporter. Certaines des croyances les plus profondes ont leur origine directement dans le corps plutôt que dans l’esprit. Elles peuvent être les plus denses et les plus difficiles à modifier.

Lorsqu’un processus émotionnel est frustré et que les effets sont retenus d’une manière ou d’une autre, la personne devient plus encline à une réaction similaire, de sorte qu’elle a besoin de moins de stimuli pour entrer à nouveau dans une réaction similaire, voire pour y entrer à un niveau plus élevé. Si la frustration survient à nouveau, le processus s’intensifie, et ainsi de suite. Il est facile de voir comment les enfants apprennent à imiter le comportement d’un parent ou à être fortement sensibilisés par la façon dont un autre les traite. Il est facile de voir comment les gens développent les attitudes qu’ils adoptent afin de paraître « normaux » dans leur niche particulière de la société. En réalité, une personne normale est une personne qui ressent le bonheur, sous ses différentes formes et à différents degrés, comme son état émotionnel habituel et qui est capable d’exprimer pleinement tout changement de cet état occasionné par des changements dans son environnement intérieur ou extérieur et de revenir à son état de bonheur habituel. Je pourrais aller plus loin en disant que la personne normale par excellence est celle qui est heureuse tout le temps, et c’est possible. En fait, je dis que nous sommes heureux tout le temps et qu’il n’est pas nécessaire d’habiter les Royaumes Célestes pour y parvenir.

Une pensée peut stimuler une réaction émotionnelle. Une perception de l’environnement peut également stimuler une émotion. Cette perception peut être celle d’une menace réelle ou imaginaire et le résultat est le même. La perception peut être directe, sans passer par la pensée.

Ici, je m’écarterai brièvement pour parler de « menace réelle » car, en vérité, une telle chose n’existe pas. Une menace est le produit d’une croyance déformée issue d’une répression émotionnelle qui modifie la perception. Cette distorsion crée ou attire également l’événement redouté dans le présent immédiat. La loi de l’attraction est le facteur médiateur ici. Cette loi peut être considérée comme attirant les événements vers vous, mais elle peut également être considérée comme vous montrant simplement la croyance que vous entretenez et comment elle vous affecte. La loi de l’attraction est impartiale et vous montrera aussi bien vos peurs que vos amours et vos passions. Un compagnon essentiel pour faire face à cette loi et à ses effets est l’acceptation. Allez vers ce qui vous est montré afin de l’accepter comme une manifestation changeante de vos croyances. L’un des aspects de ce mouvement peut être l’expression, et si possible la pleine expression, de l’émotion que vous ressentez à ce moment-là. La loi de l’attraction est aussi impartiale que toutes les lois de Dieu. Elle vous montrera ce qui découle de vos croyances, même si l’expérience est apparemment partagée en compagnie d’autres personnes.

Oui, il y a des choses dans le monde qui cherchent à vous détruire ou à vous nuire. Il y a de nombreuses personnes dont le fonds de commerce est la peur et son application aux autres. Cependant, vous serez soumis à ces « dangers » dans la mesure où vos systèmes de croyance l’exigent. C’est un défi à accepter, mais vous finirez par y arriver. Une fois de plus, je vous en donne mon assurance personnelle. Vos croyances détermineront le monde dans lequel vous vivrez, de sorte que l’on peut vivre dans un monde paisible au milieu du grondement de la guerre ou du tumulte des bouleversements terrestres. Ayez la Foi mes amis car toutes mes déclarations sont basées sur mon expérience et ma connaissance de la Vérité.

Lorsque l’on reçoit l’Amour Divin, on fait l’expérience d’une diminution et d’un nettoyage de l’emprise des vieilles croyances. Faire des efforts pour rechercher dans son passé peut être fructueux en vous faisant prendre conscience de la base de ces croyances et des personnes dont les actions ont contribué à les cimenter en vous. Une fois que vous avez une croyance, elle vous appartient et vous êtes obligé, pour progresser, de l’accepter comme telle. Vous en êtes responsable. La ou les personnes qui vous ont influencé dans cette croyance sont responsables de leurs actions et doivent faire face à cette responsabilité un jour ou l’autre. Cependant, elles ne sont en aucun cas responsables de votre processus d’acceptation et de gestion de cette croyance. Lorsque vous êtes capable d’accepter l’entière responsabilité, on peut dire que vous leur avez pardonné. Votre pardon est, comme la gratitude, pour votre propre bénéfice et a le pouvoir d’influencer positivement les auteurs de ces actes. Le pardon n’annulera pas la mémoire, mais lorsque le pardon est véritable, la mémoire n’aura plus le pouvoir de stimuler la douleur. Vous ne porterez plus de jugement sur l’autre et vous vous en libérerez.

Peut-être pouvez-vous sentir qu’il y a un aspect égoïste merveilleusement sain dans une vie heureuse et saine. Toute action positive d’amour, de don ou de service à l’autre est bénéfique pour vous comme pour lui. Toute action véritablement aimante que vous entreprenez envers vous-même est bénéfique pour toute l’humanité – en fait pour toute la vie. Tous les vrais dons et avantages sont mutuels. C’est un aspect des lois de Dieu dont on peut dire qu’il est à la base de toute interaction dans la vie. « Comme vous donnez, vous recevrez ». On peut dire cela car vous recevrez ce que vous donnez à l’instant même où vous le donnez. Si vous donnez avec amour, c’est ce que vous recevez et l’inverse s’applique également. Vous vivez tous dans le moment présent et non dans le passé ou le futur.

Je sous-estime la durée de mes déviations. Notre sujet est si vaste que pratiquement chaque phrase pourrait mener à une autre ligne de discussion qui pourrait durer très longtemps. Vous exercez une influence ici, car le sujet vous intéresse beaucoup et lorsque vous vous sentez concerné par un aspect de ce que je dis, il est facile pour vous et pour moi de partir dans une autre direction. Cela n’est pas d’une grande importance pour le moment.

La pensée est une fonction de l’esprit qui est une fonction de l’âme agissant à travers le corps spirituel. Un corps physique dont le corps spirituel est séparé n’a pas la capacité de penser. Il est inconscient. L’utilisation de l’esprit par l’homme s’est corrompue au cours des âges et est devenue désorganisée et souvent plus irrationnelle que rationnelle. La capacité de penser et la nature de la pensée d’une personne sont modifiées par les effets des croyances engendrées par une émotion frustrée. Toute croyance est associée à une émotion, car l’émotion est l’expression primaire de l’homme.

L’émotion n’est pas la cause de la pensée, même si elle peut la stimuler ou la réprimer. La pensée associée à l’émotion est souvent à propos de l’émotion plutôt qu’en réponse directe ou causale. La pensée a une influence directe sur le corps physique et stimule les réponses chimiques et donc émotionnelles. L’émotion est basée sur la perception du contenu de la pensée.

Ceci est quelque peu complexe. Le fait que vous ayez une conscience mentale d’une émotion ne signifie pas que cette conscience est une pensée. La conscience pure et la pensée ne sont pas identiques. Il n’est pas possible d’établir un lien direct et linéaire entre la pensée et l’émotion.

Elles se produisent toutes deux dans le corps et sont toutes deux associées mais ne sont pas la cause l’une de l’autre. L’émotion est la réponse primaire du corps physique et une personne qui communique avec une émotion pure peut communiquer avec n’importe quelle autre personne et se faire comprendre sans utiliser de mots. C’est l’essence de la musique, de la danse et de l’art. La communication d’esprit à esprit sans mots est également une forme universelle de communication indépendante du langage. La communication des émotions par le biais du langage et des processus mentaux manifestes est assez peu fiable en raison des facteurs modificateurs que sont les croyances, les processus sociaux et la malhonnêteté flagrante.

Le mental est un processus de l’âme à travers le corps spirituel. Si le lien de l’être est principalement avec la terre, avec toutes les croyances qui y sont associées, la fonction du mental est entravée et gravement réduite. Je ne saurais trop insister sur l’influence des croyances sur le fonctionnement sur terre et dans les sphères d’amour naturelles. La véritable liberté de l’âme et de l’esprit ne vient que lorsque toutes les croyances sont abandonnées et cela ne se produit que sur le Chemin de l’Amour Divin. Seule la Vérité vous rendra libre.

L’émotion dans le corps est inextricablement associée à la respiration. Chaque événement émotionnel est associé à un changement de la respiration qui se manifeste par un changement du schéma respiratoire.

Le contrôle conscient et inconscient de la respiration est le moyen courant par lequel les gens apprennent à frustrer et à supprimer les réponses émotionnelles. Ce phénomène est si courant qu’il est rare de trouver une personne ayant un schéma respiratoire normal et sain. De nombreuses approches de guérison sur terre accordent une grande attention à la respiration, à juste titre.

Alors que l’émotion est la réponse primaire du corps physique, elle est ressentie dans le corps spirituel et l’âme. Comme je l’ai dit précédemment, l’état naturel de l’âme est le bonheur et la félicité. C’est également la capacité de chaque cellule de votre corps physique. Lorsque les cellules fonctionnent comme elles sont censées le faire, elles ressentent de la joie et la somme de cette joie est ressentie par vous.

Le corollaire de ceci est que si vous ne ressentez pas de bonheur et de joie, cela signifie qu’il y a plus de discorde que d’harmonie dans votre corps. Il est tout à fait remarquable que tant de corps soient capables de continuer à fonctionner avec le niveau de disharmonie qu’ils abritent.

L’émotion dans le corps spirituel est un processus énergétique qui ne dépend pas de substances chimiques physiques. C’est l’écho ou l’enregistrement des effets émotionnels que le corps a développés et conservés pendant la vie incarnée. Il est toujours possible de les traiter et de les évacuer par un processus spirituel. En fait, le nettoyage que l’on peut faire pendant l’incarnation n’est pas moins spirituel, quelle que soit la manière dont il est réalisé. Il n’y a pas d’évitement des résidus émotionnels ici, car les mécanismes d’évitement du corps sont éliminés. L’esprit, du moins au début, ressent tous ces effets émotionnels dans toute leur force et doit y faire face et travailler pour les accepter et faire tout ce qui est nécessaire pour les éliminer.

Les émotions sont également très apparentes aux yeux de tous, il n’est donc pas possible de se cacher. Le processus le plus efficace disponible ici est d’embrasser et de prier pour l’Amour Divin. C’est la méthode la plus sûre et la meilleure pour résoudre ces problèmes et nous l’offrons à tous ceux qui acceptent notre approche ou celle d’un autre ayant le même esprit.

La démarche de prier Notre Père et de demander l’Amour Divin doit être sincère. Il est souhaitable d’accepter que l’on reçoive ce que l’on demande. Ce processus en lui-même est transformateur s’il est poursuivi et développé. Développez un fort désir d’Amour Divin et exprimez-le dans la prière. Il se peut que vous ne soyez pas toujours conscient d’une réponse initiale, ce qui peut être dû à un manque de conscience des processus subtils dans votre corps. C’est le résultat de la répression des sentiments au cours d’une vie. Cela peut également être dû au poids d’un comportement peu aimant accumulé au cours de votre vie. Soyez patient et attentionné envers vous-même et continuez, car prier de cette manière est un acte vital et efficace d’amour de soi. Rappelez-vous que vous recevez en fonction de la manière dont vous donnez. Laissez votre amour pour Notre Père être fort en vous et exprimez-le dans votre prière. Cela vous ouvre et crée en vous une capacité à recevoir. Une demande d’amour à un autre ou au Père est un cadeau pour eux car elle leur permet de donner en retour. Vous devez permettre aux cadeaux de venir à vous.

Les méthodes chimiques couramment utilisées sur terre pour « traiter » les effets émotionnels peuvent ajouter une autre couche de répression, mais n’aboutissent pas à un nettoyage ou à une guérison. Elles aggravent généralement les difficultés.

Il y a encore beaucoup de choses à dire et elles seront dites en temps voulu. Nous avons fait beaucoup aujourd’hui et notre rapport a été excellent. Je vous félicite pour vos efforts et vous remercie encore une fois.

Fais une pause nécessaire. Part avec notre amour et nos bénédictions. Nous sommes toujours à tes côtés et te baignons dans notre amour.

Ton frère qui t’aime,

Richard.

Ce message est protégé par un copyright.

Ce message est inclus dans le livre « The Richard Messages » en tant qu’article numéro 44. Le livre peut être acheté sur Lulu ou Amazon. Il est intéressant de noter que les conseils donnés ici sur la meilleure façon d’aborder la question des émotions troublantes sont tout à fait contraires à ceux d’un autre enseignant qui prétend que le flux d’Amour divin est inhibé par les émotions.

Un autre message sur les émotions a été reçu la veille, via un autre médium.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2013/giving-receiving-emotions-and-thought/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s