Effet curatif des couleurs

26 Juillet 1970
Vancouver. C.-B.
Reçu par Rose

Que Dieu vous bénisse, mes enfants. C’est une si grande joie pour moi de pouvoir venir vous parler, d’être avec vous et de ressentir le grand amour et l’affection qui sont ici. Et mes bien-aimés. Je dois vous dire qu’il y a tant d’êtres chers du monde de l’esprit qui s’approchent pour la fête de notre Père, Dieu, que la puissance est si forte que chacun d’entre vous ici, si vous vous détendez et repoussez de votre conscience toutes les faits qui vous ont troublés, vous allez capter et ressentir ceux pour lesquels vous avez prié, ceux que vous désirez ardemment et ceux que vous aimez qui sont avec nous. Et aujourd’hui, c’est ma grande joie de vous parler à travers mon instrument bien-aimé. Il y a tant d’âmes merveilleuses de ce côté qui attendent, qui cherchent et qui prient pour venir parler ; que je sens toujours, lorsque je l’utilise, que je suis égoïste. Cependant ce n’est pas de l’égoïsme, mes bien-aimés, mais c’est un grand et fort désir de ressentir le grand amour que je ressens maintenant et la grande envie que j’ai dans ma conscience de vous apporter les messages de notre part. Beaucoup d’entre vous savent déjà que je suis un enseignant de ce côté de la vie, que mon seul but dans ma progression est d’essayer d’apporter du confort et de la lumière à ceux qui ne comprennent pas et aussi à ceux qui sont prêts à servir Dieu de manière désintéressée, de les aider dans leur progression afin qu’ils puissent eux aussi être utilisés pour apporter ces merveilleux messages de temps en temps.

Je sais que beaucoup d’entre vous ont fait de grands efforts et que beaucoup d’entre vous ont essayé à leur manière d’être des instruments de Dieu. Et le travail que nous essayons d’apporter dans ce sanctuaire, mes bien-aimés, n’est pas un travail pour se divertir, oh non, ce n’est pas notre but. Notre but est de venir vous apporter le confort et la paix et de vous faire mieux comprendre comment vous, en tant qu’enfants de Dieu, vous vous intégrez dans ce grand univers qui est le vôtre et le nôtre. C’est pourquoi j’ai senti aujourd’hui qu’il était temps que je vienne et j’ai donc dû demander, moi aussi, à pouvoir prendre ce temps précieux. Il y a si peu de sources par lesquelles nous pouvons venir et parler dans la Vérité. Il y a si peu d’instruments qui sont prêts à consacrer leur vie à essayer de devenir un instrument que nous pouvons utiliser, un instrument qui a essayé d’élever le pouvoir en lui-même afin que les forces supérieures puissent venir et parler de temps en temps. C’est très intéressant et cela doit être donné à vous, à vos proches et aux enseignants qui viennent afin d’être intéressants et divertissants.

C’est une partie très nécessaire de ce travail, parce que nous nous rendons compte que nous ne pouvons pas mettre quelqu’un à une table où un banquet très merveilleux est servi, alors que cette âme n’a pas eu de nourriture pendant de nombreuses, nombreuses semaines et de nombreuses années, parce que nous nous rendons compte, mes bien-aimés, que ce faisant, cela rendrait cette personne malade et cela, nous ne le souhaitons pas. Mais nous remercions ceux qui servent à démontrer que nos bien-aimés sont proches, ceux qui sont capables de susciter des phénomènes physiques, car cela allume lentement une étincelle au sein de l’individu. Cette étincelle qui ne peut être éteinte et qu’elle soit amenée à la pleine flamme sur ce plan terrestre, cela n’a pas d’importance, car elle sera à la pleine lumière lorsqu’ils auront repris conscience. Et ce faisant, ces âmes qui servent de cette façon font aussi l’œuvre de Dieu.

Mais il y a si peu d’instruments qui nous permettent de faire passer les vrais grands maîtres et nous réalisons et savons qu’il y en a beaucoup sur terre aujourd’hui qui désirent des enseignements supérieurs. Et donc, mes bien-aimés, vous qui cherchez à servir votre prochain, si vous souhaitez être un instrument pour les formes supérieures, vous devez dans tout ce que vous faites ou pensez devoir vivre avec Dieu. Vous devez faire très attention à la façon dont vous menez votre vie quotidienne. Nous ne voulons pas dire par là, mes bien-aimés, que vous ne pouvez pas participer à toutes les joies et à tout le bonheur qui se trouvent sur ce plan terrestre. Nous savons, comme vous le savez, que vous êtes dans un corps physique et que notre « Grand Père » (Great father dans le texte originel – c’est à dire Dieu) a mis sur ce plan terrestre toutes les choses pour le bonheur de l’homme. Et nous savons que l’homme est de la terre lorsqu’il est dans son corps physique. Mais en vous, il y a un grand désir de spiritualité, peut-être n’en avez-vous pas conscience, mais c’est là, mes bien-aimés et vous, qui cherchez à être un instrument de Dieu et à servir dans cette merveilleuse œuvre, à servir vos semblables où que vous soyez, vous devez être prêts à renoncer à de nombreux plaisirs terrestres, vous devez être prêts à renoncer à beaucoup de temps pour vous rapprocher de Dieu.

Vous devez être prêt à tout pour être un exemple vivant de ce que le grand don de Dieu dans votre âme peut faire pour vous. Il n’est pas sage pour vous de penser que vous pouvez aller impitoyablement, en rassemblant tout ce dont vous avez besoin dans un sens physique. Il n’est pas sage pour vous de penser que vous pouvez prononcer des mots irréfléchis qui pourraient causer un chagrin ou une douleur à quelqu’un, aussi subtils soient-ils. Ce n’est pas l’œuvre de Dieu. Vous ne devez pas penser que vous pouvez agir ainsi et continuer à travailler pour Dieu. Vous pouvez vous divertir, mes bien-aimés, mais les forces spirituelles supérieures ont besoin de quelqu’un qui se consacre entièrement à tout ce qu’il ou elle fait ou dit ou à ce qu’il ou elle ressent.

Comme je suis un enseignant dans notre grand univers, j’ai senti aujourd’hui que je voulais encourager beaucoup d’entre vous qui consacrez votre temps à travailler pour Dieu. C’est une merveilleuse confiance sacrée que l’humanité doit assumer. C’est une chose dont votre monde a malheureusement besoin aujourd’hui, mes chers amis, parce que lorsque nous nous approchons de la terre, nous voyons très peu de lumière émaner et je parle de lumière spirituelle.

Et maintenant, j’en viens à la lumière et à la couleur. Je veux vous dire, mes enfants, que la couleur est une grande partie de votre vie sur terre et dans l’esprit et beaucoup d’entre vous se demandent pourquoi vous vous sentez angoissés au niveau mental, vous ne pouvez vous satisfaire de rien, vous ne vous sentez pas détendus, vous ne vous sentez pas heureux à l’intérieur. Au fond, bien sûr, c’est parce que vous n’avez pas pu ou voulu vous asseoir tranquillement pour recevoir de Dieu, son grand Amour dans vos âmes. Mais aussi, mes bien-aimés, si vous avez une couleur autour de vous que vos yeux regardent et qui n’est pas en accord avec ce dont votre corps physique a besoin à ce moment précis, cela peut vous rendre très angoissé dans votre mental et dans votre corps, en fait cela peut amener la maladie à la forme physique. C’est pourquoi nous devons vous donner un peu plus de connaissances sur les couleurs nécessaires.

Beaucoup d’entre vous qui sont épuisés dans leur corps physique, qui se sentent fatigués, qui sont apathiques, peut-être avez-vous toute la nourriture dont vous avez besoin, peut-être trop de nourriture, peut-être avez-vous tout le repos dont vous avez besoin, peut-être trop de repos, mais il y a toujours de la fatigue, et une faiblesse. Et vous, mes amis, vous devez vous regarder et avoir autour de vous des couleurs rouge rosé qui apportent chaleur et force. C’est ce qui est le plus nécessaire à votre force vitale. Et je suis sûr que lorsque vous regarderez mon instrument, vous verrez de nombreuses couleurs dans sa robe, certaines qui vous feront frissonner et d’autres qui vous tranquilliseront, d’autres encore qui vous feront vous sentir forts.

Pour vous qui avez des troubles mentaux, vous qui êtes préoccupés par les réalités qui vous entourent, il est très regrettable que parfois beaucoup de nos proches et beaucoup de nos amis chers nous causent du stress et que nous pensons à des choses, nous réfléchissons à des choses et cela est soigneusement placé dans votre subconscient. Et cela est pénible pour votre corps physique et pour votre mental. Et vous, mes amis, vous avez besoin de la douce couleur du vert, de toutes les nuances de vert. C’est très important pour ceux qui ont du mal à se détendre et à rester tranquilles à l’intérieur.

Pour vous qui ressentez parfois de l’animosité envers quelqu’un, qui sentez les affres de la colère gonfler dans votre conscience et qui ne semblent pas toujours capables de les contrôler. Vous, ma bien-aimée, devez demander la bénédiction de Dieu et chercher tranquillement la nuance de bleu autour de vous, regarder une fleur bleue, une création de Dieu, apporte une grande paix au sein des forces mentales de la forme physique. Elle a un merveilleux pouvoir de guérison pour le mental.

Pour vous qui avez des troubles digestifs, je peux vous raconter beaucoup, beaucoup d’histoires sur les conditions digestives. En gros, c’est parce que dans votre conscience, il y a des perturbations. Toutes les choses qui sont mises sur le plan terrestre, si elles sont données sous leur forme pure, l’humanité peut les assimiler, mais à travers le stress mental de l’homme, à travers les troubles de l’homme en lui-même, la condition dans son corps physique a changé. Et à cause du désir de l’homme d’atteindre la perfection dans tout ce qui est cultivé, il y a des produits chimiques qui y sont entrés et que certains ne peuvent pas prendre. Et vous qui avez un grand stress à l’estomac, vous devez regarder le jaune tendre de la primevère, non pas le jaune orangé, mais la couleur dorée tendre que possède une primevère qui est très pâle. C’est très utile pour la guérison de la digestion. Vous voyez donc, mes bien-aimés, combien les couleurs de base sont nécessaires à l’humanité.

Bien entendu, beaucoup nous disent que la vraie couleur spirituelle est le bleu, est c’est vrai. Une personne très spirituelle a une couleur très douce autour de son aura, mais elle est teintée d’un bleu très doux. Tellement douce qu’elle n’est guère perceptible. Pour beaucoup, elle ressemble à du blanc pur. Mais seules les âmes très, très avancées émanent du blanc.

Ainsi, mes bien-aimés, lorsque vous vous asseyez pour méditer, lorsque vous sentez que vous avez besoin du renouveau qui vient de Dieu, regardez quelque chose d’aussi blanc que la neige. Sentez que vous dessinez cette couleur autour de vous, c’est très utile pour votre physique.

Et lorsque vous vous levez après avoir étudié ces couleurs, que vous vous donnez à elles, et que vous le faites tranquillement, en demandant à Dieu de bénir vos âmes, en sentant dans votre conscience que vous êtes vraiment avec votre Père, en recevant sa grande bénédiction, quittez votre méditation et sentez dans votre conscience que vous avez été guéri et béni. Ne laissez pas ces petits soucis subtils s’insinuer à nouveau dans votre conscience.

Aujourd’hui, sur votre terre, l’humanité est devenue si bien informée que l’homme lui-même a le sentiment d’être la plus grande création qui n’ait jamais existé. C’est une philosophie merveilleuse lorsque nous devenons si forts de notre propre égoïsme, mes bien-aimés, que soudain le vrai spirituel nous échappe. Et l’humanité, que ce soit sur terre ou dans d’autres sphères de la vie, ne peut pas se détourner du vrai spirituel parce que vous êtes spirituels. Nous devons donc faire de plus grands efforts pour ne faire qu’un avec Dieu. Nous écoutons, nous venons, nous essayons d’imprégner le mental de ceux qui sont les différents dirigeants de la terre. La grande nécessité qui existe aujourd’hui pour toute l’humanité est d’avoir une véritable connaissance du pourquoi il a été créé et du pourquoi il est ici.

Et donc notre travail est très vaste, mes chers, nous ne voyageons pas dans un temps déterminé, nous allons partout où il nous est demandé d’aller. Nous sommes contrôlés de ce côté-ci comme vous l’êtes de votre côté de la terre. L’humanité n’est pas devenue assez forte pour se débarrasser de ses laisses et partir seule, indépendamment de toute l’éducation qu’elle a reçue. Plus que jamais, l’humanité a besoin de la santé mentale, de la sécurité et de l’amour que Dieu peut lui donner. Nous devons donc venir et faire comprendre à l’humanité que cette obscurité sur terre peut disparaître, que les conditions chaotiques qui existent aujourd’hui sur votre plan terrestre peuvent être surmontées, que tous ceux qui sont malades au niveau du mental et du corps peuvent avoir de l’espoir. Mais c’est à vous, en tant qu’individus, à vous de chercher ce grand remède qu’il vous appartient de demander. Le vôtre si vous prenez le temps d’être saint. Ce n’est pas un grand mystère, mes bien-aimés, que lorsque vous quittez le corps physique, votre intelligence et votre corps spirituel continuent. Vous ne serez soulagés d’aucune des conditions que vous avez maintenant. Vous allez emporter ces conditions avec vous dans votre conscience, même si vous quittez votre corps physique. Il est donc sage pour l’humanité qui a reçu la connaissance et sait comment trouver la paix en soi de trouver cette paix et de ne pas accepter et vivre avec les conditions qui sont dans son corps physique.

Il est difficile, je le sais, ma bien-aimée, de ne pas ressentir la douleur. Il est difficile de vivre avec la solitude. Il est difficile de vivre avec le désir, mais vous n’êtes pas seule et votre douleur peut être soulagée. Et vos besoins peuvent être satisfaits lorsque vous, en tant qu’enfants de Dieu, êtes prêts à accepter ses grands enseignements et à avoir une plus grande foi dans le Père qui vous a donné cette précieuse vie. L’homme est devenu si fort sur le plan terrestre qu’il sent aujourd’hui qu’il n’a pas besoin de Dieu. Au plus profond de sa conscience, l’homme a le sentiment qu’il est déterminé, qu’il a tout ce dont il a besoin, qu’il est instruit, qu’il sait qu’il est sage, qu’il abattra ceux qui se trouvent à ses côtés et qui l’empêchent d’atteindre le grand objectif qu’il s’est fixé sur ce plan terrestre. Oh, mes bien-aimés, si seulement l’humanité se rendait compte.

Cette terre est une partie très importante de votre vie. Vous avez été mis sur ce plan terrestre pour que votre âme commence sa progression vers la source d’où elle vient. Et vous, mes bien-aimés, suivez ce chemin une fois. Vous ne voyagez sur le plan terrestre qu’une seule fois. Maintenant, beaucoup d’entre vous blâment les conditions qui vous entourent, rendent les personnes qui vous entourent responsables des sentiments que vous éprouvez et des maladies dont vous souffrez. À juste titre, peut-être, mais cela aide-t-il la condition dans laquelle vous êtes, à se vautrer dans cette misère qui blâme tout le monde. Non, mes bien-aimés, ce n’est pas le cas. Cela vous fait souffrir dix fois plus. Il est de loin préférable que vous demandiez tranquillement à Dieu de vous fortifier. De lui demander de vous nourrir, de vous soutenir et d’être un vrai Père aimant que vous savez qu’Il présent, si vous l’invoquez. Et soudain, vous constaterez que même les terribles douleurs dans votre corps physique semblent plus légères. La peur a disparu. Vous avez peur de vivre, de marcher, de manger, de profiter de la vie. Vous êtes tellement occupés à craindre toutes ces réalités, mes bien-aimés, que vous oubliez de faire appel à la Source qui fait disparaître toute cette peur. Il est certain que votre corps physique souffrira de maux, il est certain que vous souffrirez de douleurs, il est certain que votre mental sera affligé parce que vous êtes des enfants de la terre et que vous avez oublié comment spirituellement vivre sur terre.

Cela peut sembler assez dur venant de moi car je ne parle pas de cette façon habituellement. Mais je veux vous faire comprendre, mes chers, combien il est nécessaire pour vous d’abolir la peur. De savoir que même si vous vivez dans une petite pièce, même si votre nourriture n’est pas succulente, vous devez faire attention à ce que vous faites. Vous êtes tout aussi importants pour Dieu que ceux qui bénéficient de toutes ces réalités terrestres. En fait,vous êtes peut-être même plus important pour Dieu parce qu’à travers votre souffrance, vous avez cherché un moyen de vous sortir de vos problèmes et bien que vous ne vous rendiez peut-être pas compte que vous avez tranquillement grandi près de Dieu. Vous avez souvent dit : « Oh, Dieu, aide-moi, enlève-moi cette douleur, aide-moi à me sentir bien et entier à nouveau ». Et dans vos désirs et dans votre misère, vous avez appelé Dieu et Dieu a entendu cette prière et il vous a béni. Mais beaucoup d’entre vous sont tellement plongés dans leur misère que vous ne sentez pas que Dieu peut vous aider, mais Il le peut, mes bien-aimés.

Nous ne disons pas que l’humanité ne devrait pas bénéficier de toutes les richesses de la terre, certainement l’humanité devrait pouvoir bénéficier de toutes les richesses de la terre. Mais ce ne sont pas les richesses qui apportent le vrai bonheur. Ce ne sont pas les richesses qui garantissent la continuité de la vie lorsque vous quittez votre corps terrestre. Ce sont les richesses qui éloignent l’homme de Dieu. Ce sont les richesses qui assurent à l’homme une si bonne éducation, un si bon apprentissage qu’il se sent plus grand que le Père qui lui a donné cette précieuse vie.

Vous, mes bien-aimés, vous êtes aujourd’hui sur terre très préoccupés par les conditions chaotiques qui règnent tout autour de vous. Partout où vous regardez, partout où vous allez, il n’y a pas de paix, il n’y a pas de bonheur, il n’y a pas de tranquillité. Mais je vous dirais, mes bien-aimés, qu’au-dessus de ce plan terrestre, dans de nombreux centres, il y a de la Lumière qui émane. Pas beaucoup, mais il y a de la Lumière et cela nous encourage énormément sur le plan spirituel. Et lentement, l’homme commence à réaliser qu’il y a quelque chose de bien plus grand que lui-même. Que les royaumes qu’il construit dans son petit monde sont uniquement créés par l’homme et non pas forts et grands. Mais il y a la Lumière.

Il y a ceux qui cherchent. Il y a ceux qui sont des instruments pour apporter la Vérité. Et nous gardons ces précieuses âmes, elles vivent jusqu’à de grands âges, elles peuvent être très épuisées dans leur forme physique mais elles peuvent être très puissantes et très fortes à l’intérieur, avec la force de Dieu en elles. Et il en est ainsi lorsque vous atteignez l’esprit. Vous qui avez cherché à être un véritable enfant de Dieu. Vous ne dormez pas et n’attendez pas, vous ne restez pas près de la terre, oh oui, vos proches vous gardent plus ou moins près de la terre à travers leur souffrance. Mais vous avez la capacité de continuer. Et bientôt, vous avez un grand désir de continuer. Vous n’êtes plus confiné dans votre forme physique. Vous êtes libre et rien n’est caché. Vous ne pouvez plus cacher en vous ce qui est réellement vous.

Le Père, Dieu, qui nous a donné cette vie précieuse, voit et sait tout. Il n’y a pas de secret pour Dieu. Et nous ne voulons pas garder un secret de Dieu. Nous voulons être comme Dieu le souhaite : heureux et libre, rempli d’une grande force spirituelle. Aujourd’hui, comme je l’ai dit, il y a de nombreux endroits sur le plan terrestre où la Lumière commence à se manifester. L’homme est arrivé au stade de son existence où il pourrait être complètement détruit de ce plan terrestre. Vous, alors que je vous parle, pensez à l’énergie atomique. Je ne parle pas de cela. Elle existe aussi. Mais lentement, partout sur le plan terrestre, l’homme détruit tout ce que Dieu a mis là pour ses besoins particuliers. Il y a des choses bien plus importantes dont l’homme pourrait être angoissé et préoccupé. Mais remerciez Dieu pour ceux qui répandent de petits faisceaux de lumière. Il va y avoir une poussée et un essor des réalités spirituelles de la vie sur ce plan terrestre. Au lieu de mettre des centaines d’années à se construire comme l’homme a mis des centaines d’années à se détruire, une révélation sera apportée à l’humanité et tout se tourneront vers le spirituel. Et ce plan terrestre vivra à nouveau en harmonie.

Maintenant, vous pourriez penser que je suis dur sur votre plan terrestre. Je tiens à vous dire, mes bien-aimés, qu’il y a de nombreuses sphères de vie dans le grand univers qui ont des problèmes similaires. L’homme est devenu si puissant en lui-même. L’homme est devenu si égoïste en lui-même et si fort avec l’apprentissage livresque qu’il a affaibli ses forces spirituelles. Mais il y a encore ceux qui sont parmi vous et parmi ces autres plans de vie, ceux qui souhaitent acquérir des connaissances spirituelles. Il n’y a pas un seul problème en chacun d’entre vous (et je vous parle aussi bien de l’esprit que de la terre) ; il n’y a pas un seul problème auquel l’un d’entre vous doit faire face aujourd’hui et qui ne peut être résolu si vous laissez Dieu le résoudre. Mais malheureusement, beaucoup d’entre vous pensent que Dieu ne peut pas le faire pour eux. Vous vivez donc dans la peur : « Je dois le faire, je dois assurer mon propre salut et celui de mon entourage ». Mais mes bien-aimés, ce n’est pas la voie à suivre. Vous, en tant qu’enfants, vous devez naître de nouveau, vous avez entendu le dicton de la Bible : « Vous devez être comme des petits enfants, vous devez naître de nouveau. « Par ce passage, mes bien-aimés, les merveilleux enseignants vous apportent un message de Dieu, vous disant que vous devez sortir de votre conscience toutes les réalités qui vous ont détruits. Vous devez ne faire qu’un avec Dieu. Et vous ne pourrez ne faire qu’un avec Dieu lorsque vous serez prêts à renaître, à repousser toutes vos peurs, tous vos désirs, à repousser l’égoïsme, à repousser la cupidité de l’humanité, à repousser la haine et la peur, la peur par-dessus tout parce que l’homme déteste parce qu’il a peur. L’homme n’a pas besoin d’avoir ces émotions destructrices s’il n’a pas peur. C’est pourquoi le passage de votre Bible dit que vous devez naître de nouveau. Vous devez vous purifier de toutes ces pensées. Si des réalités de votre vie quotidienne ou quelqu’un dans votre vie quotidienne vous cause du stress, au lieu de ressentir de l’animosité envers cette condition, priez pour cela et en priant, sachez que Dieu écoute et répond. Soyez fort et sachez qu’Il prendra soin de ces besoins.

Oh, c’est dur, je sais, pour l’homme de la terre. L’homme de la terre aujourd’hui a tant de choses qui le dépriment mais il a une source de force, il a une source de lumière et bénéficier de l’aide s’il la prend. Et donc nous qui venons enseigner devons venir et faire pression sur vous pour que vous trouviez cette paix intérieure. La paix que seul l’Amour de Dieu dans l’âme de l’homme peut apporter. C’est ce que le grand maître, le Maître, a démontré et par l’ignorance de l’homme, par l’avidité de l’homme, par la grande puissance de l’homme, une merveilleuse source de connaissance a été retirée de la terre. Mais Dieu était si fort qu’il a démontré, après que Jésus ait été mis sur la croix et anéanti, qu’il a démontré à l’humanité qu’une âme ressuscite et vit après la mort. Personne ne peut le nier. Personne. Nous devons donc nous arrêter et penser à ces réalités, mes amis, nous devons réaliser que nous sommes de petits enfants. Nous devons être plus doux, nous devons être plus gentils et nous ne pouvons être ces qualités que lorsque nous sommes bénis par l’essence de Dieu.

Soudain, alors que nous recevons dans notre âme cette grande essence, il y a une prise de conscience, une compréhension qu’aucun livre ne peut vous apporter. C’est le plus grand enseignant qui soit. Il vous donne la plus grande force. Soudain, toutes les réalités qui vous entourent et qui vous ont causé du stress disparaissent. Vous vous élevez au-dessus de ces conditions. Vous pouvez vivre dans une pièce négligée, et dans des conditions que vous ne pouvez pas résoudre, vous ne pouvez peut-être pas rendre cette pièce attrayante, mais lorsque vous recevez de Dieu, soudain il y a une lumière dans cette pièce et tous les coins sombres et miteux disparaissent, et il y a la paix et le bonheur. Et par-dessus tout, il y a un renouveau spirituel en vous. Alors pensez à ces mots, mes bien-aimés.

Je sais que le message d’aujourd’hui est différent, mais je voulais venir vous parler de cette façon. Et à vous tous ici présents, qui que vous soyez, que vous soyez de l’esprit ou de la terre, lorsque vous vous asseyez pour trouver le calme, si vous m’invoquez, je vous servirai Et vous savez que cet instrument que j’utilise aujourd’hui, m’appelle Lumière et je lui en suis reconnaissant car elle a vu la grande Lumière autour de moi. Je n’avais pas réalisé que j’avais ce pouvoir. Mais je vous servirai bien. Je suis un enseignant universel et je veux vous dire que dans ce grand univers, il y a de nombreuses planètes de vie dont l’humanité n’a pas encore connaissance. Et l’humanité n’a aucune conception, quelle qu’elle soit, de la taille de ce grand univers. Imaginez, mes chers amis, que l’homme se développe spirituellement, qu’il devienne plus semblable à Dieu et qu’il soit libéré de sa forme physique, alors l’homme est libre de voyager dans ce grand univers. Il y a beaucoup à faire pour vous. Mais ce qui est ici aujourd’hui est important aussi, pour vous. Vous, un être cher important de Dieu qui a reçu la confiance sacrée de trouver le bonheur, la paix et la compréhension, non seulement pour vous-même mais aussi pour tous ceux avec qui vous entrez en contact.

Je vais maintenant quitter Rose. Et je vais demander à Dieu de bénir chacun d’entre vous ici, afin que lorsque vous quitterez cet endroit, vous ressentiez la grande paix et le bonheur que je ressens en étant ici avec vous. Que Dieu vous bénisse tous avec une grande abondance. Je vous demande, mes bien-aimés, de sentir, lorsque vous venez à ces réunions, que vous entrez dans un sanctuaire qui est béni par Dieu et de sentir, en franchissant ses portes, que vous avez été renouvelés par l’Esprit Saint et que vous avez un plus grand but à atteindre dans les jours à venir. Que ce soit toujours votre but, mes bien-aimés. Je vous souhaite un bel après-midi. Que Dieu vous bénisse.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-1970/healing-effect-of-colours-26-july-1970/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s