L’AMOUR (Deuxième partie)

Reçu de Yeshua ben Yosef le 27 août 2020

Je suis ici. Et oui, je souhaite prolonger notre discussion sur ce sujet très important.
Je suis ici. Pour vous tous. Car vous êtes vraiment mes frères et sœurs, et ceux d’entre vous qui cherchent l’Amour de notre Père et continuent à lutter pour la vérité et, surtout, cherchent à être à Son service, vous marchez avec moi. Je suis ici.
L’Amour de Dieu a le pouvoir en lui, le pouvoir d’imposer à l’âme une recréation pleine et entière de sa nature. Ce n’est pas que la substance de l’âme humaine soit simplement déplacée lors de l’introduction de la substance Divine, mais que la substance Divine, introduite dans l’âme ouverte par le ministère de l’Esprit Saint de Dieu, se lie de façon irréversible avec ce qui est humain et l’imprègne, engendrant la création d’une nouvelle substance, qui peut être considérée comme Divine.
La qualité qui en fait une substance Divine est sa pureté. Elle est cohérente, non seulement en elle-même, mais aussi avec l’âme de Dieu. Elle ne fait qu’un avec son Créateur. Et ce changement, une fois terminé, déclenche ce que vous appelleriez des miracles dans l’être entier de cet individu. Les intentions de l’être changent, passant d’une volonté qui est un choix individuel à une volonté qui est en parfait alignement avec celle de Dieu. L’âme a abandonné son libre arbitre dans ce processus et sert maintenant un but plus grand.
Ce n’est pas un choix facile. Pour la plupart des gens, le désir de faire le bien a ses limites. Cela ne veut pas dire que la plupart des gens sont égoïstes, mais je tiens à distinguer le niveau de bienveillance chez celui qui cherche l’Amour de Dieu par rapport à celui qui ne le cherche pas.
L’Amour de Dieu est pur. Ses intentions sont pures. Il efface tous les motifs de l’âme qui favorisent l’individu au détriment du bien-être des enfants de Dieu.
En tant qu’espèce, l’être humain a appris à valoriser sa propre survie. Pourtant, l’âme, la vraie nature humaine, ne périt pas avec la mort physique. Sa survie ne dépend pas de cette vie sur Terre. L’âme ne sert pas le corps physique, c’est l’inverse. Le corps est un simple véhicule que l’âme utilise pour exercer son influence sur ce même plan physique d’existence.
Quel est donc le but de la vie ? Est-ce de glorifier le corps, de le nourrir, de l’orner, de le loger dans le luxe ? Oserais-je dire, l’adorer ? Non. Le but de la vie est de faire grandir son âme, d’exprimer son but unique au bénéfice de tous et pour la gloire de Dieu, qui l’a créée.
Nourrissez votre âme, mes bien-aimés. Ornez-la de bonnes actions. Hébergez-la dans le luxe de l’étreinte de Dieu. Et utilisez votre âme pour l’adorer. C’est cela l’Amour dans sa pleine expression : utiliser les dons de l’âme pour glorifier Dieu et pour créer un monde d’Amour où tous peuvent s’épanouir.
Je suis Yeshua. Je continuerai bientôt ce message.

Source : https://fortheloveofhisowncreation.ca/teachings.php

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s