James A. Garfield cherche la vérité avec son esprit. M. Padgett lui parle de la recherche de la vérité avec son âme.

22 Mars 1915
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

Je suis là, Garfield. Je suis J. A. Garfield, l’ami de votre ancien partenaire.
Je veux dire que vous êtes un homme très favorisé d’avoir tant d’esprits d’un si haut degré de développement qui s’intéressent à vous et à votre travail en tant que médium. J’ai beaucoup fréquenté M. Riddle, et il me parle des merveilleux pouvoirs que vous avez reçus en prenant ces communications, et des merveilleuses vérités qui vous ont été communiquées et de la grande foi vous avez en la prière au Père. Vous voyez, je m’y intéresse aussi, et je voudrais dire quelque chose au sujet de cette vie spirituelle et de mes expériences en tant qu’esprit.
Je suis maintenant dans la Troisième Sphère (Spirituelle) où se trouve M. Riddle, et lui et moi discutons fréquemment de ces questions, et recherchons les vérités avec tous nos esprits et âmes. Eh bien, je ne connais ce chemin qu’en tant que croyant dans les doctrines de mon église, et ce que j’ai appris de plus depuis mon arrivée ici. Je ne crois pas à tout ce que la Bible enseigne, mais seulement aux choses qui font appel à ma raison. Je n’ai pas une foi dans la prière ou dans la possibilité de devenir un esprit qui puisse recevoir une grande aide des opérations de l’Esprit Saint, qui, comme le dit Riddle, est la seule influence qui peut sûrement me racheter de mes péchés ou de leurs conséquences, et me rendre un avec le Père. Je ne peux pas comprendre cet enseignement et, à moins que je ne puisse être convaincu par la raison, il m’est difficile d’accepter l’enseignement comme vrai.
Alors vous voyez, je suis toujours dans la position où j’étais sur terre – c’est-à-dire, à moins que ma raison ne me dise qu’une telle chose est vraie, je ne peux pas croire. C’est peut-être vrai, mais comment puis-je y croire ? Je ne suis pas un enfant qui peut croire tout ce qu’on me dit, juste parce que quelqu’un d’autre dit que c’est vrai. Non, je dois apprendre de mes propres recherches et expériences.
Oui, il semble y avoir une certaine force dans cela, mais comment puis-je utiliser les instruments ou les facultés de l’âme quand je ne réalise pas qu’ils existent ? Ou comment puis-je tenter d’enquêter sur des vérités alors que, comme vous le dites, je n’ai aucune connaissance des moyens nécessaires à une telle enquête ?
Vous avez peut-être raison, j’ai peut-être tort. Je vais interroger Riddle sur ces questions avec un esprit impartial et l’écouter attentivement. Eh bien, je perçois que vous avez une grande foi en l’existence de ces vérités, et je vous promets de consacrer tous mes efforts à la recherche de la vérité.
J’en ai rencontré quelques-uns (les membres du groupe de M. Padgett), et ils sont tous très beaux et heureux, surtout votre femme. C’est un esprit merveilleusement beau et tellement aimable et généreux. Je lui ai parlé plusieurs fois, et elle m’a parlé du merveilleux Amour du Père, comme elle l’appelle ; mais je pensais qu’elle n’était qu’une enthousiaste et une croyante en une doctrine que les jeunes peuvent facilement croire, et faire de leur foi une réalité.

Question et réponse.

Non, mais je le ferai. Je vais demander une entrevue avec votre grand-mère, et je n’ai aucun doute qu’elle me ‘accordera. Je vais l’écouter, comme vous dites.
Je ne sais pas de qui vous parlez. Lorsque j’étais sur terre, j’ai toujours considéré Jésus comme celui que vous décrivez, mais je ne l’ai pas vu ici. Eh bien, je suis surpris, je dois dire. Je pensais qu’il faisait partie de la Trinité, et qu’il était loin dans les cieux, loin de la vue des esprits. Vous m’étonnez certainement. Je le ferai certainement. Vous devez être un homme extrêmement bon pour avoir une telle relation avec le Maître, Dieu. Laisse-moi y réfléchir. Je suis confus et incapable de comprendre ce que tout cela signifie.
Lorsque j’étais sur terre, je n’avais qu’une compréhension littérale de la Bible. Je ne savais pas ce que signifiaient ses enseignements spirituels, et je ne le sais toujours pas maintenant. J’étais comme des milliers d’autres qui prétendent enseigner les vérités de la Bible.
Vous voyez, je ne suis rien de plus qu’un Chrétien intellectuel. Je ne vois pas encore que cette vie est plus qu’une simple continuation de la vie terrestre, avec les possibilités d’une plus grande progression et développement mental.
Vous êtes donc l’ancien partenaire de mon regretté instructeur. Eh bien, je suis certainement heureux d’avoir cette occasion d’écrire ; pardonnez seulement mon intrusion. Je ne peux que vous exprimer ma reconnaissance pour tout ce que vous m’avez dit. Je veux que vous priiez pour moi, car je sais que vos prières me seront très utiles. Je ne savais pas que je vous faisais violer les règles de votre groupe, et je vous demande pardon pour cela. Je tiens à ajouter que les raisons pour lesquelles vous m’avez permis d’écrire m’ont beaucoup touché, et je commence à penser que votre amour non seulement pour M. Riddle, mais pour moi aussi, doit être plus grand qu’il ne l’est habituellement chez les hommes. Je vais vous montrer à quel point j’apprécie votre intérêt et votre générosité et faire ce que vous dites. Je vais donc m’arrêter maintenant.
Eh bien, j’avais oublié, mais maintenant que vous me le rappelez, je m’en souviens, et je me sentais si reconnaissant que le message ait été transmis à Riddle. Eh bien, comme les choses sont étranges. Dire que votre femme, que j’admire tant ici aujourd’hui pour sa beauté et sa bonté, a été mon messager à cette occasion. Il semble que tout fonctionne pour mon plus grand bien. Je suis si content d’être venu vous voir ce soir.
Donc, avec tout mon respect et mon amour spirituel, je suis votre véritable ami, et chercheur de vérité.
James A. Garfield.88
______________________
88 Ce message fut publié doublement dans la première édition anglaise de ce 3ème volume des messages.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/james-a-garfield-has-been-seeking-truth-with-his-mind-vol-3-pg137/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s