Jésus écrit au sujet d’une visite faite par M. Padgett à un médium spirite et lui conseille de l’aider à découvrir l’Amour Divin du Père qui lui est maintenant dû à juste titre puisqu’elle cherche l’Amour supérieur depuis sa tendre enfance

30 Mars 1919
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Jésus.
Permettez-moi d’écrire quelques lignes, car j’ai hâte de vous dire que vous n’avez pas été en bonne compagnie aujourd’hui, car la réunion51 a été occupée par les esprits du plan terrestre qui ne connaissent pas les vérités qui qui leur sont nécessaires pour obtenir un foyer dans les Cieux Célestes. Beaucoup de ces esprits étaient ceux d’hommes qui, lors de leur séjour sur terre, ont vécu une vie immorale et licencieuse, et qui sont actuellement dans la même condition que lorsqu’ils étaient sur terre. Ils n’ont pas encore obéi à la Loi de la compensation52 et, bien entendu, vous verrez que leur influence n’est pas du genre à développer ces qualités d’âme qui mènent au Ciel de mes disciples, dans le vrai sens du terme.
Le médium avec lequel vous vous êtes entretenus, et qui a délivré les messages de certains esprits si désireux de se faire entendre de leurs amis terrestres, a été influencée par des esprits qui sont plus ou moins dans l’obscurité et éloignés de Dieu, et elle souffre donc de l’association et de l’influence à laquelle elle a été soumise. Elle effectue depuis longtemps ce travail de démonstration à l’humanité de la réalité de la communication entre les esprits dans la chair et ceux qui ont franchi la mystérieuse frontière. Son travail a été ardu et a servi à démontrer le bien fondé de son dessein, et elle est satisfaite du fait que la vie continue après cette mort dite de la réalité de l’être.
Ce fut une phase de médiumnité qu’il était nécessaire d’accomplir, elle a fidèlement et correctement fait son travail, et elle a maintenant le droit d’être libérée de ce travail qui relève du spiritisme inférieur et d’être libérée de ce grand fardeau et pouvoir acquérir une connaissance des choses supérieures de la vie spirituelle. Je suis heureux que, prochainement, vous pourrez lui parler de ce qui l’attend en récompense de tous les sacrifices qu’elle a été contrainte de faire.
Maintenant, ne méprenez pas mes propos. Son travail fut nécessaire comme préalable à la conversion des hommes à la croyance en la vérité de la communication spirituelle et au fait qu’il n’y a pas de mort, et à la consolation qui vient aux hommes de savoir que leurs proches sont avec eux, cherchant à aider et à être aidés dans leurs conditions que la grande loi de cause et effet leur impose. Beaucoup de cœurs tristes ont été réconfortés par ses pratiques et beaucoup d’esprits ont été aidés en ayant eu la voie ouverte pour faire connaître leur présence aux mortels.
Mais, de par la nature même de son métier, elle a été plus ou moins lésée dans son progrès spirituel, et le temps est venu où elle aura l’occasion de s’occuper et d’obtenir le progrès de son âme. Elle est naturellement une femme bonne, et quand elle vous a dit qu’elle avait un désir ardent pour quelque chose qu’elle ne comprenait pas, elle exprimait une grande vérité de son âme, et qui est présente avec elle depuis son enfance, car son âme a appelé la grande âme du Père pour Son Amour et le bonheur qui vient avec la connaissance que l’Amour du Père est toujours prêt et désireux de répondre à ses aspirations. Sa connaissance du spiritualisme ne lui apprend pas ce qu’est cet Amour, même si son âme ressent sa présence et, dans ses désirs sous-développés, elle réalise qu’il doit exister quelque chose qui la rapproche du grand Amour du Père.
Alors je dis, partagez avec elle les vérités qui vous ont été révélées, ainsi que votre expérience dans la recherche et l’obtention de cet Amour transformateur. Elle écoutera, cherchera, obtiendra, et avec cette obtention il lui viendra un bonheur qu’elle n’a jamais connu auparavant. Lorsqu’elle croira en cet Amour et l’obtiendra jusqu’à un certain point, elle deviendra un instrument puissant pour convertir les hommes en la croyance du seul chemin vers le Ciel Céleste et l’immortalité. Alors, elle retrouvera l’influence des armées d’anges Célestes pour l’inspirer et la qualifier à prêcher le vrai Royaume de Dieu. Ses facultés de clairvoyance seront alors ouvertes pour découvrir les Cieux Célestes et les esprits, merveilleusement brillants et glorieux, qui viendront à elle avec leurs messages de vérité et de connaissance des gloires qui appartiennent à ceux qui savent que l’Amour Divin de Dieu est la seule chose qui peut transformer l’âme humaine en ange de lumière, et acquérir l’immortalité que je suis venu enseigner sur terre, laquelle fut si vite perdue à la connaissance des hommes.
Je m’intéresse particulièrement à elle, non pas tant à cause de sa propre âme, mais parce qu’elle a en elle les qualités que nous pouvons utiliser pour faire connaître au monde les vérités qui, comme nous, habitants des Sphères Célestes, le savons, libéreront des enseignements faux et accablants des églises orthodoxes et permettront que ma venue sur terre soit la vie – non la mort – le chemin vers la Vérité et la Vie. Elle peut penser que sa connaissance – je veux dire intellectuelle – est tout ce qu’il faut savoir, mais si elle laisse les désirs de son âme aller vers le Père et recevoir la réponse, et elle la recevra certainement, elle saura alors que le spiritualisme, comme elle l’imagine, est simplement l’antichambre de ce qui permettra à tous les hommes d’être unis avec le Père, lorsqu’il sera accueilli et vécu par les hommes.
Les réunions, telles qu’elles ont eu lieu aujourd’hui, bien qu’elles aient été, comme je l’ai dit, occupées par des esprits qui sont dans les ténèbres et la souffrance, ont attiré de nombreux esprits lumineux et en progrès dans leur amour naturel, lesquels ont essayé d’aider ceux vers qui ils sont venus, et ont ainsi communiqué, en les encourageant, tout en servant à convaincre les incrédules de la vérité du passage du corps de chair à la vie spirituelle – une vie permanente sans changement des conditions de joie ou de misère. La grande loi de la compensation53 – « comme vous semez ainsi vous récolterez » – est enseignée dans les réunions, et il n’y a pas de loi plus vraie ou plus grande dans tout l’univers de Dieu, et l’homme doit réaliser que cela fonctionne sans exception et jusqu’au dernier quadrant54, et qu’il ne peut y avoir pardon tant que l’oubli55 n’a pas eu lieu.
Eh bien, mon cher frère, je dois m’arrêter car le pouvoir s’affaiblit, mais avant de conclure, laissez-moi vous demander de dire au médium que moi, Jésus de la Bible, comme j’ai appelé mes disciples sur terre, je l’appelle maintenant à faire le travail si important pour l’humanité, et qu’elle doit se préparer en recherchant cet Amour. Il est tout à fait impossible pour une âme de ne pas être unie aux âmes des esprits qui viennent à elle pour recevoir leurs communications et les transmettre à l’humanité. Son âme doit répondre aux âmes des esprits, et il lui sera si facile de se mettre dans la condition qui rendra cela possible. Le semblable attire le semblable, et cette loi s’applique au rapport et aux autres choses du monde des esprits, et de la terre aussi.
Je vois que vous êtes en meilleure condition ce soir, et je suis heureux, car je viendrai bientôt pour écrire un autre message en référence aux vérités supérieures. Avec mon amour et mes bénédictions, je vous souhaite une bonne nuit.
Votre frère et ami,
Jésus.


51 La séance de Mme Kates tenue à Washington, D.C. (G.J.C.))
52 Lire au sujet de la Loi impartiale sur l’indemnisation, dans un message de John Bunyan du 9 Janvier 1917 publié dans le Volume I des messages, 1ère édition française, page 321. (G.J.C.)
53 Lire l’Épître aux Galatiens 6:7 (G.J.C.)
54 Pièce de monnaie romaine en bronze valant un quart d’as. Lire Matthieu 5:26 (G.J.C.)
55 Lire le message « Pardon et Oubli » communiqué par Judas de Kerioth le 6 Novembre 2001 et disponible sur le site https://lanouvellenaissance.wordpress.com/ dans la section « Messages communiqués par Judas. » (G.J.C.)
56 Ce message est également publié dans le Volume IV, deuxième édition de Juillet 2014, à la page 162.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/jesus-writes-about-a-visit-by-mr-padgett-to-spiritualist-vol-3-pg85/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s