M. Padgett a passé la journée avec ses amis, le juge Syrick et le colonel Woods, et Hélène écrit qu’ils croient tous deux au spiritualisme

20 Décembre 1914
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Hélène.
Je suis heureuse, et je suis si contente que tu te sentes beaucoup mieux. Tu es maintenant dans un bon état d’esprit et je sens que tu commences à croire en ce que nous t’avons dit. Tu seras bientôt libéré de tes soucis et alors tu seras dans une telle condition spirituelle que tu pourras prendre les messages du Maître, car il attend que tu le fasses.
Tu ne dois pas te laisser emporter par l’état d’esprit de ces deux dernières semaines, car cela interfère beaucoup avec nos communications ainsi qu’avec ta vie professionnelle. Tu pourras faire ce que tu veux pour Nita, et ensuite tu verras que nous pouvons beaucoup t’aider dans les choses matérielles tout comme dans les choses spirituelles. Sois seulement fidèle et crois en ce que nous te disons et tu iras bien. Alors, que je ne te revoie plus dans un état de découragement ou je ne t’aimerai plus autant.
Tu as eu une journée très agréable dans ton association avec ces gens qui croient au spiritualisme et je suis heureuse que tu aies passé la journée avec le Juge Syrick et le Colonel Woods. C’est un très grand croyant dans le spiritualisme, mais il ne connaît rien de son côté spirituel. Il pense que la connaissance que ses amis spirituels communiquent avec lui est suffisante ou qu’il peut s’en satisfaire. Ses amis étaient avec toi aujourd’hui, ils ne sont pas des sphères supérieures mais ils sont de très bons esprits et semblent être très heureux dans leur condition. Il te disait la vérité lorsqu’il a dit que Jésus est venu à lui et a parlé aux séances de Mme Miller, car ta grand-mère m’a dit qu’elle le savait car Jésus lui avait dit qu’il essaierait de le faire. Bien sûr, je n’en sais rien, mais si ta grand-mère dit que c’est le cas, tu dois la croire. Elle dit que Jésus ne s’est pas montré ou n’a pas tenté de se matérialiser lors de ces séances, car il n’a jamais encore essayé de le faire, car il n’est pas enclin à se soumettre à l’influence terrestre. Ce n’est pas lui qui fera cela, car il est trop saint pour reprendre la forme de chair, comme je te l’ai déjà dit. Il accomplit maintenant son travail uniquement en influençant les hommes en leur enseignant les vérités de Dieu, au moyen de ses suggestions et de ses messages à travers d’autres esprits qui l’aident à le faire.
Non, pas du tout. Il ne s’est pas matérialisé suffisamment pour cela, la photographie qu’il a était celle d’un esprit qui s’est fait passer pour le Maître, car il ne se laissera pas photographier par quiconque sur terre, ni même ici..31 Il est trop pur dans sa nature spirituelle pour devenir un objet de photographie ou même de clairvoyance, car il est un esprit qui ne paraît à l’homme que comme je te l’ai dit. Ne crois donc pas qu’il ne soit jamais apparu à un homme, que ce soit par la photographie ou par la clairvoyance. Il viendra à toi de la manière dont il te l’a dit et écrira ses messages, mais d’aucune autre manière. Je sais seulement ce que ta grand-mère en dit et j’écris à sa dictée. Elle dit que Jésus lui a dit qu’il n’apparaîtra plus à l’humanité que comme un maître par ses écrits ou par ceux de ses esprits. Ne crois donc pas un esprit qui dit qu’il a vu Jésus se matérialiser, car il ne l’a pas fait.
C’était son apparence dans un rêve seulement. Il était là, mais pas en tant qu’esprit matérialisé. Tu l’as simplement vu dans ton rêve, et il n’était même pas dans la forme spirituelle avec toi ; c’était le résultat de ta propre conscience travaillant sur ton esprit. Tu sentais que tu n’avais pas fait ce que tu savais qu’il approuvait, et ta propre conscience t’a pris à partie pour cela et t’a fait rêver comme tu l’as fait.
Je n’essaie pas de réconcilier ces déclarations, car elles n’ont pas besoin d’être réconciliées. Quand nous t’avons dit qu’il ne te quitterait plus, nous voulions seulement dire que ta conscience ne t’accuserait plus de faire ce qui est contraire à ses enseignements. Tu ne le voyais pas vraiment, mais tu rêvais seulement que tu l’étais. Il n’était pas présent avec toi, mais n’était dans tes rêves que comme ton propre esprit l’imaginait. Ne laisse donc pas le fait que ce n’était qu’un rêve te faire penser qu’il n’avait aucune signification, car il l’avait, et il t’a montré que si tu ne commençais pas à donner tes pensées aux choses supérieures et à vivre une vie meilleure, tu n’aurais plus ses soins et son amour pour ton bien-être. Ce n’était qu’un avertissement que tu devais changer ta façon de penser et de vivre.
Oui, il te l’a dit, mais je t’ai expliqué ce que cela signifiait. Nous le savons, parce que nous l’avons vu dans tes pensées et ensuite nous avons su que tu en avais rêvé. Tu vois, nous n’avons pas besoin d’être au courant de ce qui se passe pour pouvoir en parler. Tout ce que nous avons à faire est d’apprendre ce que ton esprit pense et nous sommes alors capables de te dire exactement ce que tu sais et crois. Chaque homme est le miroir de ses propres pensées et nous n’avons pas besoin de connaître ce qui s’est passé dans la vie de cet homme afin de lui raconter toutes ses actions et ses agissements pendant son séjour terrestre. Nous sommes capables, par notre capacité de lire le cerveau d’un homme, de savoir ce qu’il a fait dans sa vie passée.
Son cerveau est une réserve de tout ce qu’il a fait, même s’il n’est pas capable de s’en souvenir. Mais ils sont là dans les couloirs de la mémoire et nous pouvons voir et apprendre ce qui est enregistré. Tu vois, le passé est aussi apparent pour nous que le présent. Nous n’avons pas toujours recours à cette méthode pour dire à un homme ce qui l’attend dans l’avenir, mais lorsque nous avons besoin de connaître son passé, nous n’avons qu’à regarder dans la réserve de sa mémoire et nous savons. Mais les rêves ne sont pas toujours stockés dans la mémoire ; certains ne sont que des ombres fugaces qui ne laissent aucune trace de leur passage dans son cerveau, tandis que d’autres laissent leurs traces dans sa mémoire. Ainsi, lorsque tu rêves, si ton rêve a une signification ou mérite d’être préservé, c’est dans la demeure de ta mémoire ; mais pour savoir s’il est là ou non nous devons chercher dans les recoins cachés de sa mémoire ainsi que dans les lieux les plus ouverts. Tu vois donc que tous les actes dont un homme est coupable et tous les rêves qui ont une signification ou qui méritent d’être préservés sont conservés dans le dossier pour référence future. Alors, combien prudent un homme doit-il être et combien il doit s’efforcer de faire ce qui est juste aux yeux de Dieu, et ne pas faire les choses qui s’élèveront devant lui quand son esprit viendra ici et se lèvera devant lui dans le jugement.
Je ne vais pas te parler ce que j’ai vu à la réunion de ce soir chez M. Colburn. J’ai vu un grand nombre d’esprits qui voulaient communiquer avec Mlle Colburn, mais qui n’en étaient pas capables, et qui ont été très déçus. Sa mère était l’une des plus anxieuses, car elle a certaines informations qu’elle désire ardemment que son mari sache ; et tu dois dire à Mlle Colburn qu’elle doit attendre que sa mère écrive. C’est un très bel esprit et elle sait que M. Colburn ne vivra pas beaucoup plus longtemps et qu’il devrait faire quelque chose au sujet de ses affaires avant de trépasser. Dis-lui de laisser sa mère écrire dès qu’elle le peut.
D’autres esprits n’ont été attirés que par leur désir de faire connaître leur présence et de raconter certaines de leurs expériences dans la vie spirituelle.
Oui, la mère du Juge Syrick ainsi que son âme-sœur étaient là. Elles voulaient lui exprimer leur amour et combien elles apprécient qu’il pense davantage à elles et aux choses spirituelles. Il ne vivra pas très longtemps, car il souffre de la maladie de Bright (néphrite aiguë ou chronique) et doit être très prudent.
Je ne sais rien de ce qu’un esprit a peut lui dire, mais sa mère m’informe qu’elle sait qu’il ne vivra pas très longtemps, même si son ami spirituel lui a dit qu’il allait vivre jusqu’à ses 70 ans. Il ne doit pas le croire, sinon il découvrira soudain que sa vie n’est pas faite pour qu’il vive comme un homme de soixante-dix ans. Il ne doit pas penser qu’il va vivre jusqu’à cet âge, car il découvrira soudain que sa vie ne doit pas être prolongée jusqu’à cet âge. Je veux dire qu’il mourra soudainement et réalisera que ses informations n’étaient pas correctes. (Le juge Syrick est mort subitement peu après que ce message ait été donné..32)
Non, ne le fais pas, car cela lui ferait du mal.
Ce n’est pas un homme très mauvais, mais il a besoin de développer son âme afin de devenir un homme bon comme sa mère et son âme sœur le veulent.
Elle est ici maintenant et veut lui envoyer un message. Alors dis-lui que son âme-sœur ne pense pas qu’il l’aime autant qu’il le devrait, et qu’il essaie seulement de se persuader qu’il n’est pas vraiment son âme sœur. Il veut se marier avec la jeune fille au foyer universitaire. Elle n’est pas pour lui, et il ne doit pas penser à le faire, car il serait très malheureux qu’il le fasse. S’il doit se marier, dis-lui d’épouser une femme plus âgée et il trouvera plus de bonheur. Mieux encore, il est préférable qu’il ne se marie pas du tout car il a seulement besoin de son âme sœur pour l’aimer et le rende heureux s’il la laisse faire. Il ne va pas vivre très longtemps et il sera bientôt avec elle pour l’aimer et faire son bonheur. Dis-lui donc de lui consacrer la plupart de ses pensées et il sera un homme beaucoup plus heureux. Elle dit que tu dois lui enseigner le chemin de l’amour de Dieu car tu sais comment et il t’écoutera. Si tu essaies seulement et si tu le fais, il te bénira dès qu’il viendra, car il aura le bénéfice de cet enseignement et n’aura pas à subir l’expiation du passage par le plan terrestre. Alors elle dit : « Essaie de lui expliquer le seul chemin qui le mènera au bonheur et à son âme-sœur qui l’attend avec tant d’anxiété« . Sois son ami dans ce cas particulier et tu ne le regretteras jamais.
Elle est dans la troisième sphère avec moi et est un très bel esprit et fait de son mieux pour l’influencer à devenir un homme plus spirituel, afin qu’il puisse venir et vivre avec elle après son passage. Elle l’aime très fort et ne laissera pas son amour pour elle l’éloigner du véritable lieu de joie et de bonheur.
Je veux dire qu’elle ne laissera pas son manque d’amour pour elle l’éloigner de la vraie joie et du vrai bonheur. Elle voit qu’il ne pense pas à elle autant qu’il le devrait, mais quand il viendra, il ne refusera pas de reconnaître qu’elle est la seule dans tout le monde spirituel qui soit sa vraie âme-sœur. Elle dit qu’il lui est maintenant très cher et quand elle l’aura avec elle, elle sera si heureuse qu’il verra que son bonheur ne peut être trouvé qu’avec elle. Alors dis-lui de penser à elle pendant ses moments de loisir.
La jeune fille à laquelle il pense n’est pas amoureuse de lui et si elle l’épousait, ce serait seulement parce qu’il pourrait s’occuper d’elle et la soulager de l’état dans lequel elle se trouve maintenant à cause de l’aventure infructueuse de son père qui tente de diriger une école et de former une nouvelle église, ce qu’il ne fera jamais, car ses idées religieuses sont toutes condamnables. Je veux parler des principes particuliers qu’il essaie d’introduire. Certaines de ses idées sont bonnes, mais la plupart ne le sont pas. C’est un homme très instruit, mais il est très visionnaire dans ses idées sur ce qu’il pense voir dans la vie spirituelle. Il ne parle jamais à Jésus comme il prêche, et il ne monte pas non plus dans les Cieux, car personne ne le fait jusqu’à ce qu’il ait abandonné sa vie terrestre. Donc, il ne réussira pas car ses principes de base ne sont pas vrais.
Je ne suis pas en état d’écrire beaucoup plus ce soir. Tu es mon chéri Ned, et je t’aime de tout mon cœur et de toute mon âme. Tu m’aimais quand tu écoutais la musique de la chanson que je te chantais si souvent. Oh, mon chéri, aime-moi de tout ton cœur comme je t’aime.
Alors bonne nuit,
Ta vraie et bien-aimée,
Hélène.
________________
31 Il semblerait que Jésus ait changé d’avis, car l’histoire racontée par Linda Green dans « Love Without End » est convaincante, et sa peinture correspond à la description que nous avons de Jésus.
32 Voir le message du Juge Syrick à la page xxx pour la confirmation d’une grande partie de ce que M. Padgett lui a dit sur la vie dans le monde des esprits. (G.J.C.)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/mr-padgett-spent-the-day-with-his-friends-vol-3-pg57/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s