Qu’est-ce que la Foi ?

Le 28 Décembre 2000
Los Gatos, Californie
Reçu par Amada Reza.

Je suis ici avec vous, ma chère sœur en Christ, et je suis votre amie et collaboratrice dans l’Amour Divin de notre Père céleste, Marie, la mère de Jésus. Vous devez savoir que vous êtes toujours les bienvenus pour poser une question spirituelle, et la question posée par notre cher frère, Hans, est une question digne de discussion pour nous qui aimons la vérité.
Qu’est-ce que la foi ? C’est une question qui a été posée depuis que l’homme a un concept de Dieu, ou ce qu’est cet Être dans sa relation avec l’être humain créé. Mais comme vous le savez tous, le mental matériel échoue toujours dans sa tentative de répondre à cette question. La foi est du domaine de l’âme ; alors, la question se pose, qu’est-ce que l’âme ? Il est important d’explorer d’abord l’âme, créée à l’image de l’âme de Dieu, car c’est ainsi que vous trouverez le moyen d’arriver à la réponse de la foi.
La foi est la perception de l’âme, tout comme la vue et l’ouïe sont les perceptions de nos corps matériels. Lorsque nous avons été créés à l’image de l’âme de Dieu, nous avons aussi été créés avec la capacité de percevoir les choses spirituelles, même sans recevoir l’Amour Divin. Il en est ainsi parce que sans ces perceptions spirituelles, nous ne pourrions pas nous tourner vers Dieu dans la prière.
L’amour et la foi sont les moyens par lesquels nous pouvons commencer notre communication avec l’âme de notre Créateur. Considérez-les comme des perceptions à développer au maximum de leur potentiel, mais capables de nous mettre en relation avec Dieu.
Imaginez un nouveau-né qui vient de naître dans son corps physique avec toutes les facultés de percevoir le monde qui l’entoure, mais qui n’est pas encore développé – c’est ce que l’état « naturel » de foi et d’amour est dans notre âme. Nous « savons » que Dieu est là, nous percevons Sa Présence à travers ces outils non entraînés – et ensuite ?
Tout comme l’enfant rejoint avec confiance son père et sa mère dans le monde inconnu, nous pouvons tendre la main à l’Amour de notre Âme Créatrice pour Son Amour. L’âme communique avec l’âme, et c’est ainsi qu’elle commence. Lorsque c’est le cas, il est difficile de le déterminer ; mon fils désirait ardemment l’Amour de Dieu alors qu’il était encore dans le ventre de sa mère. Dieu a répondu par Son Amour. Vous avez entendu dire que la foi aussi petite qu’une graine de moutarde peut déplacer des montagnes – ce n’est pas plus que cela qui amènera la Grande Âme de Dieu à venir à Son enfant qui vient Le chercher.
Nous ne pouvons pas mesurer le niveau de foi qui existe dans l’âme humaine et qui amènera Dieu à elle parce que c’est une communication entre deux âmes, Créateur et créé. La manifestation de la foi en chaque âme est aussi unique que l’âme elle-même.
Lorsque l’on se tourne vers Dieu dans la prière, la foi est activée, l’Amour Divin est la réponse. L’un existe pour l’autre. L’esprit peut ne pas commencer à comprendre la relation de l’enfant avec son Créateur, mais l’âme, la partie vraie et réelle de nous, est le seul moyen par lequel nous pouvons connaître Dieu.
La foi est ce qui fait que l’âme désire ardemment l’Amour du Père, car nous sommes conscients de Sa Présence et dans cette conscience, nous demandons. Bien que notre libre arbitre fasse partie intégrante de notre choix de l’Amour de Dieu, c’est la capacité de l’âme à connaître Dieu qui nous permet de nous tourner vers Lui. Certaines âmes sont plus en phase avec ses perceptions, ce qui lui permet de développer plus facilement sa relation avec Dieu. Mais chaque âme a la capacité de Le percevoir, il n’y a pas d’exception.
Comment nourrir cette perception de la foi pour qu’elle devienne une force telle qu’elle puisse pousser la Grande Âme de Dieu à répondre par Son Amour ? Désirez simplement que cet Amour vienne à vous, sachez dans la foi qu’il est là pour vous, et infailliblement il sera là en vous.
Foi/Amour – les deux faces d’une même médaille – l’une ne peut être sans l’autre. C’est ce qui ouvre notre âme à l’Âme de Dieu, ni ni plus, ni moins.
J’aimerais continuer à écrire sur ce sujet, mais je vous laisse maintenant, ma chère sœur. Je suis votre sœur et amie gardienne, Marie, la mère de Jésus.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-1984-2000/what-is-faith-ar-28-dec-2000/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s