Médiumnité.

26 Novembre 2001

Bonjour, mon cher frère. Je suis heureux que tu sois, maintenant, en meilleure forme. Au fait, je ne t’ai pas contacté, car, avec ton gros orteil douloureux, tu n’étais pas très enclin à  recevoir beaucoup de messages. C’est compréhensible. La douleur peut être fatale pour la condition spirituelle des personnes. Et je dis « peut-être », car il est possible d’atteindre un niveau de spiritualité où la douleur n’existe plus et où les maladies du corps physique n’existent plus.

Mais, aujourd’hui, nous ne parlerons de ce sujet, même si c’est un sujet fascinant, j’en suis certain. Aujourd’hui, nous allons nous consacrer au problème de la médiumnité.

Est-ce que la médiumnité est dangereuse ? Est-il possible qu’un esprit puisse prendre possession des gens, qu’ils soient médiums ou non, contre la volonté du mortel ?

Pour répondre catégoriquement, il est possible qu’un esprit puisse prendre possession des mortels, mais ce n’est pas possible contre leur gré.

Nous avons déjà adressé le fait que notre âme est comme une antenne, recevant et transmettant en même temps. C’est pourquoi nous sommes constamment en contact avec d’autres âmes. Je dis, nous, parce que ce principe est valable pour les mortels comme pour les esprits. En fait, la seule différence entre les esprits et les mortels est que les premiers ne possèdent plus leur corps physique. Les esprits n’ont pas nécessairement un développement d’âme supérieur. Ils peuvent l’avoir, mais beaucoup de mortels qui vivent aujourd’hui sur terre ont un développement de cette partie centrale de leur existence, qu’est leur âme,  plus avancé que celui de millions d’esprits.

La transmission et la réception des pensées, sentiments, émotions, désirs, etc., se fait habituellement inconsciemment. Je vais te donner quelques exemples. Tu as souvent eu l’impression que quelqu’un, derrière toi, t’observait. Tu ne l’as pas remarqué, alors comment est-ce possible ? Le regard n’a certainement pas causé une sorte de pression sur ton dos, mais, par contre, tu as reçu les pensées et les impressions de la personne qui te regardait. Tu as pu « lire ses pensées ». Ceci est communément appelé télépathie. En fait, c’est un phénomène tout à fait ordinaire, au moins dans sa forme rudimentaire et nébuleuse. Mais les gens ne l’associent pas avec le mot mystique « télépathie ». Mais demande à un scientifique comment il peut expliquer cela. Ou si tu veux lui épargner une situation embarrassante, tu ferais mieux de ne pas lui demander.

Tu connais aussi ces moments quand un éclair de génie t’illumine. Tu résous un problème très facilement, que tu n’avais pas pu résoudre pendant très longtemps. Il s’agit là d’un exemple de réception de «l’au-delà» sans en avoir pris conscience. Mais sois rassuré ! Je ne veux certainement pas dire que toutes tes idées te sont extérieures. Ce n’est pas vrai. Néanmoins tout ce que tu peux percevoir comme des poussées persistantes à accomplir quelque chose, à te consacrer à quelque chose, pour lequel la paix ne te revient qu’après t’y être conformé, cela provient  presque toujours d’une manifestation extérieure.

Maintenant, nous pouvons nous demander, si des « messages » d’une telle diversité peuvent nous parvenir, vivons nous inondés par les idées de provenance externe ? Par exemple, si de bons et de mauvais esprits nous entourent et si certains nous demandent d’aider une autre personne alors que d’autres suggèrent que nous devrions laisser cette personne seule, ne vivons-nous pas dans un conflit permanent ?

Non. C’est ici que la spiritualité commence. Nous pouvons simplifier cela en qualifiant la spiritualité comme le niveau  avec lequel nous sommes à l’écoute du monde extérieur, invisible. Nous sommes comme des récepteurs de radio et donc on peut filtrer les fréquences qui nous parviennent et nous pouvons ne capter que celles que nous voulons.

Ce que j’ai dit entraîne deux conséquences importantes :

Tout d’abord, lorsque nous ignorons ce principe, nous sommes à la dérive dans un sens spirituel, c’est-à-dire, nous ne nous accordons pas consciemment mais nous permettons à des désirs momentanés de déterminer notre accord, pour le meilleur ou le pire.

Deuxièmement, lorsque nous ne sommes pas en mesure de maintenir un niveau constant et continu de haute spiritualité, nous courons constamment le risque d’entrer en contact avec des  entités avec lesquelles nous ne voulons pas entrer en contact.

Maintenant, le meilleur conseil que l’on peut donner est la prière constante. Nous savons que la prière élève notre spiritualité, et si nous sommes en mesure de remplir nos jours de prières, nous sommes les vainqueurs. Les prières traditionnelles, la récitation machinale de formules préfabriquées t’a toujours ennuyé, mais, depuis ces dernières années, tu as appris que prier est vraiment quelque chose d’agréable, source de bonheur, quelque chose que tu apprécies déjà. Il faut qu’il en soit ainsi.

Un autre point très important est le libre arbitre de l’homme. Les hommes ou les esprits choisissent le type de compagnons avec qui ils veulent entrer en relation. Dans le cas des gens soi-disant possédés, ils souffrent  seulement de cette possession parce qu’ils l’ont cherchée. Ils invitent ces esprits malsains, pas consciemment bien sûr, mais ils laissent la porte de leur âme grande ouverte, bloquant les bons esprits qui veulent les aider, comme leurs anges gardiens, et permettent aux esprits sombres d’entrer, afin qu’ils puissent prendre le contrôle et gérer les affaires du mortel à leur guise. En d’autres termes, les mortels ont les mêmes désirs que les esprits qui les manipulent. Souvent ils leur manquent seulement le courage de matérialiser leurs désirs, un courage que les esprits leur procurent avec un plaisir diabolique.

Chaque moment de colère, d’amertume, de négativité en général, ouvre les portes de l’âme au mal. La négativité et la spiritualité sont des choses totalement incompatibles. Donc n’oublie pas, chaque fois que tu sens la négativité, c’est quand tu baisses tes défenses, quand ton « programme spirituel antivirus » échoue, et, quand tu es victime de l’attaque, de la perte, en partie ou en totalité, de la maîtrise de toi-même.

Quand un médium échoue soudainement à établir le contact avec des esprits élevés, avec qui il ou elle avait l’habitude de communiquer, c’est une situation grave. Les esprits élevés, mais aussi les esprits sombres sont tous soumis au libre arbitre. C’est le libre arbitre du médium qui soit nous donne le pouvoir de l’aider ou de communiquer, soit nous lie les mains. Nous ne sommes pas paralysés, mais celui dont nous avons la charge ne jouit soudainement plus de notre protection, en raison de son choix.

C’est le travail des guides spirituels de faire en sorte que la spiritualité de ceux dont ils ont la charge reste à un niveau élevé. Mais tu comprends qu’il s’agit d’un travail qui nécessite la collaboration du médium.

Dans ton cas, nous t’avons inondé avec un déluge de messages. Tu te demandes comment il est possible que tu en reçoives autant, alors que d’autres reçoivent un message par semaine, par mois, voire même à un rythme plus réduit. Eh bien, je vais te dire que le but de mon insistance fut de te procurer la sécurité. Tu avais une énorme insécurité au début, mais grâce à la quantité de messages que tu as reçus, tu te sens déjà très sûr de toi-même, et tu ne doutes plus. Maintenant, recevoir des messages est, pour toi, une chose  tout à fait normale, comme manger ou dormir. Il est indispensable de pouvoir compter sur la confiance en soi du médium. Tu sais déjà que tu ne reçois pas les messages à 100 %, comme nous aimerions que tu le fasses, mais nous savons tous qu’il n’y a aucun médium qui soit parfait. Néanmoins tu peux travailler pour te rapprocher sans cesse de la perfection. Tu peux t’améliorer, mais tu ne peux améliorer que ce dont tu es déjà sûr.

En outre, par le biais de mon insistance, il t’est devenu très difficile d’oublier de prier. Oui, quand on oublie de prier, les choses vont vraiment mal. Alors la spiritualité ne constitue plus le centre de ta vie, et ce qui n’est pas dans le centre, permet seulement d’atteindre des effets périphériques.

Une attaque des esprits inférieurs, qui ne sont pas nécessairement mauvais, peut avoir des conséquences dramatiques. Dans leur brutalité persistante ils peuvent certainement rendre plus difficile la tâche de récupérer une haute spiritualité. Il est facile de tomber ; il est plus difficile de se relever. La spiritualité exige de la discipline, n’oublie jamais cela.

C’est pourquoi je veux te rappeler que chaque instant de négativité implique une vulnérabilité. Lorsque tu ressens de la fierté, de l’arrogance, de la peur, de la colère, de l’amertume, de la haine, de la jubilation, de l’envie, etc, tu en es la première victime.

Alors garde ton « antivirus » toujours en mode opérationnel et toujours à niveau [Rires de Judas]. Tu sais déjà où tu peux le télécharger.

Je crois qu’il est important pour toi de garder cela à l’esprit. Chaque fois que la négativité t’envahit, n’oublie pas que tes défenses sont faibles. Essaie de voir le côté positif, essaie de te débarrasser des choses négatives, essaie de récupérer ton bon accord. Les sentiments tels que la peur, l’agressivité, etc., devraient t’amener à méditer sur ta condition, ils doivent te conduire à la prière. Et dans ce cas, tout sera OK.

J’ai transmis ce message à ton intention et à l’intention de tous ceux (celles) qui le liront. Beaucoup se sentiront concernés, ou peut-être tous ? Cela n’a pas d’importance. Tous les mortels ont leurs imperfections. Tous tombent, et tous peuvent se relever, continuant à avancer. Mais comme des méthodes d’éviter de chuter existent, tu te dois de les appliquer.

J’envoie tout mon amour à mes sœurs et frères sur la terre. Faites en sorte que l’amour soit le seul motif de votre vie; quant à la négativité, dites-lui au revoir et ne lui donnez plus la moindre chance.

Judas Iscariote.

Un esprit qui t’a précédé sur le chemin, celui que nous pavons d’épines, mais que Dieu recouvre de pétales de rose.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s