Les remords d’un dirigeant britannique

Esprit : Neville Chamberlain
Date : 31 Janvier 2011
Lieu : Berkeley, Californie
Médium : FAB

Je suis, Neville Chamberlain.

Oui, je viens à votre demande. Oui, nous avons laissé faire les nazis. Nous pensions à l’équilibre du pouvoir en Europe. Nous ne pensions pas du tout au bien-être du peuple européen. J’ai dû endurer les railleries de ceux qui ont souffert à cause de mes décisions. Je ne suis pas sorti de mes ténèbres. Aidez-moi.

Arthur Neville Chamberlain (18 Mars 1869 – 9 Novembre 1940) fut un homme politique conservateur britannique qui a occupé le poste de Premier ministre du Royaume-Uni de Mai 1937 à Mai 1940. Neville Chamberlain est surtout connu pour sa politique étrangère d’apaisement, et en particulier pour sa signature des accords de Munich en 1938, concédant la région des Sudètes de la Tchécoslovaquie à l’Allemagne nazie. Lorsque Adolf Hitler poursuit son agression en envahissant la Pologne, la Grande-Bretagne déclare la guerre à l’Allemagne le 3 Septembre 1939, et Neville Chamberlain dirige la Grande-Bretagne pendant les huit premiers mois de la Seconde Guerre mondiale.

Son mandat de premier ministre est dominé par la question de la politique à mener à l’égard d’une Allemagne de plus en plus agressive, et ses actions à Munich sont largement populaires parmi les Britanniques de l’époque. Lorsque Hitler poursuit son agression, Neville Chamberlain engage la Grande-Bretagne à défendre l’indépendance de la Pologne si cette dernière est attaquée, une alliance qui entraîne la Grande-Bretagne dans la guerre lorsque l’Allemagne attaque la Pologne en 1939.

Neville Chamberlain démissionne de son poste de premier ministre le 10 mai 1940, après que les Alliés aient été contraints de se retirer de la Norvège, car il estime qu’un gouvernement soutenu par tous les partis est essentiel, et que les partis travailliste et libéral ne se joindront pas à un gouvernement dirigé par lui. Il est remplacé par Winston Churchill.

La réputation de Neville Chamberlain reste controversée parmi les historiens, la haute estime initiale à son égard étant entièrement érodée par des livres tels que Guilty Men, publié en Juillet 1940, qui a blâmé Chamberlain et ses associés pour l’accord de Munich et pour avoir prétendument échoué à préparer le pays à la guerre. (Source : Wikipedia)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2011/a-british-leaders-sorrow-fab-31-jan-2011/a

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s