Ces Limites sont tes limites

2 Septembre 2003
Reçu par PJR
New York City

Mes amis,
Je me demande si j’écris pour vous maintenant – moins – parce que je vous sens plus proches. N’hésitez pas à envoyer qui vous voulez, et de dire ce qu’ils veulent.
Amour, P_____

Je suis là pour écrire, ton papa (PSR),

Et, oui, nous observons ta croissance et ton développement, et, oui, nous observons ton insatisfaction face à ta vie – ce qui ne manquera pas d’arriver avec le progrès.

Tu peux être sûr que tu passeras par beaucoup, beaucoup de changements au cours de ta vie – comme tu l’as fait jusqu’à présent, en fait. L’Amour du Père, il est plus réel pour toi même maintenant, et ton désir pour Lui, et ceux qui sont les siens, est plus profond et plus fort que jamais – et, oui, cela me rend très heureux.

Oui, je sais que tu t’inquiètes encore de l’avenir et que tu te demandes si tu seras capable de relever les défis qui se présenterons, mais laisse-moi te répéter que tu as un talent considérable qui travaille pour toi de ce côté-ci de la vie. Et si cela ne te réconforte pas, le Père le fera, grâce à ta foi toujours plus grande en Lui.

Non, tu ne passes pas trop de temps à relire « Du côté de la Rivière ». Nous voyons que tu prends le temps de documenter ton processus de transcription, ce qui profitera à tous ceux qui pourraient rencontrer tes messages – les autographes, plutôt – à l’avenir.
Je t’aime de mon amour et de l’Amour du Père qui se déverse à travers moi. Il y a tant de choses que toi et Hans voulez savoir sur les rouages de l’âme et de l’esprit – tout vous sera révélé quand votre heure sera venue – mais comme vous commencez à le voir : la langue du Père peut être « parlée » et tous Ses désirs pour vous réalisés sans apprendre tous les détails de la structure qui fascine tant l’ingénieur en vous deux. Une fois que le vocabulaire peut être compris, l’histoire peut être racontée et elle le sera par les niveaux sur lesquels l’histoire se déroule – comme elle l’a fait. Oui, même maintenant, quand vous lisez le travail de M. Padgett, il vous emmène dans des endroits où vous n’êtes pas allés les premières fois.

Oh oui, tous tes amis Célestes sont toujours là et t’aiment toujours autant. Ta vie, en tant qu’individu, doit se réduire à un seul courant de conscience et, comme tu es un mortel – et que tu dois donc dormir, manger, boire, travailler et te déplacer partout, et que ta vision est limitée au physique – eh bien, nous comprenons. Nous comprenons tous que tu n’écriras pas tous les jours pour ceux que tu connais ici.

C’est si merveilleux quand le Maître t’écrit ; beaucoup sont réunis ici quand il le fait, pour ajouter leur amour et leurs désirs sincères.

Ne s’occupe-t-il pas des autres lorsqu’il écrit pour moi ? Vingt minutes avec moi – cela ne représente que 72 personnes par jour.
Ces limites sont tes limites. Il vient à chacun de ses visiteurs à sa manière, une manière qui ressemble beaucoup à la manière du Père.

Mais n’a-t-il pas une forme ? contrairement à Dieu – ou le vois-tu à deux endroits à la fois ?

Tu vois cela avec des yeux humains, et un cœur trop humble. Comment peut-il être tant de choses pour tant de personnes et d’esprits ?

S’il est très rapide, de sorte que 20 minutes sont un clin d’œil pour lui, alors comment son temps se synchronise-t-il avec le mien ?

Plutôt que de chercher et d’essayer de comprendre ces choses au-delà de ce que tu peux percevoir, peut-être trouverais-tu en toi-même la force de continuer sur le chemin que le Père t’a ouvert et d’être simplement patient pour que toutes les bonnes choses arrivent en temps voulu.

Apprécie les expériences et la croissance, car elles marquent les étapes de ta route. Le voyage est difficile et assez long. Occupe-toi de ce que tu peux – fais l’expérience du progrès – et garde le reste pour plus tard.

Nous t’aimons – nous tous, tes gardiens – et nous apprécions chacune de tes gentilles pensées et prières.

Je t’aime, ton père,
et tes amis pour qui il parle en ce moment.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2003/those-limits-are-your-limits-pjr-2-sep-2003/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s