Le progrès de l’humanité

Esprit : Jésus
Date : le 7 Mai 1987
Médium : D.L.

Je suis maintenant ici pour t’écrire, mon cher frère en Christ, et je viens à toi aujourd’hui avec tout mon amour pour toi et pour tous les administrateurs de notre église qui s’efforcent puissamment avec nous, même maintenant, d’apporter les vérités de l’Amour du Père à toute l’humanité. Je suis votre frère en esprit, Jésus, qui est le Maître des Cieux Célestes.

Aujourd’hui, je souhaite vous transmettre un message d’une certaine importance sur un sujet qui a déjà été abordé, mais qui n’a pas été développé autant qu’il aurait dû l’être. Je parle maintenant du progrès de l’humanité en ce qui concerne sa vie quotidienne.

Comme vous l’avez appris dans les messages précédents, l’homme est à la fois un être spirituel et un être matériel, la partie spirituelle étant beaucoup plus importante. Avec le temps, l’humanité en viendra à reconnaître la partie spirituelle essentielle de sa nature, mais cela nécessitera encore beaucoup de travail de notre part pour amener cette vérité à la pleine mesure de leur conscience et de leur compréhension. Comme par le passé, l’homme n’est pas si différent de l’époque où j’étais sur terre et où j’enseignais les vérités du Père à tous ceux qui voulaient bien m’écouter.

Il est encore difficile de pénétrer la défensive de ceux qui refusent de reconnaître leur Source et leur relation correcte avec leur Créateur. Cependant, il doit arriver un moment dans la vie de chaque personne où cette relation doit être affrontée et traitée. L’homme ne pourra pas se contenter de poursuivre les aspects de la vie qui lui apportent uniquement des récompenses matérielles. Le moment viendra pour tous où la phase matérielle de leur existence ne requerra plus leur attention. Et alors, en tant qu’esprit, cette transition exigera une approche différente de la vie et de l’existence.

Si l’homme n’a fait de ses trésors que des avantages matériels, lorsqu’il arrivera dans le monde spirituel, il découvrira qu’il est vraiment pauvre au regard des nouvelles exigences de la vie spirituelle. Une âme non soignée ou ratatinée est en effet une chose triste à voir du côté spirituel de la vie. En effet, alors qu’un homme peut avoir au moins quelques compensations sur terre dans le plaisir qu’il prend à ses possessions matérielles, ici, du côté de l’esprit, il n’y a plus de trésors matériels sur lesquels il peut s’appuyer et dont il peut profiter lorsqu’il est confronté aux exigences spirituelles auxquelles il est incapable de s’adapter. Pour vivre dans l’esprit, il faut des objectifs et des applications spirituels. Et si un homme n’a aucune idée de la vie spirituelle au départ, il est vraiment perdu lorsqu’il se débarrasse de son habit de mortel et entre dans cette nouvelle dimension de la vie.

Je conseille à toute l’humanité de se préparer à cette transition afin que notre monde spirituel ne soit pas rempli de tant d’âmes perdues qui n’ont pas la moindre idée de la façon de se réadapter à ce nouveau mode de vie. Et quand je dis « se préparer », qu’est-ce que je veux dire ?

Eh bien, tout d’abord, un homme doit reconnaître que sa nature essentielle est spirituelle tout en vivant sur terre. Sans cette reconnaissance, il ne peut pas se préparer à une existence où cette nature essentielle domine totalement la réalité de son existence dans le monde de l’esprit – un monde où le matériel a été définitivement abandonné et où seuls l’esprit et le côté spirituel de la vie sont pleinement mis en valeur.

Ensuite, alors qu’il est encore sur terre, l’homme doit réaliser que sa nature spirituelle doit commencer à être exercée, sinon elle ne pourra jamais atteindre la « musculature » spirituelle nécessaire à une vie spirituelle saine et heureuse. Sur terre, presque tout le monde reconnaît l’importance de l’exercice physique pour maintenir l’organisme physique actif, fort et sain. Mais combien ne reconnaissent pas le besoin encore plus grand d’exercer les facultés de l’âme qui assurent la force et la santé de leur nature spirituelle !

Ainsi, comme je l’ai dit, le bon moment pour reconnaître et commencer un régime d’exercice spirituel ou de l’âme n’est pas lorsque l’on passe du côté spirituel de la vie, mais assez tôt du côté mortel de la vie. Si cela est fait pendant qu’il est sur terre, un homme ne viendra pas avec une âme ratatinée et sans soins, mais avec une âme potentiellement pleine de vie et de vitalité.

Pour que cette santé spirituelle s’installe, l’homme doit d’abord reconnaître l’importance de la prière et, en l’appliquant, apprendre les moyens appropriés de mener sa vie sur terre de manière à exercer ses perceptions et sa « musculature » de l’âme, si vous voulez.

La bonté, l’amour et la vérité, et le fait de mener une vie qui intègre ces principes de vie dans ses activités quotidiennes, sont les objectifs de santé et de force qui relèvent du domaine spirituel. Mais il n’est pas toujours facile d’agir ou d’atteindre ces principes, ou les bonnes conduites de vie qui, dans leur exercice, font la force de l’âme, face au péché, à l’erreur et à toutes les nombreuses adversités rencontrées sur le plan mortel. Il ne suffit pas que le cœur d’une personne soit simplement centré sur le développement d’une bonne conduite ; de plus, le plus souvent, l’accomplissement requiert l’assistance et la force supplémentaire de notre Père Céleste.

Il est vrai que l’homme peut accomplir beaucoup par lui-même. Mais en vivant dans et parmi certaines des conditions désespérantes de la vie terrestre, il devient presque impossible pour un homme de persister dans une conduite juste face à de telles adversités de la vie mortelle. Il est toujours tenté de chercher d’autres moyens de gérer sa vie qui peuvent sembler opportunistes sur le moment, mais qui, s’ils sont suivis, entraînent la perte de la bonne conduite qu’il s’est efforcé de maintenir. Les plaisirs et les séductions de ce monde sont toujours présents, et ils tentent toujours l’homme de les rechercher plutôt que de maintenir la ligne de conduite qu’il s’était fixée. Ainsi, à moins qu’il ne puisse trouver un soutien supplémentaire pour ses propres efforts, tôt ou tard, il est condamné à tomber dans les péchés et les erreurs qu’il a essayé d’éviter.

Quand je dis « soutien supplémentaire », vous savez bien sûr que je fais référence au soutien qui vient du côté spirituel de la vie. Plus précisément, je fais référence au soutien que l’on peut si facilement obtenir du Père lui-même par la prière. Mais, en plus du Père, l’humanité doit apprendre à reconnaître que le Père lui-même a aussi Ses Aides, et que ces aides sont toujours prêts à exécuter les ordres du Père. Je parle, bien sûr, de tous Ses anges Célestes et de tous les bons et hauts esprits que le Père appelle fréquemment à servir ceux de Ses enfants qui recherchent Son aide et Sa protection.

Si l’humanité prenait conscience du fait qu’elle a à la fois le Père et tous Ses esprits les plus élevés prêts, désireux et capables de prêter main forte à tous ceux qui demandent cette assistance avec une véritable sincérité, elle apprendrait rapidement qu’elle n’est pas seule dans sa lutte pour préserver son intégrité personnelle ou pour acquérir la force et la santé spirituelle et de l’âme qui lui permettront de passer de ce côté-ci de la vie bien préparée pour continuer à vivre une vie de productivité et de bonheur de l’âme. Mais tout cela repose sur la reconnaissance par l’humanité de l’existence d’un côté spirituel de la vie.

Nous, ainsi que les administrateurs et les membres de notre église, essayons toujours d’éveiller nos frères mortels à la nécessité de développer et de maintenir leur santé spirituelle et leur bien-être tout en vivant cette vie mortelle. Et nous sommes heureux de dire que certains progrès ont été réalisés par beaucoup. Mais notre objectif, qui est d’amener de plus en plus de personnes à prendre totalement conscience de leur nature spirituelle essentielle et du soutien que le Père et nous-mêmes sommes toujours prêts à leur apporter, est un travail qui doit se poursuivre jusqu’au jour où aucun homme n’arrivera du côté spirituel de la vie avec une âme ratatinée ou perdue – ceci étant le résultat d’une négligence totale de la santé et du développement spirituels.

Comme dans les messages précédents, je souhaite sincèrement qu’en lisant ces messages, beaucoup d’autres personnes commencent à s’éveiller à leur nature et à leur moi spirituels, et qu’elles commencent à s’efforcer, par la prière et une bonne conduite de vie, de se préparer à une transition en douceur entre la vie mortelle et la vie menée dans le monde des esprits. Là où est votre cœur, là sera aussi votre trésor. Et j’exhorte l’humanité à amasser ses trésors dans ce qui n’est pas de courte durée, mais dans ce qui est éternel. Le corps matériel et ses possessions matérielles n’ont qu’un temps, et un temps limité. Mais l’âme et son corps spirituel appartiennent à l’éternité. Ne devraient-ils pas alors recevoir la plus grande attention et le plus grand soin ?

Avec un Amour qui vient du Père de nous tous, j’aime tous les hommes. Et je prie pour qu’ils tiennent compte de mon message de ce jour afin qu’en passant finalement du côté de l’esprit de la vie, ils trouvent effectivement le Paradis des désirs de leurs cœurs à travers la préparation terrestre des exercices de leurs âmes.

En vous remerciant encore une fois pour cette occasion de communiquer certaines de mes pensées à l’humanité, je suis

Votre frère dans l’Amour, Jésus.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-1984-2000/jesus-the-progress-of-mankind-dl-7-may-1987/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s