Le point de vue d’une star de cinéma dans le monde des esprits

Esprit : Tony Curtis
Date : 5 Octobre 2011
Lieu : Berkeley, Californie
Médium : FAB

Je suis Tony Curtis.

Oui, je voulais d’abord écouter votre CD de Judy Garland avec vous. C’était mon époque. De plus, cela m’a aidé à le faire, car je suis un nouvel esprit, et je commence à avoir le coup de main.

Ce monde des esprits en a certainement fini avec la confusion entre Tony Curtis et Bernie Schwartz [son vrai nom]. Ici, je ne suis ni l’un ni l’autre et je suis les deux. Ce que je veux dire, c’est que je suis l’essence des deux. Et cela signifie que tout ce qui était bon chez ces deux messieurs a été utile, et que tout ce qui était mauvais chez ces personnages a été difficile.

Oui, j’ai fait l’ajustement et répondu à l’appel. Et je peux vous dire que je remercie ma bonne étoile d’avoir fini en cure de désintoxication, car cette expérience m’aide beaucoup. Si je n’y étais pas allé, je frémis à l’idée de savoir où je serais maintenant. Je dis donc à tous les drogués et les alcooliques de se désintoxiquer, parce qu’il n’y a pas d’échappatoire à soi-même, et plus tôt vous vous affronterez, mieux ce sera.

Oui, j’ai lu mon autobiographie avec vous. J’ai tout revécu. Il me semble que j’ai raté le coche, du moins au début de ma vie. Je vois les circonstances qui ont conduit à ce type de vie, mais cela ne m’a pas aidé. En fait, je découvre que je dois la désapprendre.

Ici, j’apprends que j’ai une âme. C’est inévitable et évident. Et laissez-moi dire à ceux qui vivent la vie d’un animal, que vous n’êtes pas un animal. Vous êtes une âme créée à l’image de Dieu.

Il y a beaucoup d’opportunités ici pour s’adonner à l’art, et j’en profite. Je cherche à espérer, et il m’a été assuré que je progresserai si je suis les conseils qui me sont prodigués. C’est donc vraiment comme si j’étais à l’école, apprenant à devenir meilleur.

J’avais le sentiment d’un but supérieur et de la religion, mais c’était mal défini dans mon esprit. Ici, il n’y a aucun moyen d’éviter ces choses, et ceux qui sont venus ici sans la préparation requise sont vraiment à plaindre.

Les paillettes et le glamour du show-business ne signifient absolument rien ici. Cela n’a aucune réalité.

Je continue à vouloir savoir qui je suis, et plus je me renseigne, plus j’apprends. Vous avez été frappé par l’honnêteté de mon autobiographie, et je vous en remercie. Je me suis dit que je n’étais qu’un type faisant de son mieux pour survivre comme tout le monde. Je ne me faisais pas d’illusions sur la célébrité, et je peux certainement vous dire que je ne m’en fais pas non plus maintenant.

Pourquoi quelqu’un attacherait-il son étoile à quelque chose d’aussi inconstant et disparaissant que la célébrité ? Mis à part le plaisir que mes films ont procuré, qu’est-ce que c’est, sinon une chose fabriquée par l’homme qui n’a ni substance ni valeur ? Je peux voir le genre de célébrité où le bien est fait, et où quelque chose de valeur est transmis. Mais ce n’est pas ce que je veux dire. Tant de gens dans le show-business sont tellement pris par la célébrité qu’ils perdent toute perspective et s’éloignent ainsi de qui ils sont vraiment.

En conclusion, mon message au monde est le suivant : ne tuez pas votre âme, mais nourrissez-la et entretenez-la, car elle est la seule chose que vous ayez.

Je vous remercie pour ce grand privilège. J’espère que ce message sera entendu par certains et qu’il apportera du réconfort à ma famille et à mes enfants.

Tony Curtis (né Bernard Schwartz ; 3 Juin 1925 – 29 Septembre 2010) était un acteur de cinéma américain dont la carrière s’est étendue sur six décennies, mais a connu sa plus grande popularité dans les années 1950 et au début des années 1960. Il a joué dans plus de 100 films dans des rôles couvrant un large éventail de genres, de la comédie légère au drame sérieux. Dans ses dernières années, Curtis a fait de nombreuses apparitions à la télévision.
Bien que ses premiers rôles au cinéma soient en partie dus à son physique, il devient, dans la seconde moitié des années 1950, une présence notable et forte à l’écran. Il commence à faire ses preuves en tant que « bon acteur dramatique », ayant la capacité de jouer de nombreux rôles dramatiques et comiques. À ses débuts, il joue dans une série de films « médiocres », notamment des films de cape et d’épée, des westerns, des comédies légères, des films sportifs et une comédie musicale. Cependant, lorsqu’il joue dans Houdini (1953) avec sa femme Janet Leigh, « son premier succès évident », note le critique David Thomson, son jeu a énormément progressé.

Curtis fut le père des actrices Jamie Lee Curtis et Kelly Curtis par sa première femme, l’actrice Janet Leigh.(Source : Wikipedia)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2011/a-movie-stars-perspective-in-the-spirit-world-fab-5-oct-2011/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s