Leçon 4 : Voyage à travers les sphères de l’esprit

L’esprit : Jésus
Médium : Al Fike
Date : 22 Octobre 2020
Lieu : Gibsons, BC

Que Dieu transmette Son Amour dans vos cœurs et vos âmes, mes bien-aimés. Je suis, votre frère et ami, Jésus, et je viens une fois de plus vers vous. Je viens pour poursuivre notre discours sur les voies de la vie spirituelle et de l’âme. Je suis heureux que de nombreuses personnes du monde entier se joignent à vous dans la prière, celles qui ont un cœur pur et le désir de soutenir notre entreprise pour apporter la vérité à l’humanité. Nous continuerons donc dans ce grand effort et ce désir de soutenir et d’élever les enfants de ce monde, ce monde fatigué qui continue à lutter. Tant sont perdus, tant continuent à se cacher de leur vrai moi. C’est une telle tragédie, car une si grande partie des possibilités et des potentiels de la vie sont perdus lorsque si l’on ne comprend pas ou que l’on ne réalise pas ce qu’elles sont vraiment, et ce qu’elles contiennent vraiment. Leurs luttes se poursuivent donc et le monde continue à lutter. J’ai parlé de la douleur, des distorsions, de la colère, de la peur, des jugements et de toutes ces conditions humaines qui continuent à proliférer dans le monde et à rendre la vie difficile pour tous, y compris pour vous-mêmes, qui continuez à repousser les ténèbres dans la prière et le désir d’être en harmonie avec Dieu et les Lois d’Amour de Dieu.

Mon discours d’aujourd’hui portera sur ceux qui passent dans les royaumes de l’esprit et pourquoi cette transition est difficile et nécessite de grands ajustements, car, comme je l’ai dit, beaucoup dans votre monde se cachent de leur vrai moi et ne reconnaissent pas leurs rouages intérieurs, leurs pensées, leurs désirs et leurs compulsions. Au contraire, ils restent à la surface de leur mental conscient et cherchent à satisfaire ces désirs et ces impulsions évidents qui peuvent conduire à la satisfaction de la chair, à la satisfaction d’un désir de pouvoir, de prestige, de reconnaissance et d’amour.

Il en est ainsi depuis des lustres dans l’esprit humain. Ces intentions et désirs humains les plus basiques continuent à régir le périple de la vie humaine sur cette Terre. Mais lorsqu’on entre dans le monde de l’esprit, ce qui constitue une vie humaine est radicalement changé dans ces conditions de vie de l’esprit, faute d’un corps de chair et de tous ses effets et désirs sur la conscience de l’individu, change le paysage de façon spectaculaire. Les priorités de la vie sont considérablement modifiées. Les désirs de l’esprit sont très différents des désirs de la chair. Bien que le mental conserve sa personnalité et sa composition, l’environnement dans lequel il réside dans le monde des esprits est très différent dans ses exigences et sa composition.

L’individu doit donc s’adapter en conséquence. Ce qui devient évident pour l’individu au moment de la transition, c’est que ses émotions et ses pensées, ses impulsions et ses désirs deviennent très évidents, ils ne sont plus cachés, ils ne sont plus partiellement conscients. Les actions résultant de cette prise de conscience sont évidentes et parfois extrêmes, car les émotions de l’individu, ses intentions et ses pensées deviennent intenses et claires et sont exposées dans tout ce qu’elles sont. Cela est souvent choquant pour ceux qui passent. Il existe un sentiment de vulnérabilité, voire de nudité de l’individu, qui a été pour eux quelque peu caché dans la vie matérielle. Ainsi, le véritable individu, du moins dans sa conscience, sa composition émotionnelle et ses idées mentales, devient une partie très réelle et vivante de lui. Un grand avantage pour tant d’esprits qui passent sans aucune connaissance du monde spirituel et des lois qui s’y rapportent, est qu’ils reçoivent l’aide et le bénéfice de ces esprits plus brillants qui les aident à s’adapter et à les amener à comprendre les voies de ce nouveau monde.

Malheureusement, beaucoup de ceux qui font la transition le font par ignorance et par un manque profond de compréhension de la nature de ce nouveau monde. Ils sont tellement engagés dans des activités matérielles qu’ils ignorent en grande partie les possibilités et les résultats qui se rapportent à leur vie et à leur avenir spirituels. Bien que l’on dise que l’ignorance est la béatitude, à cet égard, l’ignorance n’est en effet pas du tout la béatitude, mais cette ignorance fait que l’individu se retrouve souvent sur un plan qui n’est pas tout à fait de lumière et de joie. Elle reflète cette ignorance et, surtout, elle reflète le manque de développement de l’âme.

L’âme de beaucoup de personnes sur votre monde reste stagnante, inconnue, non reconnue et non aimée, de sorte que dans le monde de l’esprit, une telle incapacité à connaître un voyage spirituel sur la Terre, une telle négligence de l’âme, devient très évidente. Car, comme je l’ai dit, il n’y a nulle part où se cacher, pour couvrir sa véritable condition spirituelle. Au contraire, ces réalités deviennent évidentes, deviennent un reflet de l’individu et de son véritable état spirituel. Les lois relatives à la condition et à l’environnement dans lesquels l’esprit doit passer sont cohérentes. En effet, l’esprit doit obéir au fonctionnement de ces lois afin que l’esprit soit attiré vers une condition, un lieu qui lui convient le mieux.

Cela est souvent déconcertant pour cet individu, car beaucoup se sont engagés dans une vie religieuse et il leur a été dit que s’ils ont certaines croyances et foi, ils vont en effet passer dans une grande lumière et joie. Mais ces croyances et ces idées ne suffisent pas à amener l’individu vers une grande lumière et un lieu spirituel qui est la récompense supposée de ses efforts.

Cela est souvent très désillusionnant pour le cher esprit qui a consacré sa vie à certaines croyances et idées souvent erronées. La véritable croissance spirituelle vient avec une relation simple mais profonde avec Dieu, non pas par l’intermédiaire de ceux qui supposent qu’ils sont les leaders et les enseignants de la spiritualité, mais en vérité ne le sont pas, mais plutôt par leur propre relation individuelle avec Dieu. Ce n’est pas une réalité difficile à atteindre, car en chaque individu se trouve la capacité de connaître Dieu, d’avoir une compréhension, une expérience qui lui permet d’être avec Dieu. Ces capacités restent à l’intérieur de l’âme. L’âme est le grand communicateur avec Dieu. Une fois que l’on découvre l’existence de l’âme en soi d’une manière consciente, reconnue et nourrie, et que la foi en résulte, alors le voyage vers Dieu commence.

Souvent, ceux qui passent dans le monde des esprits mettent de nombreuses années à le découvrir, car une fois qu’ils sont engagés dans le plan dans lequel ils existent, ils s’attachent à cette condition, pensant et croyant que c’est leur lot dans la vie, leur nouvelle vie et ont beaucoup de mal à comprendre ce qui est nécessaire pour passer à une plus grande lumière. Pour certains, le progrès spirituel est rapide, mais pour beaucoup, c’est un long voyage. Il exige beaucoup d’adaptation, il nécessite une grande reconnaissance des pensées et des souvenirs intérieurs qui ont amené cet individu dans une certaine condition spirituelle qui n’est pas de la lumière, mais souvent une mesure d’obscurité. La reconnaissance de ces conditions et de ces actions qui ont été exprimées sur le plan terrestre et qui ne sont pas de la lumière, exige beaucoup d’efforts, en particulier de la part de ceux qui sont d’une sphère plus sombre, pour surmonter et travailler leur chemin vers la pureté, la résolution et la guérison de leur moi intérieur.

Bien que les plans inférieurs de l’esprit ne soient pas identiques au plan terrestre, il existe de nombreuses caractéristiques similaires. L’individu se contente de vivre une vie familière dans ces plans, mais il doit reconnaître que ses pensées et ses émotions, sa condition spirituelle intérieure n’est plus cachée. Il est difficile pour ces esprits d’harmoniser leurs connaissances en s’efforçant de trouver une solution aux actions et aux conditions qui ont été créées dans leur vie terrestre et qui, parfois, continuent à être créées dans leur vie spirituelle.

Ainsi, ces plans obscurs qui sont remplis de plusieurs millions d’esprits continuent à être renforcés dans leurs conditions énergétiques, conditions de pensée, par les nombreux esprits qui, comme dans le plan terrestre, continuent à penser de la même manière et à agir de la même façon. Beaucoup sont coincés dans ces schémas. Nombreux sont ceux qui ont du mal à les dépasser. Pourtant, il y a de nombreux esprits, des esprits brillants, qui sont prêts à les aider et à leur montrer le chemin au-delà des dilemmes de l’erreur spirituelle et de la stagnation de l’âme. Ce travail est un effort constant de la part de nombreux esprits sur de nombreux plans d’existence. Ils aident ceux qui se trouvent dans les plans inférieurs à trouver la restitution et la guérison et l’harmonie en eux-mêmes. Avec le temps, ils seront capables de rejoindre un lieu qu’ils considèrent souvent comme paradisiaque. Pourtant, ils restent dans les sphères inférieures de l’esprit. Dans les deuxièmes plans de la deuxième sphère et dans la troisième, il y a une grande lumière et souvent une grande joie, mais la condition humaine persiste encore dans une certaine mesure et la lutte continue pour trouver la lumière et la pureté. C’est le lot du monde des esprits ; une lutte continue, un effort continu, une pensée continue vers la résolution et l’acceptation de soi et l’amour.

En progressant vers les sphères supérieures, la quatrième, la cinquième et la sixième, l’âme et le mental se raffinent dans la lumière. Il y a une plus grande harmonie à mesure que l’on progresse à travers ces sphères et sous-sphères. Une fois que l’individu s’est libéré de ses anciens schémas et conditions créés dans sa vie terrestre, il y a un grand sentiment de liberté, d’ouverture à ces nouveaux royaumes et à ces nouvelles façons d’être qui sont beaucoup plus légères et plus joyeuses. De plus, l’individu en vient à connaître beaucoup de choses sur la façon de connaître et de fonctionner de l’univers, de sorte que son voyage commence vraiment et est accéléré par ce qui est appris et compris dans ces royaumes spirituels pleins de nombreuses expériences et de nombreux enseignements.

Ceux qui trouvent la troisième sphère et s’y livrent à des activités sont souvent contraints de chercher à éveiller leur âme dans cette sphère. Il y a une grande spiritualité et un grand penchant pour Dieu. Dans cette sphère, l’accent n’est pas autant mis sur le développement du mental et de l’intellect, que sur le développement de l’âme. Beaucoup de ceux qui entrent dans cette sphère et la trouvent attirante par rapport à ce qu’ils désirent et souhaitent être dans leur être, gravitent vers la Vérité de l’Amour Divin, car cela devient le grand portail de la vérité, une grande voie vers la lumière et la joie. Beaucoup s’engagent à suivre le Chemin Divin vers la communion avec Dieu et à recevoir le grand don de l’Amour Divin, mais chacun doit passer par cette sphère pour entrer dans la prochaine sphère qui est bien sûr la Quatrième Sphère.

Ceux qui sont plus intellectuellement enclins et moins intéressés par le fonctionnement de l’âme s’efforceront d’atteindre la quatrième sphère qui leur convient beaucoup mieux et leur apporteront beaucoup de connaissances intellectuelles par l’intermédiaire de ceux qui y travaillent et qui s’efforcent de perfectionner leur connaissance de l’univers. De nombreux dons sont développés dans cette sphère, des dons qui ont été en sommeil mais qui deviennent éveillés, des dons de guérison. L’amour est, l’amour naturel devrais-je dire , est très pur dans cette sphère. Il y a une grande reconnaissance de chaque individu dans cette sphère et un élan pour développer les traits, les capacités et les dons de chacun. La créativité s’exprime de façon magnifique dans cette sphère. Pourtant, pour ceux qui ont la volonté de développer leur âme, le séjour dans cette sphère est plutôt rapide.

Car, dans la cinquième sphère, l’âme redevient une réalité de grande concentration et de développement. On en vient à connaître les facultés de l’âme, les nombreux potentiels de l’âme encore souvent non développés, mais qui peuvent effectivement être développés dans cette sphère. Ce voyage reste un voyage de l’humanité. Personne n’a été complètement transformé par l’Amour Divin, mais chacun en vient à se connaître lui-même, à connaître son âme en profondeur et à connaître Dieu par des voies et des moyens qui sont profonds et profondément joyeux. C’est la sphère de la joie, une sphère de grandes réalisations, voire de compréhension et d’accomplissement intellectuels, car chaque sphère est progressive, chaque sphère offre ses possibilités et ses opportunités de croissance et de développement humains.

La destination ultime pour les individus qui souhaitent se développer et être purifiés dans l’amour naturel et tout ce qui est en eux, que Dieu leur a donné et dont il les a dotés, est la sixième sphère. Tous leurs potentiels et leurs dons qui sont de l’ordre naturel de l’homme, se sont concrétisés et se concrétiseront dans cette sphère. C’est la sphère de la grande lumière et de la grande beauté. C’est la sphère de la grande connaissance et de la grande puissance spirituelle. Mais là encore, pour ceux qui cherchent à développer leur âme, ce n’est pas une sphère qui résonne avec cette poursuite. Bien qu’il y ait beaucoup de réalités à expérimenter dans la Sixième, elle ne satisfait pas le désir de l’âme pour Dieu.

Ce désir les amène dans la septième sphère, souvent appelée « La porte du ciel ». Dans cette sphère, toutes les réalités des qualités humaines, les vestiges de cette âme qui a commencé une vie terrestre et a fait de nombreuses expériences, tant de la vie terrestre que de la vie spirituelle, et qui a utilisé son mental et son âme pour expérimenter ces réalités, arrivent maintenant à un point où il est temps de libérer le manteau de la condition humaine et de l’homme naturel. Ils revêtent le vêtement d’un Ange Céleste, libérant ces réalités qui ne sont pas compatibles avec l’Amour Divin qui s’est accumulé et s’est épanoui dans l’âme de l’individu au cours de son voyage. À ce stade, la puissance de l’Amour Divin dans leur âme est si grande que toutes les conditions qui ne sont pas en harmonie avec cet Amour, qui se sont progressivement effacées au cours de ces périodes, seront maintenant complètement effacées de l’âme par la prière et la communion avec Dieu. Cette guérison et cette purification complètes de l’âme, ainsi que la fusion du mental matériel, qui devient le mental de l’esprit, et le mental de l’âme, sont complètes. L’individu est prêt à entrer dans le Royaume Céleste, car sans cette purification et cette transformation complètes de l’âme, personne ne peut entrer dans le Royaume Céleste. Cela nécessite cette dernière période de transition, une période de transformation devrais-je dire, où la véritable floraison de l’âme a lieu et où tout le reste est consommé par le pouvoir de l’âme transformée.

Ce grand changement qui se produit est difficile pour les âmes qui n’acquièrent pas cette bénédiction de l’Amour Divin à un degré tel qu’elles sont effectivement profondément transformées. Sans l’expérience de l’âme éveillée, et donc sans savoir que le profond désir de l’âme, en arrivant à le reconnaître et en venant à Dieu dans une profonde humilité, l’individu ne fait que suivre un chemin vers la purification et finalement pour résider dans la sixième sphère, le paradis de l’homme naturel.

Bien que ce lieu soit d’une grande beauté et comporte de nombreuses réalités qui apportent de la joie à l’individu, il ne tient pas la chandelle des Cieux Célestes, de la lumière des Cieux célestes, de la beauté des Cieux célestes, de la joie de chaque âme individuelle qui y entre. Pourtant, comme depuis le début, la volonté de l’homme est grande et désire ce qui est satisfaisant pour le mental, l’ego, les tendances et les capacités naturelles de l’individu. Bien que purifiés et en harmonie, les penchants de l’âme continuent d’être ignorés et non reconnus par ceux qui marchent dans cette belle sphère de l’homme naturel.

Tous les esprits n’entreront pas dans le Royaume Céleste, car ce n’est pas leur destin et Dieu donne à chacun un choix. Bien qu’à travers leurs expériences de vie, ils puissent entendre parler de ce don et de ce choix, il n’est pas obligatoire pour eux de l’accepter, ni de marcher sur cette route vers la communion avec Dieu. Nombreux sont ceux qui cherchent la communion avec l’homme et avec toutes les possibilités que Dieu a données à chaque individu et qui sont d’ordre naturel.

Dieu a donné à l’humanité la possibilité d’une communion avec Lui, mais l’humanité ne trouvera pas de communion si elle ne suit pas ce qui est nécessaire pour qu’une telle chose soit une vérité et une réalité dans sa vie. Pourtant, il y a beaucoup d’âmes qui ressentent, même lorsqu’elles sont sur Terre, un profond désir pour Dieu et qui trouvent souvent les récompenses de ce désir même lorsqu’elles passent dans le monde de l’esprit. En effet, grâce à ce désir, et en recevant le don de l’Amour Divin, l’Essence de Dieu dans leur âme, elles découvrent qu’une grande lumière brûle en elles. Ils sont souvent surpris de la beauté de cette lumière, une lumière qui est souvent refoulée dans votre plan matériel, une lumière qui n’est pas reconnue, une lumière qui brûle mais qui est étouffée par la condition humaine. Pourtant, comme la vraie nature de l’individu est révélée lors de son passage dans le monde des esprits, cette lumière devient évidente lorsque l’individu en vient à comprendre les bienfaits et les bénédictions qui sont venus grâce à son dévouement et à sa foi pour atteindre Dieu. Ils peuvent ne pas connaître l’Amour Divin dans les mots dont je parle, mais dans leur cœur, ils le connaissent bien. Au fond d’eux, ils en aspirent et prient pour que Dieu soit proche. Dans cette prière sincère, Dieu est certainement proche et leur donne de grandes bénédictions. L’âme s’ouvre parce que le cœur est ouvert à Dieu et ainsi Son Amour coule en lui.

Chaque individu entreprend un voyage vers la purification et la réalisation de son potentiel naturel ou vers la communion avec Dieu et l’habitation éventuelle dans le Royaume Céleste. Ces voyages sont individuels et ne sont en aucun cas identiques à ceux d’un autre individu. Il s’agit plutôt d’un voyage unique, un voyage qui peut prendre beaucoup de temps pour trouver son aboutissement ou un temps court, selon les efforts de cet individu.

Je vous invite, âmes bien-aimées, à vous concentrer sur vos âmes dans la prière et le dévouement à Dieu. Cela vous permettra de contourner les voyages dans les sphères inférieures de l’esprit qui assureront la poursuite des luttes et de l’apprentissage. Au contraire, il faut rechercher à être en harmonie avec Dieu, rechercher la vérité, rechercher les Lois de l’Amour de Dieu, rechercher à vivre cela à chaque souffle, rechercher Dieu comme le seul grand but de votre vie. De cette façon, les beaux royaumes du monde des esprits vous seront ouverts et beaucoup d’expériences, de joyeuses révélations, d’être en compagnie de beaucoup de gens au mental similaire et de grande lumière dans ces sphères, viendront vers vous et vous seront ouverts lors de votre transition.

Il est important que vous fassiez de grands efforts en parcourant ce plan terrestre. Car ce que vous faites ici a une grande influence sur votre position dans le monde des esprits lors de la transition. Vivre une bonne vie, être un individu aimant, cherchant à ouvrir votre âme à Dieu, à rendre service, permettant à Dieu de vous guider dans la vie, toutes ces grandes réalités vous apporteront de grandes récompenses dans le monde des esprits.

Je vous remercie d’avoir écouté mon message aujourd’hui. Je sais que ces réalités sont connues et ont déjà été enseignées, mais pour les besoins de ce discours et de cet enseignement, je souhaite inclure un synopsis du voyage à travers l’esprit dans le cadre de la compréhension des questions spirituelles. Je vous remercie de m’avoir écouté, d’avoir pris ce temps pour être dans ce rapport et cette communication. Mon amour est avec vous tous. Je suis votre frère et votre ami. Je suis Jésus, Maître du Royaume Céleste et je marche avec ceux d’entre vous qui cherchent la Lumière de l’Amour de Dieu. Que Dieu vous bénisse et vous garde dans Sa tendre attention. Mon amour est avec vous. Que Dieu vous bénisse.

Lien vers le message originel : https://soultruth.ca/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2020/journey-through-the-spirit-spheres-af-22-oct-2020/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s