Jésus : Influence des mauvais esprits

25 Juin 1987
Reçu par D.L.

Cher Maître, dans votre dernier message transmis par mon intermédiaire, vous avez dit que les mauvais esprits ne peuvent plus s’attaquer aux innocents dans le monde des esprits parce qu’ils vivent avec les innocents dans des localités différentes. Je comprends, d’après les messages précédents de M. Padgett, qu’un esprit inférieur ou mauvais est maintenu dans sa propre sphère et ne peut pas entrer dans une sphère supérieure aussi longtemps que le développement de son âme ne lui permet pas de progresser. Mais je suis confus. Les mauvais esprits n’exercent-ils pas leur influence sur des mortels innocents sur terre et ne tentent-ils pas de leur nuire ? Et, si oui, pourquoi cela est-il permis avec des mortels innocents si les mauvais esprits ne sont plus autorisés à tourmenter des esprits innocents ? Est-ce parce que les mauvais esprits et les mortels se trouvent tous deux dans la même localité ou le même plan, le plan terrestre ? Et cela a-t-il également un rapport avec les lois sur la communication et les rapports, ce qui me semble être le cas ?

Veuillez nous éclairer davantage sur les raisons pour lesquelles les mortels innocents de la terre restent vulnérables aux influences des mauvais esprits alors que les esprits innocents du monde des esprits sont protégés contre de telles influences. Sans cette clarification, je crains que les personnes qui liront votre dernier message par mon intermédiaire ne soient également confuses quant à la raison pour laquelle des mortels innocents restent soumis aux influences des mauvais esprits alors que les esprits innocents ne le sont pas.

Une dernière question, si je puis me permettre, cher Maître. Dois-je retenir ces deux derniers messages jusqu’au moment où vous aurez donné un message corroborant à K___, ou dois-je les partager avec les administrateurs lors de notre réunion annuelle et ne pas attendre d’éventuels messages à venir par son intermédiaire ?

Merci pour tout ce que vous faites pour nous aider et nous guider dans nos vies, et pour avoir communiqué tant de vérités du Père à l’humanité. Je vous aime, Maître, et maintenant je vous souhaite la bienvenue dans votre message de ce jour.

Je suis maintenant ici pour vous écrire, mon cher frère en Christ, et je suis très heureux de venir vers vous en ce jour pour répondre aux questions que vous m’avez posées. Je suis votre ami et votre frère en esprit, Jésus, Maître des Cieux Célestes et le chef éternel de notre église.

Tout d’abord, permettez-moi de vous dire que je comprends bien votre confusion et que je suis heureux que vous ayez porté vos préoccupations à mon attention. Je me rends compte que ce que j’ai présenté, s’il était pris seul et sans autre explication ou élucidation, poserait un problème en termes de compréhension de la façon dont les Lois de Dieu opèrent parmi Ses enfants, tant dans le monde des esprits que sur la terre. Il est vrai que j’ai parlé de l' »innocent » de la terre par déduction, ou par le fait que j’ai mentionné l’innocent du monde des esprits. Et, bien sûr, le mental d’une personne se dirige vers une considération de l’innocent sur terre, une fois que l’innocence est discutée et appliquée aux esprits et à la vie spirituelle.

Mais lorsque je parle des innocents du monde des esprits, vous devez savoir que je parle des âmes qui ont progressé au-delà des plans ou des sphères où elles ne sont plus en association avec leurs frères et sœurs moins développés, dont beaucoup sont encore imprégnés de leurs mauvaises voies et de leurs aspirations. Par conséquent, en ce qui concerne ces esprits plus avancés, ils vivent maintenant dans des localités situées au-dessus de celles où résident ces esprits inférieurs. Et puisque vous savez que ces esprits inférieurs ne peuvent pas entrer dans des sphères plus élevées tant que leur condition d’âme ne le permet pas, c’est-à-dire tant que l’expiation des torts commis et l’amélioration de la condition de leur âme ne permettent pas un tel avancement, vous comprendrez que ces esprits inférieurs ne peuvent avoir aucune influence sur leurs frères et sœurs plus avancés.

Maintenant, sur terre, vous avez eu raison de souligner que les mauvais esprits continuent à avoir une certaine influence sur les mortels laissés derrière eux, mais cette influence n’est plus aussi directe qu’elle pouvait l’être lorsque ces esprits étaient encore dans la chair eux-mêmes, et lorsqu’ils avaient encore un accès physique aussi bien que spirituel direct à leurs frères et sœurs. Les mortels peuvent faire beaucoup de mal aux autres mortels en raison de leur contact plus immédiat et plus substantiel les uns avec les autres. Mais une fois qu’un mortel devient un esprit, sa possibilité d’infliger des dommages supplémentaires, bien qu’elle ne soit pas complètement éliminée en ce qui concerne les mortels laissés derrière lui, est fortement réduite. L’influence de la pensée devient la seule « arme » qu’ils peuvent encore utiliser pour tenter d’infliger des dommages supplémentaires.

Maintenant, bien que cela soit le cas, nous devons également considérer le terme « innocent ». Vous avez eu raison de reprendre ma pensée selon laquelle ce terme, bien que descriptif, n’est pas exhaustif et peut être trompeur. Les vrais innocents sont ceux qui sont sans péché et qui ont atteint une pureté d’âme telle qu’ils peuvent résister à toutes les influences maléfiques, pour autant que l’on sache. Il peut arriver un moment où ceux qui se trouvent dans les cieux spirituels, sous le ciel, peuvent subir de tels changements qu’ils risquent un jour de tomber de leur état de perfection restauré – on ne peut pas le dire avec certitude d’une manière ou d’une autre, car seul Dieu connaît ce fait – mais il est fort probable que les esprits parfaits ne tomberont plus jamais dans le péché. Cependant, nous pouvons dire et affirmer, en totale confiance, qu’aucun esprit Céleste ne peut jamais tomber dans le péché de toute éternité parce que son âme a pris la Divinité du Père ; et une âme possédée de la Divinité du Père est incapable de pécher – aussi incapable de le faire que le Père lui-même, pourrait-on dire.

Mais lorsque nous parlons d' »innocent » de la terre, l’utilisation de ce terme implique une connotation différente. Les mortels véritablement innocents, tels que définis ci-dessus, sont en effet une grande rareté sur le plan terrestre. Le péché, en général, et presque sans exception, fait plus ou moins partie de la nature des mortels. Ainsi, à proprement parler, il n’y a pas de mortels vraiment innocents qui soient complètement sans péché, ou tout au moins sans tendances pécheresses. Et lorsque les mauvais esprits appliquent leurs désirs pécheurs en direction des mortels, si un mortel « innocent » se comporte en fonction des mauvaises influences exercées par ces esprits, c’est parce que ce mortel a au moins la tendance développée en lui à répondre ainsi à ces influences. Il y a toujours une grande guerre qui se livre entre les âmes des hommes pour choisir entre les bonnes et les mauvaises inclinations. Et cette guerre persiste généralement longtemps après qu’un mortel a pénétré dans le monde des esprits et peut enfin se débarrasser de toutes ses mauvaises inclinations. Cela se fait par l’expiation des torts, combinée à l’affirmation de pensées et d’actes de bonté toujours plus nombreux, jusqu’au moment où tout péché a été éliminé et où il ne reste plus que les désirs de bonté, de vérité et de bonheur.

Ainsi, comme je le dis, « innocence » sur terre est un terme relatif, et vous avez été correctement inspiré lorsque la pensée vous est venue que les mauvais esprits habitent toujours le plan terrestre ; et, en tant que tels, ils conservent la capacité de tenter d’exercer leur influence sur les mortels, tout comme ils étaient capables d’exercer une telle influence sur les mortels lorsqu’ils étaient eux-mêmes encore mortels. Mais tout comme les mortels conservent leur libre arbitre pour résister aux mauvaises influences des mortels, ils peuvent encore exercer leur volonté pour résister aux tentatives de mauvaises influences des esprits. Lorsqu’ils ne résistent pas, mais qu’ils succombent à ces influences, il n’y a alors pratiquement aucune différence entre suivre les suggestions ou les tentations d’un mortel et suivre les mêmes suggestions maléfiques avancées par un esprit. Mais il y a une différence importante, et c’est que les mortels sont beaucoup plus souvent conscients des influences des mortels que des influences des esprits. Les influences de l’esprit sont « invisibles », mais elles sont néanmoins ressenties. Et c’est pourquoi il devient si important pour l’humanité d’être consciente de sa vulnérabilité sur le plan terrestre, et de reconnaître que, sans la protection fournie par ses prières pour une telle protection, elle est soumise non seulement aux tentations mortelles mais aussi aux tentations délivrées, dirons-nous, par les esprits du côté de la vie spirituelle qui tentent de vivre par procuration ou de s’allier avec les mortels qu’ils ont laissés derrière eux. Il devient donc particulièrement important que les mortels soient non seulement conscients de cette influence, mais qu’ils prient aussi constamment pour être protégés contre ces forces spirituelles invisibles qui sont pourtant bien réelles et qui exercent encore une force considérable sur la terre et ses habitants.

Maintenant, en ce qui concerne les lois sur les rapports et la communication, oui, en effet, celles-ci jouent un rôle très important en termes de limite ou de limites de l’influence des esprits. Comme vous le savez, il existe une loi de l’attraction où le semblable est attiré par le semblable, et cette loi est plus fixe ou spécifique dans le monde des esprits et un peu moins en vigueur sur terre. Sur terre, on ne peut pas toujours choisir facilement ses associations ; il doit vivre avec et parmi les différentes conditions de l’âme. Mais du côté de l’esprit, comme il vous l’a été dit, la condition exacte de l’âme détermine la localité exacte de l’esprit.

Or, en ce qui concerne l’influence de l’esprit, ceux qui ont des dispositions malveillantes tentent d’influencer les mortels. Mais il faut garder à l’esprit qu’ils sont essentiellement attirés par les mortels avec lesquels ils ressentent une certaine affinité. Et les mortels, à leur tour, par leurs propres pensées et sentiments, ajoutent à cette attraction. Vous avez entendu dire, par exemple, que lorsqu’un mortel active ses désirs animaux ou inférieurs, il attire en même temps de nombreux esprits qui ont ou ont eu des désirs similaires à ceux des mortels, et qui conservent ces désirs en tant qu’esprits, que ces désirs puissent ou non encore être exercés de la même manière que lorsqu’ils étaient encore mortels. Ainsi, lorsque l' »appel » des mortels à la recherche de telles indulgences leur en donne l’occasion, ces esprits d’inclination similaire tentent de participer à ces indulgences, même si ce n’est que par procuration. Et, bien sûr, connaissant le désir similaire du mortel, tout est fait pour intensifier ce désir chez le mortel de persister dans l’activité d’indulgence afin que l’esprit et le mortel puissent exercer et tenter de satisfaire conjointement leurs appétits pour ces réalités.

La vie terrestre est une période de grande probation. En effet, elle peut être une période de grande tentation ou une période de relative liberté par rapport aux influences corruptrices du côté de la vie spirituelle. Tout dépend du mortel qui doit reconnaître qu’il ne vit pas seul, mais qu’il est toujours exposé à l’influence de l’esprit et du mortel jusqu’à ce que son avancement le porte au-delà des expositions aux influences néfastes rencontrées sur les plans inférieurs de l’existence. Mais si et lorsqu’il le souhaite, pendant ces étapes de formation de la vie et de la progression de l’âme, le mortel reconnaît et connaît l’aide qu’il peut recevoir du Père et de Ses anges par une prière sincère, et qu’il exerce son désir d’assistance et de protection de cette manière, alors il recevra effectivement cette assistance, cette protection et cette liberté contre les influences des mauvais esprits grâce à l’intervention de ces bons esprits chargés de prendre soin de ce mortel.

Ce message a été long, mais j’espère qu’il dissipera tout malentendu éventuel sur ce que l’on entend par « innocence véritable », car celle-ci s’applique à la vie spirituelle par opposition à l’innocence relative des mortels dont la position n’est pas réellement innocente au sens d’une liberté totale de péché ou d’inclination au péché. Et, oui, la communication et les rapports sont toujours établis entre les esprits et les mortels, et cela dépend des désirs ou des inclinaisons sous-jacentes similaires de chacun. Avec des désirs ou des inclinaisons similaires, les esprits et les mortels se rencontrent et un rapport est souvent établi et maintenu. C’est pourquoi il devient si important pour les mortels de n’entretenir et de cultiver que les bonnes pensées et les bons désirs qui permettront d’établir des rapports et de protéger uniquement les esprits rachetés et supérieurs dans le monde des esprits.

Quant au partage de vos messages, il est parfaitement normal que vous le fassiez lors de votre réunion annuelle. La corroboration entre vos messages et ceux de K_ viendra en temps utile ; et, comme je l’ai dit, pas toujours dans les mêmes mots mais avec essentiellement les mêmes significations. Cela ne veut pas dire que chaque message sera reproduit dans son intégralité. Toutefois, certains sujets abordés ici et là seront inclus dans le message de K_ et dans le vôtre. Donc, comme je l’ai dit, ne vous préoccupez pas de la corroboration pour le moment, car elle viendra sûrement avec le temps et comme je l’ai promis.

Eh bien, mon frère, j’espère que vous et les autres serez heureux et satisfaits de cette clarification que j’ai tenté de donner concernant votre propre déclaration introductive et vos questions. En attendant notre prochaine communication, je vous remercie une fois de plus d’avoir reçu mon message de ce jour et je vous embrasse, ainsi que tous mes collègues sur terre qui restent si fidèles et si constants dans le travail qui nous attend. En attendant notre prochaine communication prévue lors de votre réunion annuelle, je vous souhaite une bonne journée.

Votre ami et frère aimant dans le Christ, Jésus.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-1984-2000/jesus-evil-spirit-influence-dl-25-june-1987/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s