Edwin Forrest a progressé hors des ténèbres et est reconnaissant de connaître la Voie pour obtenir l’Amour du Père

19 Juillet 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Edwin Forrest.
Je suis venu ce soir pour te dire que je suis en bien meilleure condition que la dernière fois que je t’ai écrit, et que je suis sorti de la plupart des ténèbres dans lesquelles je vivais.
Tout cela est si merveilleux pour moi que je réalise à peine ce que cela signifie, et quand je pense à l’ignorance que j’avais sur terre et à la vie sans Dieu que j’ai menée, je ne cesse de remercier Dieu pour les grandes opportunités dont je bénéficie, et pour l’aide des beaux esprits aimants qui sont venus à moi pour me montrer le chemin de la Vérité et de cet Amour du Père.
Ta femme a été mon ange de l’espoir dans mes ténèbres, et sa tendresse et son amour m’ont permis de me réveiller de la condition misérable dans laquelle je me trouvais peu de temps après mon arrivée dans le monde des esprits. Je ne peux pas te dire à quel point je suis chanceux, et je ne pourrai jamais le dire à personne, car aucun esprit qui n’a pas fait l’expérience de ce que j’ai vécu ne peut transmettre la signification du grand changement de l’obscurité et de l’ignorance à une certaine lumière et à un certain Amour Divin qui m’est venu.
Je prie maintenant le Père presque continuellement et en le faisant, je me rends compte qu’il vient dans mon âme ce qui change toutes ses qualités, et me fait réaliser à quel point j’étais mort. Oh, si seulement j’avais connu cet amour merveilleux sur terre, combien ma vie aurait été différente, et combien de chagrins d’amour auraient été épargnés aux autres, et parmi eux je t’inclus, car maintenant je me rends compte que je t’ai causé beaucoup de tort dans nos affaires par ma conduite et mes escapades en état d’ivresse. Mais je sais que tu m’as pardonné, que tu pries pour moi et que tu veux que je sois heureux ; et ta femme, qui sait ce qui s’est passé, me dit de ne pas penser à ces choses mais de ne penser qu’à l’Amour du Père, et au fait que je peux le posséder de plus en plus abondamment. Je voulais t’écrire cela, et maintenant je me sens mieux, et tu peux être assuré que dans la mesure où je peux, dans ce monde des esprits, t’aider et réparer la blessure que je t’a infligée, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir.
Eh bien, j’ai beaucoup écrit ce soir et je dois arrêter. Continue donc à prier pour moi, et je sais que je serai aidé.
Je te souhaite une bonne nuit,
Edwin Forrest.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/forrest-has-progressed-out-of-darkness-vol-4-pg370/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s