Robert Dale Owen parle des enquêtes sur les phénomènes spirituels à propos desquels il avait l’habitude d’écrire

11 Février 1919
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

Je suis, Robert Dale Owen.
Permettez-moi de dire un mot, car je m’intéresse à votre travail et aux phénomènes du spiritualisme. J’étais avec vous lorsque vous avez lu le livre141 (Le journal quotidien suggère que c’est son livre) qui tente de montrer la vérité des manifestations spirituelles, et les cas mentionnés d’esprits se montrant dans le vêtement des humains sont vrais. J’ai enquêté sur la question, et je n’avais que la connaissance obtenue dérivée de ma propre observation. J’étais donc étranger, pour ainsi dire, à ces phénomènes spirituels. Je veux dire que je n’étais pas un des doués de la terre qui peuvent avoir le pouvoir de recevoir ou de communiquer avec les esprits parce qu’ils possèdent le don de voir, de sentir ou d’entendre la présence des esprits. Je n’étais pas aussi doué.
Je suis maintenant un investigateur des choses spirituelles, mais pas de la possibilité de communiquer avec le monde des esprits, car je sais que c’est une réalité, et hors de tout doute. Les hommes qui doutent de cette réalité sont dans la condition de ceux qui ne veulent pas apprendre parce qu’ils ne croient pas aux premiers principes des phénomènes, et sont prêts à laisser leurs préjugés ou leur indifférence les éloigner de la vérité.
Les phénomènes que j’ai décrits dans mon livre sont très simples et de l’ordre inférieur des phénomènes spirituels. Pourtant les hommes ne croiront pas parce qu’ils n’abordent pas le sujet avec un mental ouvert et le désir d’apprendre la vérité, même si la recherche de celle-ci les conduit à suivre des lignes d’investigation étrangères aux études qu’ils poursuivent dans leurs diverses vocations. De tous les chercheurs de vérité bigots et têtus, les prédicateurs sont ceux pour qui l’enseignement de la vérité du spiritualisme est le plus difficile. Leur périscope est celui qui leur permet de ne voir que dans une ligne droite qui leur est imposée depuis des lustres et les tient dans sa main de fer.
J’aimerais venir vous voir un jour et vous écrire une longue description du monde des esprits et de ses phénomènes, bien que cela ne vous surprenne pas beaucoup, compte tenu de ce qui vous a été révélé.
Vous m’avez posé des questions auxquelles je ne peux pas répondre immédiatement. Mais je suis dans la troisième sphère, où de nombreux esprits poursuivent leurs études des réalités qui se rapportent aux lois du monde des esprits, ainsi qu’aux lois de la terre. Je n’ai pas entendu parler de l’Amour Divin, sauf que nous appelons tout amour divin. Et il doit en être ainsi, car il nous conduit aux sphères où résident ceux qui sont sans péché et en harmonie avec le Père. Je suis un vrai croyant dans les réalités de Dieu et dans la rédemption, tôt ou tard, de toute l’humanité. Mon intellect n’est qu’une partie de mon existence dans le monde des esprits, et au-dessus et plus grand que lui, il y a l’amour qui me permet de devenir en harmonie avec les lois de Dieu, et en harmonie avec Lui. Voilà les réponses à vos questions, et j’aimerais vous écrire longuement sur les vérités que j’ai énoncées si brièvement. Je sais que vous êtes très occupé à recevoir des communications du monde des esprits et que vous avez peu de temps pour les communications des étrangers, mais je voudrais au moins écrire une lettre en référence à mon état et à ma connaissance des réalités telles que je les ai trouvées.
Je dis ce qui est vrai, car je n’ai jamais entendu parler de l’Amour Divin dans le sens où vous l’avez évoqué. Je n’ai jamais parlé avec des esprits qui prétendent avoir cet Amour, et qui seraient meilleurs que les esprits qui progressent dans l’amour qu’ils possèdent. Quant à l’immortalité, je sais seulement que la mort ne fait que libérer l’âme du mortel et lui permettre de commencer sa progression vers les sphères supérieures où se trouvent la vérité et la bonté.
Attendez un instant. Je suis étonné car je vois de plus en plus d’esprits qui semblent être d’un autre ordre que le mien, plus brillants et plus beaux, et qui sont prêts à me parler de l’Amour Divin, car ils prétendent tous le connaître. Mais je ne comprends pas et je suis sûr que s’ils sont possédés de cet Amour, ce n’est qu’une autre forme de croyance. Je suis complètement confus et je ne peux pas penser pour le moment. Je reviendrai. Je dois partir. Bonne nuit,
Robert Dale Owen.


141 Il croyait fermement au spiritualisme (bien qu’il ait admis avoir été trompé en croyant en un esprit nommé « Katie King ») et il est l’auteur de deux livres bien connus sur le sujet : « Footfalls on the Boundary of Another World (pièges à la frontière d’un autre monde » (1859) et « The Debatable Land Between this World and the Next (Le débat entre ce monde et le prochain) » (1872). (Source : Wikipédia) (G.J.C.)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/robert-dale-owen-speaks-of-spiritual-phenomena-vol-4-pg349/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s