Le Dr Arbelee a écrit par l’intermédiaire d’Eugène Morgan qu’il réalise et comprend ce que le Dr Stone lui avait dit, lorsqu’il était sur terre

Reçu par Eugène Morgan
Washington D.C.

Je suis le Dr Arbelee.
Laissez-moi faire une constatation ; je suis maintenant un esprit et je réalise ce que le docteur m’a dit que je rencontrerais probablement, mais c’est bien pire que ce que je pouvais concevoir ou décrire. En fait, il me l’a exprimé. Je suis dans un état misérable et mon obscurité et ma souffrance sont presque insoutenables ; pourtant, il n’y a aucun moyen de les éviter. Il n’y a rien de souhaitable ici. Il faut tout supporter. Je vais dire un mot sur les réalités spirituelles dont le Docteur parlait. Je suis, comme je l’ai dit, dans l’obscurité et la souffrance. Pourtant, je ne suis pas sans espoir, car je me souviens de ce que le Docteur m’a dit, et je sais que Dieu est Amour et que je ne dois pas Lui attribuer mes souffrances et que leur durée dépend de moi. Je remercie Dieu de posséder cette connaissance, car sans elle, je ne vois pas comment je pourrais exister, même si, bien sûr, je le ferais. Puis-je poser une question ? Je veux savoir, puis-je venir à un moment donné et écrire une communication détaillée à ma femme.
Je vais essayer d’obtenir ce consentement à mon écriture, car j’y tiens beaucoup. Vous êtes, m’a-t-on dit, doté de merveilleux pouvoirs et vous pouvez faire en sorte que les esprits de ce plan visualisent ceux des plans supérieurs. Feriez-vous cela pour moi ?
Je suis le Dr Arbelee de U St. à Washington, D.C.
Je n’ai pas rencontré un esprit ou mon père. Je suis étonné, car lorsque vous avez parlé, un bel esprit est apparu et lorsqu’il a parlé, j’ai vu que c’était mon père. Qui pourrait croire une telle chose possible. Vous êtes en effet aussi merveilleux que vous le dites. Oh ! je suis si heureux de rencontrer mon père, car lorsqu’il est venu, je réfléchissais à l’immensité de ce monde qui est si infini, qu’il était presque impossible de localiser quelqu’un qui ne nous entourait pas immédiatement. Je vous remercie de votre bienveillance et je vais maintenant partir avec mon père, qui dit qu’il me montrera la voie pour sortir de mes ténèbres.
Dr. Arbelee.

129 J’étais présent lorsque le Dr Arbelee a écrit par l’intermédiaire d’Eugène Morgan. J’avais l’habitude de lui prodiguer des traitements. Je l’ai également présenté à M. Padgett et le père du docteur a écrit à son fils par l’intermédiaire de M. Padgett une très belle lettre, et a expliqué à son fils, alors qu’il était en chair et en os, de nombreuses vérités importantes qui conduisent à la progression des sphères inférieures vers les cieux (Célestes). Alors que le Docteur écrivait son message par l’intermédiaire d’Eugène Morgan, j’ai demandé au Dr Arbelee s’il avait rencontré son père. Je savais que son père serait capable d’aider son fils s’il créait les conditions favorables qui permettraient à Eugène Morgan de faire en sorte que le Docteur visualise son père.


Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/dr-arbelee-wrote-through-eugene-morgan-vol-4-pg328/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s