Baruch Spinoza écrit sur la capacité du médium à prédire l’avenir de toute personne

5 Janvier 1919
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

Je suis, Spinoza.
Laisse-moi écrire quelques lignes, car je ne vous ai pas écrit depuis un certain temps et je suis très désireux de vous partager quelques réflexions qui pourraient vous être utiles. Je ne fais pas partie des esprits qui vous écrivent au sujet de ce qu’ils appellent les vérités supérieures, mais je connais certaines de ces vérités et je crois en tout ce qui vous a été communiqué, car je sais que les esprits qui vous écrivent sont des Sphères Célestes, possédant des connaissances que nous, qui vivons dans les sphères spirituelles, ne possédons pas.
Eh bien, je veux simplement dire quelques mots en référence aux prédictions que vous avez entendues ce soir, et en ce qui concerne la source de celles-ci. Comme vous le savez, la femme est un médium doué du pouvoir de clairvoyance et de réceptivité inspiratrice et, en de nombreuses occasions, elle perçoit et reçoit certaines des vérités du monde des esprits, et certaines des personnes qu’elle prétend voir. Ses communicants, cependant, n’ont pas un niveau de développement très élevé, et elle ne pouvait pas elle-même voir les esprits très développés, parce que la loi de la communication et des rapports s’applique à ses phases de médiumnité tout comme à la vôtre. C’est une femme très bonne moralement, avec quelques défauts de tempérament, et elle attire des esprits de valeur et de condition morales, et ses guides sont dans une condition qui leur permet de vivre dans les sphères les plus brillantes, tout en n’ayant pas beaucoup de développement spirituel.
Elle professe déclarer les prédictions de son ami spirituel, G____, quant à ce que sera, pour l’année à venir, l’expérience des hommes et des nations. Eh bien, elle a un tel contrôle, et c’est un esprit très intelligent, qui l’inspire dans une certaine mesure ses idées sur ce que l’avenir réserve à l’humanité, et elle déclare avec plus ou moins d’exactitude ses pensées telles qu’elles sont imprimées dans son esprit. Cependant, en relation avec ces pensées, elle incorpore ses propres pensées, croyant qu’elles sont également inspirées, mais tel n’est pas le cas, bien que ces pensées fournissent peut-être une aussi bonne base pour les prédictions que les pensées de son contrôle.
Je ne crois pas, du moins je n’ai jamais eu la preuve qu’un esprit puisse faire des prédictions véridiques, comme le médium l’a exprimé ce soir. Les esprits n’ont pas les pouvoirs de l’omniscience et sont aussi dépendants du fonctionnement de la loi de cause à effet que les mortels à cette exception près qu’ils peuvent percevoir de nombreuses causes existantes alors que les mortels ne le peuvent pas. En raison de cette connaissance, ils peuvent donc faire, quant au futur, des prédictions que les mortels ne peuvent pas faire. La connaissance de ces causes et leurs prédictions ne sont que des suppositions qui peuvent ou ne peuvent pas se réaliser.
Comme vous l’avez entendu, elle a déclaré beaucoup de choses relativement à des problèmes existant et qui font l’objet de beaucoup de réflexions et d’études de la part des mortels qui s’intéressent à ces questions. Et elle, en tant que l’une d’entre elles, avait ses propres pensées, avait formé ses propres conclusions et croyait qu’elles étaient le résultat d’une inspiration, alors qu’elles avaient leur fondement dans son propre esprit, découlant de sa connaissance et de ses spéculations sur ces choses.
Les conditions actuelles du monde sont telles qu’il existe de grandes probabilités que beaucoup de choses que le médium a prédites se produisent, et beaucoup de personnes ayant connaissance de ces conditions vont prédire, si elles y sont appelées, des événements futurs semblables à ceux mentionnés par le médium. Et s’ils devaient se produire, ce ne sera pas parce qu’un esprit quelconque en connaît le bien-fondé, mais parce qu’il existe des causes qui nécessairement les provoqueront.
Eh bien, de telles rencontres et de telles prédictions ne feront pas de mal, mais, au contraire, amèneront de nombreuses personnes à tourner leurs pensées vers les choses spirituelles et vers le spiritualisme, ce qui tendra à libérer leur esprit des entraves qui les empêchent actuellement de chercher et de comprendre la vérité.
Je ne vais pas vous faire perdre plus de temps maintenant, mais j’espère pouvoir vous écrire ultérieurement. Au revoir, votre ami,
Spinoza.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/spinoza-writes-about-mediums-ability-to-predict-the-future-of-any-person-vol-4-pg353/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s