Abdulla ben Caliph un imam musulman parle de la vie telle que vécue dans sa sphère

22 Juin 1915
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

Je suis, Abdullah ben Calife.
Je suis un esprit dont vous n’avez jamais entendu parler, et je tiens à vous dire que je suis très intéressé par votre travail d’aide aux esprits malheureux. Je ne suis pas un homme d’église, mais un amoureux de l’humanité et un croyant en Dieu, notre Père à tous. J’écris avec la permission de votre groupe, car ils savent que mon amour pour mon prochain est très grand et que je m’intéresse à tout ce qui peut les aider, tant dans le monde spirituel que matériel.
Je veux simplement vous dire ceci, et que non seulement les esprits appelés Chrétiens ont cet amour de leur prochain, mais qu’il est de même pour nous qui sommes d’autres convictions religieuses.
Dieu est Dieu, et Allah est son nom et Mohammed est son prophète. Et mon nom sur terre était Abdullah ben Calife. Et j’ai vécu il y a plus de cinq cents ans dans la ville de La Mecque, j’étais prêtre de la Mosquée et j’avais la charge du tapis sacré du grand Prophète.
Je vis dans une sphère qui a un nom, mais qui n’est pas dans les Sphères Célestes dont les Esprits Chrétiens me disent qu’elles existent. Dans ma sphère, les mahométans vivent et adorent Allah, et adorent son prophète. Pourtant, je le vois et il prêche toujours les grandes vérités et est heureux.
Beaucoup d’autres, qui ne sont pas de notre foi, vivent dans certains plans de cette sphère, ils ne sont pas non plus Chrétiens, mais de grands intellects, et travaillent pour le bien matériel de l’humanité. Nous travaillons avec eux dans ce grand dessein.
Eh bien, nous avons découvert qu’il n’y a pas de mariage ici, mais que chacun de nous a un membre du sexe opposé avec qui vivre, et aussi étrange que cela puisse vous paraître, et aussi étrange qu’il nous semble, nous n’en désirons pas plus d’une. Notre rêve d’avoir nos harems remplis de belles houris (les belles vierges du paradis coranique) n’était qu’un rêve. Nous n’avons pas de harems et nous n’en désirons pas. Notre bonheur est complet avec une seule.
Oui, il y a de la souffrance parmi nos fidèles dans les sphères inférieures, et de l’obscurité aussi, mais beaucoup de ceux qui ont vécu dans cette obscurité sont maintenant avec moi dans le ciel du bonheur dont je vous parle. Dieu est juste et Il ne laissera pas échapper un coupable. Nous devons tous payer le prix de nos actes sur terre. Vous voyez donc que notre Prophète nous a dit la vérité sur le fait qu’il y a un Paradis pour nous dans le monde des esprits.
Je vous remercie pour votre gentillesse et je vais arrêter.
Votre ami et moi espérons un amour mutuel de l’humanité.
Abdullah ben Calife Le Musulman.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/the-muslim-heavens-vol-4-pg340/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s