Mme Padgett, qui a retrouvé l’âme sœur du juge Syrick, est heureuse de pouvoir écrire ce soir

Le 4 Mars 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, ton Hélène.
Chéri, tu viens de recevoir une lettre de Rose, qui attend de t’écrire depuis si longtemps, et qui est si heureuse d’avoir pu t’écrire. Elle et le Juge étaient ici ensemble, et tous deux pensent beaucoup à toi, et sont très heureux à l’idée que tu les aies tant aidés et que tu les aies fait se rencontrer avant même qu’il ne devienne un esprit. Il dit qu’il veut écrire.
Non, je n’étais pas présent lorsqu’elle a essayé d’écrire, mais Aigle Blanc dit qu’elle n’était pas un esprit très brillant, mais qu’elle semblait avoir besoin d’aide. C’est peut-être un pauvre esprit qui a besoin de ton aide.
Je suis désolée que tu n’aies pas été en mesure de prendre le message du Maître, et lui aussi, mais il dit qu’il reviendra bientôt. Il n’était pas satisfait du message et a pensé qu’il valait mieux ne pas tenter d’écrire ce soir, car je vois que tu n’es pas en condition d’écrire beaucoup.
Alors, avec tout mon amour, je te souhaite une bonne nuit, mais je veux un grand baiser, et ton amour.
Ton véritable amour,
Hélène.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/mrs-padgett-who-located-judge-syricks-soulmate-is-happy-that-she-is-able-to-write-tonight-vol-4-pg238/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s