Mary dit que l’amour de son âme sœur pour Leslie est comme une flamme qui se consume. C’est son seul grand amour en dehors de l’amour du Père

16 Décembre 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Mary Kennedy.
Eh bien, je ne serai pas abandonnée ce soir comme je l’ai été il y a quelques nuits lorsque Kate a écrit son message d’amour à son frère car, bien que j’aie vraiment apprécié le message d’amour de Kate, j’ai été un peu déçu de ne pas pouvoir dire quelques mots.
Eh bien, je ne connais pas de sujet plus intéressant pour moi que celui de l’amour et je pourrais écrire à ce sujet jusqu’à ce que vous soyez très fatigué. Je veux dire physiquement fatigué, mais je ne le ferai pas maintenant, car même si vous pensez que je suis égoïste dans ce domaine particulier, je ne le suis pas vraiment, et vous me comprendrez lorsque je vous dirai que cet amour est avec moi avec une telle intensité qu’il est une flamme consumante. Je veux dire que c’est mon seul grand amour en dehors de l’Amour du Père qui fait partie de mon existence. Bien sûr, vous ne devez pas en déduire que je n’en éprouve pas pour tous les mortels et les esprits, qu’ils soient parents ou amis ou non, car j’en éprouve, et mon travail consiste à essayer de les aider dans leurs malheurs et leurs souffrances. Mais comme vous avez une âme-sœur qui vous aime et que vous éprouvez vous-même un peu de cet amour, vous comprendrez qu’il ne peut être divisé par aucun autre amour, et que c’est seulement un peu moins que le Divin qui peut rendre deux âmes-sœurs totalement heureuses. Eh bien, je vous ai entendu et j’admets que je l’ai mauvaise, j’en suis heureuse, et que je n’en perdrais pas un iota pour le monde entier. Il suffit d’attendre que vous ayez mal, et alors vous comprendrez que je n’exprime pas à un degré très élevé à quel point je l’ai mauvaise.
Eh bien, comme nous sommes tous, dans cette affaire, dans le même bateau, comme le dit le proverbe, je ne penserai pas que votre expression ne signifie rien d’autre qu’une approbation de mes sentiments.
J’ai apprécié votre conversation de ce soir et je suis si heureuse qu’il y ait tant d’Amour dans vos âmes et que vous en cherchiez davantage. Persévérez et vous ne serez pas déçus, et vous découvrirez qu’il ne s’agit pas d’une simple spéculation mais de la grande vérité de l’univers, ou plutôt des Sphères Célestes.
Hélène dit qu’elle est d’accord avec tout ce que je dis et qu’elle est heureuse que je vous dise la vérité lorsque je vous dis qu’elle vous aime de tout son cœur et de toute son âme. Je ne vais pas écrire plus maintenant.
Avec mon amour,
Mary.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/mary-says-that-her-soulmate-love-for-leslie-is-like-a-consuming-flame-vol-4-pg107/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s