Luc commente le sermon d’un prédicateur et conseille à M. Padgett de cultiver l’amitié de ce prédicateur afin de l’aider à mieux comprendre la Vérité

12 Octobre 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Luc.
Je ne dirai que quelques mots ce soir. J’ai entendu les remarques du prédicateur (le révérend J. S. Gordon) et votre conversation à ce sujet. Eh bien, le prédicateur, comme vous le dites, est plus large d’esprit que la plupart des prédicateurs orthodoxes et a une certaine connaissance du spiritualisme, cependant, intellectuellement il croit en la trinité et en l’expiation par procuration et en d’autres doctrines fondamentales de l’église. Il a, dans son âme, un Amour Divin considérable sans savoir exactement ce que cet amour signifie, si ce n’est que de sa possession il éprouve un bonheur merveilleux et une conscience que Dieu est proche de lui dans Son Amour. Il n’a pas formulé ces sentiments de son âme en croyances mentales, mais sa réalisation de la présence de l’Amour lui vient malgré les inconvénients intellectuels qui, dans une certaine mesure, retardent la croissance de son âme. Mais, comme il le dit, il repose plus sur la connaissance inconsciente, si je puis dire, de sa possession et de la présence vivante et active de cet Amour, que sur les croyances en ces dogmes de l’église.
Il a un esprit relativement ouvert, cependant comme il croit si étroitement en la Bible, il n’a encore trouvé aucune preuve dans d’autres écrits, livres ou enseignements, suffisamment solide pour l’amener à renoncer à ses croyances dans les enseignements de la Bible. Mais s’il trouvait de telles preuves, il n’hésiterait pas à changer ses croyances actuelles pour ce qui pourrait lui sembler être la vérité. Il ne fait pas partie des croyants inébranlables aux dogmes de l’église ou aux interprétations et constructions ecclésiastiques des déclarations de la Bible, de sorte qu’en toutes circonstances, et malgré les vérités qui pourraient lui venir autrement, il dirait qu’une chose est vraie juste parce qu’elle se trouve dans la Bible. Il grandira en liberté et en connaissance, et il serait peut-être bon que vous fassiez sa connaissance et que vous lui communiquiez progressivement les vérités telles que nous vous les avons expliquées.
Il n’est pas nécessaire que je commente une chose particulière qu’il a prêchée, car certaines choses qu’il a dites sont vraies et d’autres non. Je suis heureux que vous trois (Dr. Leslie R. Stone, Eugène Morgan et James E. Padgett) vous vous intéressiez à ces questions au point de vous amener à écouter les pensées que le prédicateur exprime, à les commenter et à les analyser. Cela vous fera du bien et développera en vous une large compréhension de ce que nous vous avons écrit. L’argument du contraire est parfois très puissant et discriminatoire, et je vous conseille d’assister à ses discours chaque fois que vous sentez qu’il a l’intention de prêcher sur un sujet qui peut affecter ou se rapporter de quelque façon que ce soit aux vérités qui vous intéressent.
Transmettez mon amour à vos amis et dites-leur de croire et de prier, et surtout de prier, car c’est ainsi que la lumière, la connaissance et la foi leur parviendront.
Je vous souhaite une bonne nuit et je vous donne ma bénédiction.
Votre frère dans le Christ,
Luc.53
_______________
53 Dans la première édition anglaise de 1972, ce message a été doublement publié.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/luke-comments-on-a-preachers-sermon-vol-4-pg135/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s