Kate Stone et sa famille répondent toujours à l’appel lorsque Leslie a besoin d’aide

Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Kate Stone.
Laissez-moi écrire une ligne pour dire à mon frère que j’ai été avec lui très souvent et l’ai accompagné dans les difficultés matérielles qu’il a parfois rencontrées.
Si seulement il savait quel bonheur je ressens lorsque je réalise les retombées de ses désirs d’amour, il saurait combien je l’aime et combien je me réjouis lorsque je vois la transformation effectuée par l’Amour Divin et la progression qu’il a effectuée.
Cet amour est si merveilleux qu’il m’est impossible de lui dire ce qu’il signifie pour une âme qui, comme moi, a la conscience de son existence, et comment, à mesure qu’il remplit mon âme, je deviens plus désireuse qu’il remplisse aussi la sienne.
Nous, et je veux dire ses parents, ses sœurs, et bien sûr sa Mary, sommes avec lui chaque fois que nous ressentons qu’il désire notre aide, car alors ses désirs nous parviennent à mesure que le fluide électrique remplit le fil lorsque l’extrémité réceptrice émet un appel vers l’extrémité émettrice. Nous répondons toujours, même si nous ne sommes pas présents avec lui, et notre relation est maintenant si parfaite que chaque fois que ses désirs pour nous s’élèvent de son cœur, nous ne manquons jamais de les ressentir et d’y répondre. Et, lorsque nous venons à lui, nous apportons avec nous tout notre amour et notre bonheur, essayant de lui faire réaliser l’influence de ces mêmes désirs. Il n’y a pas de limites comme celles que nous avions sur terre pour empêcher notre venue, l’espace est pour ainsi dire inexistant, et nous sommes avec lui « en un clin d’œil  » avec tout notre amour et notre sympathie. Quelle merveilleuse disposition du Père tout cela est ! Et comment le grand ennemi des mortels, comme la plupart des hommes l’appellent, je veux dire la mort, nous permet de nous rapprocher de nos amis mortels lorsqu’ils nous appellent. La mort, comme je viens de l’entendre dire, est l’amie de tous les mortels et la grande amie des esprits car, lorsqu’elle vient, le mortel n’est plus lié par les limitations du physique mais devient comme un oiseau libre dans le ciel, ou plutôt, comme les étoiles étoiles filantes, surtout lorsque l’amour nous appelle.
Je me suis sentie d’humeur à écrire comme je l’ai fait ce soir, car mon âme est remplie d’amour pour mon frère, et je veux qu’il sache que c’est une vérité, que rien ne peut m’éloigner de lui, moi et mon amour, si ce n’est lui-même et, sachant cela, il doit se rendre compte que je suis toujours si heureuse lorsqu’il m’appelle, même si ce n’est qu’un souhait non exprimé ou les désirs d’un soupir.
Nous progressons tous et nous sommes heureux au-delà de toute expression, et en même temps nous souhaitons que ses frères et sœurs puissent connaître la grande vérité, que nous, qu’ils supposent être loin du ciel ou de l’enfer, sommes parfois très proches d’eux, si proches que même le murmure de leurs pensées passagères ne peut pas échapper à notre audition. Si seulement ils pouvaient le savoir, et pensaient à nous aux moments où leurs pensées ne sont pas accaparées par leurs affaires terrestres, comme nous viendrions à eux et répandrions autour d’eux notre amour, leur faisant sentir notre présence. Mais ils ne croient pas que nous pouvons être avec eux (et leur insuffler notre amour et leur faire sentir notre présence) et surtout qu’ils peuvent nous appeler comme je l’ai écrit.
Nous espérons tous cependant qu’un jour leurs yeux s’ouvriront à la lumière et qu’ils réaliseront consciemment que leurs parents et leurs sœurs ne sont pas morts, mais qu’ils vivent vraiment la vie véritable et immortelle.
Voilà ce que je voulais dire ce soir et j’espère que cela fera du bien à Leslie, et je sais que ce sera le cas – car l’amour n’a jamais encore failli à sa mission lorsqu’il a trouvé une âme réceptive. Bien sûr, il sait beaucoup de choses en rapport avec la vie spirituelle, et parmi elles, qu’il existe différentes sortes d’amour, et que certaines sont, de par leur nature même, plus profondes et plus intenses que d’autres, mais néanmoins l’amour d’une simple sœur, comme je le suis, qui a l’Amour du Père dans son âme, est au-delà de toute conception pour les mortels.
Je n’écrirai pas plus maintenant et je suis reconnaissante d’avoir pu écrire.
Bonne nuit et que Dieu vous bénisse tous les deux, telle est la prière sincère de Kate.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-4/kate-stone-and-family-always-respond-vol-4-pg67/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s