Frank Davis, un vieil ami et copain de M. Padgett, décrit sa condition en entrant dans le monde des esprits et raconte l’aide qu’il y a reçue pour obtenir la lumière.

Le 7 Mars 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

Je suis ton vieil ami et copain, Frank Davis.
Eh bien, je suis heureux de pouvoir t’écrire, une chose à laquelle je ne m’attendais pas lorsque j’étais sur terre, et c’est seulement récemment que j’ai appris qu’une telle méthode de communication pouvait être utilisée.
Je suis très heureux maintenant, cependant lorsque je suis arrivé pour la première fois dans le monde des esprits, j’étais dans des ténèbres considérables et j’en ai souffert. Comme tu le sais peut-être, j’étais un homme ordinairement bon quand j’étais sur terre, c’est-à-dire que je n’ai jamais eu d’habitudes vraiment mauvaises ou vicieuses comme beaucoup d’hommes, et j’aimais beaucoup ma femme et mes enfants et je suis mort en les aimant.
Tu sais également que je n’étais pas ce qu’on appelait un Chrétien orthodoxe, ayant ingéré mes croyances de mon père, mais je croyais en Dieu et, aussi, qu’il ne serait pas sévère envers moi pour mes défauts alors que je me tiendrais en Sa présence. Mais je sais maintenant qu’il y avait d’autres choses que j’aurais dû croire et expérimenter pour m’adapter à une condition de bonheur dont je m’attendais fermement à ce qu’elle soit la mienne.
J’ai découvert que la croyance est une chose très importante, tant sur terre que dans le monde des esprits, et que ces créations de l’esprit ont une influence merveilleuse sur le bonheur, ou son contraire, d’un esprit dans cette vie.
Je n’ai jamais eu l’Amour de Dieu dans mon cœur, sauf d’une manière générale, qui était, je suppose, de la même nature que l’amour pour ma famille, mais, j’en ai peur, pas au point de les aimer. Je suis aussi plutôt fier de ma propre excellence morale, et j’ai supposé que de telles qualités seraient suffisantes pour faire de moi un esprit assez heureux, mais j’ai vite réalisé mon erreur. Lorsque nous arrivons à compenser nos qualités morales contre les mauvaises pensées et les mauvaises actions de notre vie terrestre, elles sont largement minoritaires et ne comptent pas autant que ces mauvaises pensées et actions, ou plutôt le souvenir de celles-ci, existent dans notre esprit et notre mémoire.
Eh bien, cela ne servirait à rien de répéter l’expérience de ma vie terrestre maintenant, mais je me suis retrouvé dans les ténèbres et la souffrance et j’ai réalisé que je payais les pénalités pour les péchés que j’avais commis.
Cependant, au bout d’un certain temps, ces souvenirs ont commencé à me quitter et j’ai constaté que j’entrais dans plus de lumière et moins de souffrance, mais le mouvement était très lent, et, parfois, à peine perceptible. Au bout d’un moment, j’ai rencontré de beaux esprits aimants qui semblaient s’intéresser à moi et m’ont parlé de la façon de me débarrasser de mes souffrances et d’atteindre les plans de lumière où était le bonheur. Je me devais les écouter, car je voyais qu’ils étaient si supérieurs à moi, alors qu’ils me disaient qu’ils avaient été mortels comme moi et avaient émergé de l’obscurité et de la souffrance que je vivais alors. Eh bien, pour faire une longue histoire courte, j’ai finalement suivi leur conseil et j’ai trouvé cette voie, et tu ne seras pas surpris lorsque je te dirai que la voie était à travers et par l’Amour Divin du Père. Je te le dis parce que je sais, et toutes les spéculations des philosophes et des religieux ne sont que de peu de poids devant ma « connaissance ». Oui, j’ai trouvé cet Amour ou plutôt il m’a trouvé et maintenant je suis très heureux.
Je suis dans la troisième sphère et je m’efforce très fort d’obtenir plus de foi et plus d’Amour, et je sais que je les obtiendrai, parce que j’ai devant moi, à chaque instant, des exemples vivants de ceux qui les ont reçu à un degré merveilleux et qui les reçoivent encore et progressent.
Comme nous étions autrefois de vieux amis et que nous pensions beaucoup l’un à l’autre, j’ai pensé que tu serais intéressé de savoir que je suis heureux et un enfant racheté du Père et sur mon chemin vers les sphères célestes.
Eh bien, je n’écrirai pas plus ce soir, mais parfois j’aimerais venir et avoir une vraie conversation de cœur à cœur sur le bon vieux temps, bien que ce soit du passé, et non comparable, avec ce que je vis, et expérimente, maintenant. Cependant, comme tu es sur terre, je pense que nous pourrions tous deux aimer parler du bon vieux temps, car nous avons eu quelques moments heureux ensemble.
Alors avec toute l’amitié et l’amour du bon vieux temps, et avec un nouvel amour aussi, je te souhaite une bonne nuit.
Frank Davis.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/frank-davis-an-old-friend-and-chum-of-mr-padgett-vol-3-pg348/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s