Un message d’Hélène Padgett.

19 Septembre 1915
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Hélène.
Je suis allée à l’église avec toi ce matin et j’ai vu que tu étais somnolent et je ne peux pas t’en vouloir car le sermon n’était pas très intéressant. Bien sûr, il a prêché quelques vérités quand il a parlé de faire confiance à Dieu pour nous soutenir dans nos tentatives de faire sa volonté et de faire prévaloir le droit. Les trois enfants Hébreux qui sont passés par la fournaise ardente n’ont fait qu’illustrer l’attention que Dieu porte à ses enfants, et c’est tout aussi vrai aujourd’hui qu’à une époque antérieure.
Ta vraie et bien aimée,
Hélène.
________________
* Note du traducteur : Le cantique des trois jeunes gens, dans le livre de Daniel (3, 51-90). Il s’agit de la condamnation de trois jeunes Hébreux, Azarias, Ananias et Misaël, amis du prophète Daniel, qui ont été jetés dans une fournaise, habillés et ligotés, pour avoir refusé de se prosterner devant une statue idolâtrique de Nabuchodonosor. Le texte note que, malgré leurs entraves, les jeunes gens marchent librement dans les flammes en bénissant Dieu.

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/a-message-from-helen-vol-3-pg274/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s