Jésus a assisté à un service religieux avec M. Padgett et exprime ce que le prédicateur aurait dû dire au sujet du sacrifice de sang

Reçu par James Padgett
Washington D.C.
6 Mai 1917

C’est moi, Jésus.
J’avais l’intention de terminer mon message108 ce soir, mais je vois que vous n’êtes pas enclin à le recevoir et je vais donc attendre jusqu’à demain soir.
Eh bien, c’est satisfaisant, car je désire que vous le receviez tel que je l’écris, et je veux que vous soyez en bonne condition ; alors ne pensez pas que je suis déçu. Je comprends et vous ne devez pas avoir l’impression que vous m’avez déçu.
Oui, c’est ce que je désire que vous fassiez, car il est parfois difficile de trouver l’expression exacte ; parfois vous deviendrez positif et cela interfère avec mon contrôle. Mais je suis très satisfait de la façon dont vous l’avez reçu.
Eh bien, j’écrirai tout ce qui est essentiel que l’homme comprenne exactement, quel est le chemin vers ce royaume et ce qu’il doit faire pour en devenir un habitant.
J’étais avec vous à l’église ce matin, et je vous ai imprimé mes sentiments par rapport à ce que le prédicateur a dit au sujet de mon sacrifice et de mon sang. Au lieu de demander à son peuple d’exprimer leur gratitude pour le sacrifice et la croix, il aurait dû leur enseigner que le sacrifice et le sang ne les sauvent pas de leurs péchés et que, dans ce cas particulier, il n’y a rien qui appelle à leur gratitude et que m’adorer comme ils le font, et comme il leur apprend à le faire, est un blasphème et un péché plus odieux que l’ingratitude.
J’ai réussi à vous imprimer mon insatisfaction, et j’ai été heureux d’avoir pu le faire, car cela montre que notre relation devient plus étroite. Après un certain temps vous pourrez recevoir mes pensées par l’inspiration ainsi que par l’écriture. Vous devez prier et avoir la foi, et si vous le faites, vous aurez plus souvent les expériences que vous avez eues la nuit dernière et qui témoignent seulement d’un développement plus rapide de l’âme. Faites-moi confiance et vous ne serez pas déçu. Je n’écrirai pas plus maintenant.
Ainsi, avec mon amour et la bénédiction du Père, je vous souhaite une bonne nuit.
Votre frère et ami,
Jésus.109
________________
108 Lire le message de Jésus du 05 Mai 1917 « Le Royaume de Dieu sur terre et dans le monde des esprits ou le chemin vers le Royaume de l’homme parfait » publié, page 13, dans le volume I, 1ère édition française. (G.J.C.).
109 Ce message est également publié dans le Vol II, 1ère édition française, page 208. (G.J.C).

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/jesus-attended-a-church-service-with-mr-padgett-vol-3-pg201/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s