Hélène commente le livre que M. Padgett était en train de lire (The Great Controversy : La Grande Contreverse) et dit que l’auteur regrette son contenu

14 Janvier 1917
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, ta vraie et bien-aimée Hélène. Eh bien, je vois que tu as lu un livre (The Great Controversy : La Grande Contreverse, une publication adventiste écrite par Ellen G. White) qui est remplie d’erreurs et de mensonges, et dont la lecture ne t’apportera rien. L’auteur de ce livre sait maintenant que les morts sont très vivants, que le spiritualisme est une vérité, et que les esprits qui communiquent ne sont pas les démons de Satan, comme elle les appelle. Une telle lecture ne mérite pas que tu y consacres ton temps, et je ne comprends pas pourquoi tu veux perdre ton temps avec une telle littérature.
Mme White est maintenant dans le monde des esprits et se rend compte du grand mal que son livre a fait et fait encore à l’humanité, ainsi que des grandes erreurs qu’il a inculqué à ses disciples qui le croient, le prennent comme guide de leurs croyances religieuses et tentent de le suivre. Elle viendra un jour t’écrire, car je dois te dire que, lorsque tu as emprunté le livre et mentionné son auteur, je l’ai recherchée et je l’ai trouvée, car je voulais qu’elle vienne te parler de la totale futilité de ce qu’elle avait écrit. Elle est ici ce soir et sait que tu as lu son livre et elle se rend compte qu’elle doit faire quelque chose pour corriger, si possible, les enseignements mensongers qu’il contient. Donc, comme je l’ai dit, elle viendra te voir très prochainement et t’écrira un message97 à ce sujet.
Je vois que tu te sens mieux aujourd’hui et que tu t’es relativement libéré de tes soucis, et je suis si heureuse, car cela affecte grandement ta condition mentale et nous permet pas d’entrer en relation plus étroite avec toi en ce qui a trait à la vérité spirituelle. Plusieurs esprits étaient ici ce soir et espéraient écrire mais, lorsque tu as commencé à lire ce livre, ils ont réalisé qu’ils n’en auraient pas l’occasion, et ils sont partis très déçus. Mon conseil est que tu ne perdes pas ton temps dans la lecture du livre, car cela ne te profitera pas.
Je t’aime de tout mon cœur et de toute mon âme, et je veux que tu sois heureux et libéré des pensées qui pourraient t’éloigner de nous et du travail que tu dois faire. Les seules informations dont tu pourras avoir besoin, tu les recevras dans les messages qui te seront écrits, et tu pourras facilement voir qu’il n’y a aucun intérêt pour toi de lire des livres comme celui qui est devant toi. Je viendrai bientôt écrire ma lettre promise, et je sais que tu y trouveras plus de bonheur que dans tout un monde plein de livres qui spéculent sur la vie future et les enseignements des vérités des choses spirituelles qui sont inutiles et sur lesquelles il ne faut surtout pas spéculer (faire des hypothèses).
Eh bien, je dirai ce que j’ai si souvent dit, que je t’aime très passionnément, et tous les autres esprits qui viennent à toi t’aiment aussi, et sont très souvent avec toi par leur influence, essayant de t’aider à développer ton âme et à te rendre plus heureux. Le Maître était là et il a dit qu’il écrira bientôt son message espéré et qu’il attend seulement que tu sois en bonne condition pour le recevoir.
Ta vraie et bien-aimée,
Hélène.
________________
97 Cela ne semble pas s’être produit

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/helen-comments-on-the-book-that-mr-padgett-was-reading-vol-3-pg165/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s