Anne Rollins écrit au sujet du péché impardonnable qui est de la plus grande importance.

1er Novembre 1915
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, ta grand-mère.
J’ai écouté ta conversation de ce soir et je suis très heureuse de voir que ton ami (le Dr Stone) et toi grandissez dans votre conception de la vérité.
La question du péché impardonnable est de la plus grande importance pour le monde, surtout si l’on tient compte du fait que tant de prêtres ou pasteurs orthodoxes enseignent sa réelle existence et que ses conséquences sont effrayantes.
Cependant, grâce au Maître, cet enseignement ne pourra pas, dans un avenir proche, rester incontesté, car la vérité sur ce point particulier sera rendue si claire que les hommes cesseront d’y croire et, par conséquent, seront soulagés d’une peur qui a empêché de nombreuses âmes de chercher l’Amour et la faveur du Père.
Je sais que cette révélation de la vérité contrariera beaucoup de prédicateurs qui considèrent que c’est l’un des instruments les plus forts qui leur permet de garder ensemble leur organisation. Mais cet antagonisme ne servira à rien, car la vérité prévaudra, et l’humanité, le jour où elle sera libre de penser par elle-même, embrassera cette vérité avec joie et allégresse. Comme il est étrange que les prêtres ou les pasteurs se réclamant du Christ calomnient et blasphèment ainsi l’unique Père aimant, et amènent les hommes à Le regarder comme un Dieu de colère insatiable, et comme celui qui, parce qu’un homme refuse de croire aux doctrines des églises, l’envoie au châtiment éternel et à l’enfer. Lorsqu’un homme se retrouve dans un tel état de dureté de cœur, alors, comme votre prédicateur le dit, « même Dieu lui-même n’aura aucun pouvoir pour le sauver ». Oh, comme il est regrettable que de telles doctrines erronées et nuisibles soient enseignées, et, pire que tout, le soient par des prêtres ou des pasteurs prétendant être des disciples de Jésus humble et aimant.
Alors mon fils, toi et ton ami, chaque fois que l’occasion se présentera de combattre cet enseignement monstrueux, faites-le avec toute votre force et votre puissance de conviction, montrez et proclamez au monde qu’un tel enseignement n’est pas vrai, que chaque pécheur peut-être sauvé, et que Dieu aime l’homme qui ne croit pas en Lui comme il aime le croyant, à la restriction près que le premier ne peut pas partager la nature Divine comme le fait ce dernier.
J’ai voulu écrire ceci ce soir, parce que j’ai pensé que le moment était opportun pour toi de faire comprendre la fausseté de ce grand dogme qui n’a aucun fondement dans la vérité ou dans le plan de Dieu pour le salut de l’humanité.
Eh bien, je n’écrirai pas plus ce soir, car il y a d’autres personnes présentes qui pourraient vouloir écrire, mais, avant de conclure, je voudrais te dire, en accomplissement de la déclaration de Jean76 d’aujourd’hui, qu’il est présent et qu’il manifeste sa grande influence d’amour.
Alors avec tout mon amour, je vous bénis tous les deux.
Ta grand-mère.77
________________
76 Il n’y a aucune trace d’une « déclaration » de Jean à cette date. Mais comme Jean était son guide particulier, il se peut qu’il s’agisse simplement d’une très courte communication qui n’a pas été consignée dans le journal intime de Jean. (G.J.C.)
77 Ce message est également publié dans le volume II, 1ère édition française, page 232. (G.J.C.)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-2/the-belief-in-the-unpardonable-sin-is-slanderous-against-the-father-vol-2-pg206/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s