Le pouvoir de la lumière pour surmonter les ténèbres

Esprit : Marc

Medium : Al Fike

Location : Gibsons, BC

Date : 04 Janvier 2019

Voyez-vous comment les choses se mettent en place, que votre objectif et vos efforts ne sont pas compliqués et ne nécessitent pas beaucoup de planification et de discussions ? Les éléments du service de Dieu sont simples : amour, compassion, intention, humilité. Ce sont là des attributs simples que chaque être humain peut exprimer dans le monde s’il en a le choix et le désir. Lorsque vos âmes sont touchées par l’Amour suprême, la belle Essence de Dieu, alors vous pouvez ajouter la sagesse et les facultés et perceptions de l’âme dans vos efforts pour servir l’humanité.

Ce n’est pas compliqué. Ce n’est pas difficile. Les complications et les difficultés surviennent lorsque l’esprit est rempli d’idées qui reflètent les besoins et les préjugés de l’individu et que l’on insiste pour être correct, entendu et reconnu. Que dans cet idéal conscient, il y a un désir d’avoir ce qu’ils ont en tête et ce qu’ils regardent pour se refléter eux-mêmes et leurs perceptions, ce qu’ils croient être la réalité.

C’est donc à vous de comprendre et de détecter ces conditions chez l’autre, de voir que ce n’est pas parce que ces individus insistent et feignent l’air de l’autorité, qu’ils sont nécessairement corrects. Au lieu de cela, ils peuvent apporter l’erreur, le jugement, le désir de reconnaissance et souvent le pouvoir. Ce n’est pas la voie de Dieu. C’est la voie de l’humanité et cette voie a malheureusement apporté beaucoup de douleur à ce monde, de grands bouleversements et déséquilibres à ce monde. Ainsi, vous, âmes bien-aimées, qui connaissez votre âme et qui connaissez l’Amour de Dieu, vous devez incarner qui vous êtes, l’âme, la belle âme que vous êtes. Quand vous donnez cet exemple, quand vous êtes fidèle aux vérités que vous connaissez, alors vous portez l’autorité parce que vous êtes aligné avec la vérité.

Cela ne veut pas dire que vous devez insister d’être porteur la vérité, que vous devez insister sur la reconnaissance, que ceux à qui vous parlez doivent s’incliner devant vous. Non. Quand la vérité est dite dans l’amour et l’humilité, ceux qui peuvent entendre la vérité et avoir une certaine capacité à reconnaître la vérité, reconnaîtront que vous portez quelque chose qui est dans la lumière et qui a un sens et un but à ce que vous dites et faites dans le monde. Et oui, vous êtes testé. Tout le monde est mis à l’épreuve dans votre monde, ceux qui manquent de confiance et ont très peu de facilité à comprendre la vérité, à percevoir la lumière, à percevoir l’intégrité d’un individu, et ainsi vous êtes interpellé.

Mais je vous le dis, âmes bien-aimées, quand vous marchez dans la Lumière de Dieu et que vous désirez être guidés et que vous cherchez la vérité de votre âme et exprimez la vérité qui est basée sur la sagesse de votre âme, beaucoup entendront vos paroles, beaucoup ressentiront confiance et ouverture envers vous. Ceux dont la réaction n’est pas telle, mais plutôt sont en colère en raison de vos paroles et réactions, vous savez qu’ils sont en interaction avec leur esprit. Que leur désir n’est pas de l’âme mais de l’esprit et qu’ils portent souvent l’erreur et les ténèbres. Mais plutôt que de les juger, mes bien-aimés, vous devez avoir de la compassion. Plutôt que de réagir et de répondre avec défensive, confusion, souffrance, répondez avec amour. Priez pour ces personnes.

Quand vous pouvez vous comporter avec un certain degré de détachement et de paix à votre égard, qui peut vous blesser, mes bien-aimés ? Ces piqûres et ces griffures vous touchent-elles  vraiment ? Non. Quand vous êtes centrés dans votre âme, que vous marchez avec Dieu et que vous avez une foi profonde, avec la force d’une âme dans la lumière, vous ne pouvez parler qu’avec amour, vérité et compassion. Ces choses qui vous entourent, tant de choses qui proviennent du monde, ne peuvent atteindre votre âme tendre et douce car vous êtes enveloppés de Lumière et vous voyez avec les yeux de votre âme vos frères et sœurs qui sont dans la douleur, la confusion, et qui veulent se déchaîner dans cet état. Une condition qui naît surtout de la peur et de l’ignorance et d’un manque de compréhension de leur vrai moi. Lorsque vous répondez dans l’amour, lorsque vous êtes détendu et détaché du vitriol qui peut venir vers vous, il y a une grande force, même si l’individu qui projette une telle négativité vers vous ne comprend pas pourquoi vous êtes ainsi serein. Ceux qui regardent, ceux qui témoignent verront sûrement qui est fort et qui est faible.

Il est de votre responsabilité, âmes bien-aimées, étant donné que vous êtes dans ces situations où vous êtes attaqué, de rester calme et centré sur Dieu. C’est la seule façon, mes bien-aimés, d’être vraiment, dans ces circonstances, un exemple de lumière et d’amour dans le monde. Il y aura toujours des épreuves de cette nature dans votre monde parce qu’il est composé de tant de gens qui sont en colère, perdus, dans les ténèbres et qui souhaitent avoir un pouvoir par la colère. Mais si vous ne pouvez pas être touché par ces flammes et exprimé ne ressentez que de la compassion, elles n’ont aucun pouvoir sur vous. Elles ne peuvent pas influencer la foule. Elles deviennent faibles et impuissantes. C’est une grande leçon, mes bien-aimés, une leçon que chacun de vous doit apprendre et exprimer dans sa vie. Oui, il y a toujours une partie en vous qui est provoquée et qui souhaite répondre de la même manière à cet individu. Une réponse qui, dans toutes nos cultures, s’apprend très tôt dans la vie, est si fréquente, mais qui est erronée et ne peut-être tolérée.

Notre frère bien-aimé Jésus a été frappé et une grande colère lui a été imposée. Il a été traîné dans les rues. Il a été humilié et assassiné. A-t-il exprimé sa colère ? A-t-il répondu par des accusations amères ? A-t-il rejoint ses oppresseurs dans les ténèbres qu’ils ont proliféré ? Non, il leur a pardonné. Il leur a témoigné de l’amour même dans ses derniers moments. Il a senti, à travers tout cela, une connexion profonde avec Dieu et, en tant que tel, il n’a pas souffert comme vous pouvez l’imaginer. Au lieu de cela, il s’est libéré lui-même, son corps, et a donné son âme à Dieu.

Pourriez-vous vivre quelque chose comme ça, mes âmes bien-aimées ? Bien qu’il soit peu probable que vous fassiez jamais l’expérience de quelque chose d’aussi dur, c’est un bon exemple de la puissance de l’amour dans une âme, que Jésus ait marché dans notre monde pour incarner cette vérité, la vérité de la puissance de l’amour.

Ainsi, vous vous êtes consacré à ces idéaux, pour illustrer cette vérité comme vous voyez votre frère aîné le faire dans chaque situation qu’il a rencontrée en son temps. C’est le pouvoir de l’amour qui changera ce monde, mes âmes bien-aimées. C’est le pouvoir de l’amour qui, chaque jour, vous transforme. Reconnaissez ceci. Reconnaissez la beauté de votre propre âme. Reconnaissez votre relation avec votre Créateur. Reconnaissez comment, dans ce bel et merveilleux réveil de votre âme, seule la compassion profonde et la compréhension peuvent s’écouler jusqu’à ceux qui veulent vous injurier.

C’est ainsi que vous devez être, mes bien-aimés. Cela éveillera une lumière renouvelée dans cette église, dans le cœur de ceux qui viendront parce qu’ils reconnaîtront la puissance de l’amour en chacun de vous et qu’ils en viendront à connaître la bénédiction de cet amour en eux-mêmes en continuant à enseigner et à partager cette expérience, à connaître la vérité de l’amour que Dieu les aime et aime tout un chacun.

Vous êtes courageuses, mes âmes bien-aimées. Vous continuez à chercher le plus haut, à vivre votre vie qui est souvent contraire à ce que les autres pensent que vous devriez être et faire. Vous le faites parce que dans votre cœur vous savez que c’est le chemin et la vérité, que c’est ce dont vous avez besoin dans votre vie et que vous avez un profond désir d’être un exemple de cette vérité, de partager, d’être un canal de l’amour dans le monde.

La prochaine fois que vous serez confronté à quelqu’un qui est probablement englouti par la colère qui a ses graines dans la peur, qui a une douleur profonde en lui et la confusion et l’agitation, tenez-vous droit et exprimez votre amour. C’est tout ce que vous pouvez faire, mes amis. C’est tout ce que tout le monde peut faire. En agissant ainsi, vous présentez une déclaration puissante, un exemple, que la vérité est votre ami et l’amour est l’impulsion de votre vie et le service est votre désir de servir même ceux qui vous repoussent, de servir tous sans jugement, d’être ce bel et brillant exemple d’une âme rachetée par l’amour.

Vous brillez tous d’une belle lumière. Chacun de vous a une âme qui le sait vraiment et qui est reliée à Dieu pour toujours. Vous êtes bénis. Vous êtes aimé. Vous êtes doué de beaucoup de choses et de nombreux dons. Pour ceux qui sont si bénis, que pouvez-vous ressentir d’autre que la joie et la reconnaissance de la lumière qui est votre vie ?

Soyez ces phares de lumière, âmes bien-aimées. Choisissez toujours la lumière. Choisissez toujours l’amour. N’entrez jamais dans une relation négative sans essayer d’apporter l’amour, la lumière, la vérité. Dieu sera toujours à tes côtés, comme nous. Et plus vous pouvez développer le pouvoir de votre âme plutôt que celui de votre esprit, plus nous pouvons nous rapprocher pour aider à renforcer la condition de l’amour et aider à disperser l’obscurité. De nombreuses ressources sont à la disposition de chacun d’entre vous, non seulement en vous, mais tout autour de vous. Utilisez-les, mes bien-aimés, utilisez-les et comprenez que chaque expérience de la vie est une occasion de grandir, d’aimer et de laisser aller votre propre condition qui n’est pas de l’amour. C’est un test et un cadeau. Ainsi, ce sera toujours dans votre vie mais surtout Dieu vous bénira et vous portera et vous protégera. Puissiez-vous toujours savoir ceci, à chaque respiration, que vous êtes aimés et que cet Amour est sans fin.

Âmes bien-aimées, je vous remercie de vos efforts pour être dans la lumière et pour vaincre les ténèbres, pour servir Dieu de ces manières simples mais profondes, et pour être toujours une lumière partout où vous allez, qui que vous rencontriez.

Que Dieu vous bénisse, mes bien-aimés. Je suis Marc et je vous aime tous, de si belles âmes, des lumières dans le ciel de Dieu, des fleurs dans Son jardin. Que Dieu vous bénisse. Que Dieu vous bénisse.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s