Jésus commente un livre que M. Padgett lisait sur les anges déchus, auquel certaines églises croient

Le 2 Janvier 1916
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Jésus.
Je viens vous dire que vous n’êtes pas dans une très bonne condition spirituelle depuis vous avez lu ce livre hier soir.38
Eh bien, tout d’abord, je tiens à dire qu’il n’existe pas de telles choses comme les anges ou esprits déchus, si ce ne sont ceux qui ont vécu comme mortels et qui vivent maintenant comme esprits. Bien sûr, beaucoup d’entre eux sont ce qu’on peut appeler des mauvais esprits, mais ils ne sont pas des démons au sens où l’auteur les décrit.
Il n’y a jamais eu de rébellions dans le ciel d’aucun des anges de Dieu et chaque fois qu’une telle chose est mentionnée dans la Bible, elle n’a aucun fondement car il n’y a jamais eu un séraphin ou un autre ange qui soit tombé et soit devenu le diable ou Satan comme il est appelé et vous ne devez pas laisser vos pensées troubler votre foi dans nos écrits car nous qui vous écrivons nous vous le prétendons vraiment. Je sais que l’on croit très largement dans les églises qu’il existe des êtres tels que les démons dont Satan est le chef, mais cette croyance est totalement erronée et a porté un grand préjudice à la cause de la vérité et à mes enseignements.
Les hommes qui enseignent cette fausse doctrine auront un grand péché à se faire pardonner, car lorsqu’ils viendront dans le monde des esprits, et surtout l’auteur du livre que vous lisiez39, non seulement pour cette fausse doctrine mais pour les autres qu’il enseigne. Dès que son souffle quittera son corps, il découvrira qu’il y a un monde des esprits, qu’il est un esprit vivant et que viendront à lui tous les souvenirs de ses faux enseignements. Je sais que l’on peut dire qu’il croit réellement ce qu’il prêche, mais cela ne changera rien au fait que ses enseignements sont faux et qu’il devra payer les pénalités de ces faux enseignements jusqu’à ce qu’enfin ils n’existent plus sur terre.39Bis40
Cela peut sembler injuste lorsqu’il est considéré qu’il peut être honnête dans ses croyances, mais comme je l’ai dit sur terre, l’homme qui croit ces fausses doctrines et enseigne d’autres hommes à les croire devra payer les pénalités des résultats de ces enseignements – non pas parce qu’elles l’ont blessé ou parce qu’elles ont été enseignées « insincèrement » (d’une manière insincère) – mais parce que, de ce fait, ils ont blessé des personnes et placé en conséquence ceux qui les ont enseignés dans une condition de désaccord avec la vérité et avec les lois de Dieu. Et cette condition ne peut être renversée40 que par la vérité (ou la connaissance de la vérité) que possèdent ces êtres malavisés. Ils ne peuvent entrer en possession de la vérité qu’en étant pour ainsi dire dé-enseignés de ces fausses vérités et en apprenant les vérités. Ce sera le travail de l’auteur mentionné et de tous ceux qui l’assistent dans l’enseignement de ces doctrines jusqu’à ce que tous ceux qui ont été trompés par de tels enseignements soient enseignés de leur égarement et conduits à la connaissance de la vérité.
Cela n’arrivera pas à cause d’un châtiment spécial infligé par Dieu, mais à cause de sa prise de conscience du grand mal qu’il a fait à ceux qui ont cru en lui et l’ont suivi dans ces enseignements. Il n’aura besoin d’aucune autre punition que celle de son propre souvenir et de sa conscience.
Je dis donc, ne prêtez plus attention à ce que vous avez pu lire et croyez que moi, Jésus, je vous écris réellement et que tous les autres qui prétendent écrire sont les esprits qu’ils prétendent réellement être.
J’étais avec vous ce soir à l’église et j’ai entendu le sermon et, bien qu’il est été sans aucun doute captivant pour plusieurs personnes présentes, il ne repose sur rien de concret. Le médium ne savait pas ce qu’elle prédisait et aucun esprit ne la contrôlait lors de son énoncé des prophéties car si tel avait été le cas, elle n’aurait pas été capable de faire de telles prédictions. La seule raison pour laquelle le médium a fait ces prophéties, ce sont les faits dont elle connaît maintenant l’existence et qui vont probablement engendrer l’avenir comme elle le dit. Mais il n’est pas possible de se fier à ce qu’elle a tenté de prédire, et si certaines des choses qu’elle a prédites se produisent, ce ne sera pas parce qu’elle les a prédites, ou parce qu’un esprit l’a inspirée à faire de telles prédictions, mais parce que ce seront les effets naturels qui existent maintenant ou qui se produiront probablement dans l’avenir.
Eh bien, quant à son sermon, elle n’en sait pas plus et n’a pas plus de raison que vous de déclarer qu’une telle maladie prévaudra dans votre pays, et elle n’a aucune raison d’énoncer une telle prophétie. Je ne vois aucune condition qui provoquerait une telle maladie telle qu’elle la décrit. Bien sûr, il y a des hommes qui meurent tout le temps d’une maladie ou d’une autre et les hommes continueront à mourir et certains peuvent mourir des problèmes dont elle parle ou de ceux qui leur ressemblent. Mais une telle maladie ne prévaudra pas de la manière qu’elle a décrite. Dans l’ensemble, il n’est donc pas nécessaire d’accorder du crédit à ce qu’elle a dit dans les détails mentionnés.
J’ai été longuement avec vous aujourd’hui et je suis heureux que vous soyez allé à l’église de votre naissance ce matin, alors que vous ne croyez pas que le vin et le pain représentent mon sang et mon corps. Cependant, beaucoup des gens qui ont pris part à cela ont l’Amour Divin du Père dans leur âme et sont très proches du Royaume, et l’influence qui a assisté à ce service était très spirituelle.
Beaucoup des esprits des mortels qui avaient fréquenté cette église étaient présents et exerçaient une influence très spirituelle sur les fidèles et vous pouviez sentir la présence de la même chose.
Je ne dois pas écrire plus ce soir, mais je vous dirai que vous devez avoir confiance en mon amour et croire que je suis avec vous très souvent essayant de vous aider et de faire sentir à votre âme le grand amour du Père qui coule en elle.
Et avec mon amour, mes bénédictions et celles du Père, je vous souhaiterai une bonne nuit.
Votre ami et frère,
Jésus.
________________
38 Hélène explique la mauvaise influence que le livre du pasteur Russell sur le spiritisme a eue sur M. Padgett et qui est publié plus loin dans ce volume à la page 197. (G.J.C.)
39 Lire, dans le volume IV, page 238, le tragique réveil du pasteur Russell et les peines qu’il a encourues pour avoir enseigné une foi qui était fausse. (G.J.C.)
39 Bis Note du traducteur : Ce que Jésus veut dire ici, c’est que le Pasteur Russell dirigera son attention vers ses disciples jusqu’à ce que le dernier ait abandonné ce qu’il leur a enseigné, mais le Pasteur Russell pourra progresser, et même devenir un esprit Céleste, tout comme Martin Luther. Le souvenir de son faux enseignement est ce qui l’amènera à dépenser une grande partie de ses énergies à essayer de défaire ce qu’il a enseigné, mais le souvenir ne sera pas si dur qu’il ne pourra jouir des Cieux vers lesquels il progressera sans aucun doute.
40 Dans l’édition précédente, on pouvait lire « refermée ». (G.J.C.)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/jesus-comments-on-a-book-that-mr-padgett-was-reading-vol-3-pg66/

 

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s