Jésus admet que son pouvoir est limité en certaines choses et ne connaît pas toujours la réponse sans aller au Père, la Source de toute connaissance

24 Mars 1915
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Jésus.
Bien entendu, vous devez vous rappeler que je ne sais pas tout ce qui s’est passé ou ce qui va se passer. J’ai mes limites, tout comme d’autres esprits, mais, bien entendu, mes connaissances et mes pouvoirs sont plus étendus que ceux des autres esprits. Ceci est vrai parce que je suis plus proche de mon Père, source de sagesse et de pouvoir, et par conséquent je peux en bénéficier plus que d’autres esprits. Pourtant, je suis limité comme je l’ai dit et si vous me posez des questions et que je ne suis pas capable d’y répondre en connaissance de cause, je vous le dirai et vous ne devrez pas être surpris ou déçu par mon incapacité à le faire.
Je n’étais pas présent, je ne sais pas et je ne peux pas deviner. Eh bien, c’est une question difficile à laquelle il est difficile de répondre, parce qu’elle concerne une si grande partie de mon existence même que j’ai l’impression que ma capacité à vous répondre est limitée.
Je vous aime tellement que je suis venu, plusieurs fois, de ma demeure Céleste, juste pour être avec vous, pour vous aider et vous influencer dans la pensée juste et la vie. Aucun esprit qui n’a jamais vu la grandeur et le bonheur de ces Sphères Célestes ne peut concevoir ce que signifie quitter ces espaces et se confondre dans l’atmosphère terrestre inhospitalière.
Je vous aime tellement que je vous écris pour exercer mes pouvoirs afin de vous aider dans vos affaires matérielles et pour vous éviter, autant que possible, les soucis et le malheur.
Et je vous aime tellement que j’essaie de vous préparer et de vous faire devenir tellement spirituel et bon que vous serez apte à un foyer dans ma sphère lorsque viendra le temps pour vous de venir ; et cette dernière bienfaisance n’a encore jamais été donnée à aucun mortel. Mais si vous me suivez et vivez avec moi dans l’amour et l’unisson, vous pourrez vivre cette grande transformation et devenir un habitant de ma demeure comme je l’ai dit.
Eh bien, vous êtes un pécheur, comme vous le dites, mais lorsque je vous explique comment vous pouvez devenir tellement spirituel et bon, vous devez me croire car je sais de quoi je parle et je le fais en toute sincérité et vérité.
Oui, je l’ai fait, car vous m’avez appelé par vos aspirations sincères et vos prières au Père, et ce que vous avez alors vu dans votre imagination peut très facilement se réaliser, sauf que je ne me matérialiserai plus jamais sur terre. Les autres parties de vos rêves du jour peuvent devenir des réalités, et le bonheur que vous avez ressenti sera amplement décuplé. La pensée que vous avez quant à l’aménagement d’une pièce comme vous l’avez imaginé, est une pensée qui devrait être portée à l’exécution ; car une telle pièce serait très attirante pour les esprits supérieurs, et amènerait beaucoup d’entre eux à se rassembler et à vous communiquer de nombreuses vérités des sphères supérieures. J’y écrirais, bien sûr, et ce serait beaucoup plus facile pour nous deux, car les conditions ne seraient pas mélangées comme elles le sont nécessairement maintenant. Ainsi, lorsque vous rentrerez chez vous, vous devrez réaliser vos idées quant à cette pièce.
Oui, je l’ai fait, et c’était l’une des premières fois que je communiquais avec des mortels. Les conditions étaient bonnes, tant pour les esprits que pour le Dr Peebles et son compagnon. Mais bien sûr, je n’ai pas parlé de façon prolongée. L’esprit qui a transmis les communications n’était pas dans ce degré de développement spirituel qui nous aurait permis d’enseigner les vérités supérieures dans toute leur plénitude et leur beauté. Le Dr Peebles est un homme bon et très développé spirituellement, mais il ne connaît pas encore le chemin, la vérité et la vie comme je les ai enseignés. Il ne connaît pas le mystère de la Nouvelle Naissance tel que je vous l’ai enseignée ; et il se repose dans la croyance qu’aimer Dieu et son prochain de la manière naturelle est tout ce qui est nécessaire pour atteindre le plus grand développement et le bonheur suprême. Un jour, il réalisera que seul l’Amour Divin peut lui donner une Nature Divine, et qu’aucun développement ou culture de l’Amour Naturel, dans la plus grande et la plus sublime mesure, ne peut l’unir avec le Père dans le sens divin dont je vous parlais et permettre à cet Esprit de prendre part à l’essence divine du Père. Alors, si jamais vous le rencontrez, expliquez-lui la différence entre les deux amours et ce que signifie la Nouvelle Naissance.
Eh bien, comme je vous ai écrit un long message et comme vous voulez entendre certains membres de votre groupe, je vais conclure.
Oui, il (M. Crowell34) a réalisé la Nouvelle Naissance et l’enseigne aux esprits. Il semble très impatient d’écrire un peu plus à travers vous, et il le fera dès que j’aurai dit à votre groupe qu’il est en état de ne pas interférer avec leur rapport. Alors, lorsqu’il viendra, écoutez-le, et vous apprendrez beaucoup de vérités qu’il a apprises depuis qu’il est venu ici.
Avec mon amour le plus sincère et mes meilleurs vœux et bénédictions, je suis votre propre frère spirituel et ami,
Jésus.
________________
34 Voir le message de M. Crowells, du 17 Mars 1915, dans le volume IV, 2ème édition, page 283. (G.J.C.)

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-3/jesus-admits-that-his-power-is-limited-vol-3-pg61/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s