Explique que le fait de venir vers M. Padgett comme il le fait n’est pas contraire à toute loi du monde des esprits

Le 9 Avril 1915
Reçu par James Padgett
Washington D.C.

C’est moi, Jésus.
Oui, je le suis, et vous serez en mesure de comprendre pleinement ce qu’est l’Esprit Saint, et quel sens devrait lui être donné alors que vous le trouvez mentionné dans diverses parties de la Bible. Je dirai, cependant, qu’il n’est pas Dieu ni aucune partie de Lui. C’est simplement un de Ses instruments qu’il utilise pour accomplir son œuvre de rédemption de l’humanité. Je n’écrirai pas de message ce soir, mais je commencerai la semaine prochaine, si vous êtes en meilleure condition.
Eh bien, comme vous me croyez lorsque je dis être un fils de Dieu, et non pas un Dieu, vous pouvez facilement croire que ma venue vers vous n’est pas absolument pas contraire à aucune loi du monde des esprits. Le fait que j’ai ma maison dans le Ciel Céleste le plus élevé ne m’empêche pas de venir sur terre pour faire mon travail, lequel n’a pas été accompli par ceux qui, sur la terre, auraient dû l’accomplir. Je suis un esprit d’amour et de sympathie, ainsi que d’un grand développement spirituel, et je désire que tous les hommes sachent quel est le grand dessein du Père pour leur rédemption et leur bonheur.
Donc, ce n’est parce que je suis un esprit si élevé, comme vous le dites, que je ne dois pas venir vers vous, et que je ne dois pas communiquer avec vous librement et, d’une certaine manière, confidentiellement. Je vous aime, comme je vous l’ai dit, et je vous ai choisi pour faire mon travail, et, par conséquent, j’essaie de vous unir totalement à moi. Vous ne devez pas douter de moi juste parce que je viens si souvent à vous et que je parle si familièrement avec vous, parce que j’espère, et j’attends, que dans le grand avenir vous serez très proche de moi et avec moi. J’essaie de vous préparer à une si grande progression dans votre condition spirituelle que, lorsque vous viendrez, vous vous rendrez compte de l’unité dont je parle, et que vous mériterez de vivre proche de ma sphère.
Eh bien, votre grand-mère est un esprit merveilleux dans son développement, et au moment où vous viendrez, elle sera proche de moi, dans ma maison, tout, comme je le crois, votre mère et votre femme. Elles sont toutes remplies de l’Amour du Père et le reçoivent toujours plus abondamment. Elles sont maintenant dans la première sphère (céleste) de mon Royaume, et elles constateront que leur progrès sera beaucoup plus rapide.
Essayez donc de croire ce que je dis, et faites ma volonté, et tout ira bien avec vous. Eh bien, bientôt vous serez libre, comme je vous l’ai dit, et alors vous pourrez effectuer le travail sans être affecté par des choses matérielles. Je sais qu’il est difficile pour vous de mettre de côté ces soucis, et je ne suis pas déçu ou impatient que vous ne le fassiez pas, mais je crois seulement que le temps viendra bientôt où ils ne vous perturberont plus.
Alors, comme nous avons écrit un peu longuement ce soir, je vais m’arrêter maintenant. Je prierai pour vous comme je le fais toujours. Avec tout mon amour et les bénédictions du Père.
Je suis votre frère aimant,
Jésus.44
________________
44 Ce message est également publié dans le volume II, 1ème édition française, page xxx. (G.J.C).

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-2/holy-ghost-not-god-jesus-still-doing-the-fathers-work-vol-2-pg49/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s