Abraham Lincoln et la Guerre.

Le 30 Juin 2005
Santa Cruz, Californie
Reçu par F.A.B.

Je suis, Abraham Lincoln.
Oui, c’est moi, et, lorsque je considère ma vie terrestre, je suis aussi étonné que vous que j’aie pu survivre et faire face comme je l’ai fait. Mais je considère que c’est l’œuvre du Seigneur.
Le Seigneur a entendu vos prières afin d’aiguiser et affiner vos talents de médium. Bien entendu, cela ne peut que profiter également à notre tâche. Mais rappelez-vous que vous avez déjà démontré votre capacité à canaliser des faits dont vous n’aviez aucune connaissance, telles que les canalisations de Moïse, et l’expérience avec F____. Vous verrez que vos prières seront exaucées à cet égard.
J’ai vécu et je suis mort humble, et humble je reste. Les dons que je possédais venaient tous du Seigneur. J’ai juste suivi les instructions. Je vois maintenant que mon ambition politique n’était pas pervertie, mais plutôt guidée, car quelqu’un devait diriger le navire de l’État. J’ai bien compris ma position « élue » alors que j’étais président, mais elle ne m’est pas montée à la tête. La guerre m’a fait souffrir, pas simplement pour des raisons personnelles, mais à cause des souffrances endurées par le pays tout entier. Paradoxalement, c’est cette empathie, à la souffrance des autres, qui m’a épuisé et m’a donné la force et le courage de continuer. Sans cette empathie, je ne pense pas que j’aurais réussi à persévérer. Je savais que le Seigneur m’avait mis dans cette position, et je savais aussi qu’Il travaille par l’amour et l’attention. Je n’ai pas pu me soustraire au fait qu’en tant que Commandant en chef, j’ai été responsable de tant d’effusions de sang. Je sais que c’est un sujet sur lequel vous voulez être éclairé et je ferai de mon mieux pour le faire.
Vous ne pouvez pas comprendre pourquoi le roi David a tant souffert à cause de ses guerres, et je ne l’ai apparemment pas fait.
La réponse est dans le mobile. J’avais un seul mobile prépondérant, et un seul, c’était celui de PRÉSERVER L’UNION. Le roi David, comme il me l’a dit, avait pour motif d’étendre son hégémonie et d’accroître son pouvoir. En son temps, les ennemis de la guerre étaient considérés comme moins qu’humains et traités comme tels.
Un autre fait qui m’a « tiré d’affaire », comme vous dites, c’est que je n’ai PAS COMMENCÉ LA GUERRE. En fait, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour l’éviter.
Je sais que vous ne comprenez pas la relation exacte entre Dieu et la guerre. Mais, comme pour tout le reste, Dieu scrute nos cœurs et s’intéresse avant tout à nos intentions, à nos motifs. Il n’est donc pas toujours possible de condamner, de manière générale, les personnes qui se trouvent dans des situations de guerre qui impliquent la souffrance et la mort. C’est uniquement dans la compétence du Seigneur.
Je sais que vous êtes confus à propos de tout ça. Quand la guerre est-elle appropriée, le cas échéant ? Quand devons-nous nous défendre et quand devons-nous « tendre l’autre joue » ? Cette question a intrigué tant de gens. C’est certes une chose très difficile à comprendre. Mais je peux vous assurer que tout est pris en compte, afin que chaque mortel ayant vécu la guerre, qu’il soit chef, combattant ou civil, soit comptabilisé en termes de justice exacte.
Ainsi, mon ami, considérez mes paroles, et « ne jugez pas pour ne pas être jugé. » Vous ne connaissez pas vraiment la vie intérieure des autres ; en effet, parfois, nous ne connaissons même pas nos propres pensées et sentiments intérieurs. Si vous appliquez ce principe merveilleux, vous trouverez une grande paix sur vous, et un poids sera enlevé de vos épaules.
Alors que vous continuez votre cheminement dans la vie, aimez tout le monde et laissez le jugement au Seigneur. Tout le monde fait de son mieux pour vivre cette vie difficile. Nous faisons tous des choix différents pour prendre soin de nous-mêmes. Si vous sentez que vous avez fait de votre mieux pour prendre soin de vous-même en honorant le Seigneur, ne vous inquiétez pas, Dieu ne peut rien vous demander de plus. Tout le monde et tout le reste sont en dehors de votre domaine, et ils ne devraient pas affecter cette paix que seul le Seigneur peut donner.
Avec amour, Abraham Lincoln

Lien vers le message originel : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2005/abraham-lincoln-and-war-fab-30-june-2005/

Une réflexion au sujet de « Abraham Lincoln et la Guerre. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s