Un message de réconfort d’une Reine.

9 avril 2013

Berkeley (Californie – États-Unis d’Amérique)

Reçu par FAB

C’est moi, la Reine Liliuokalani.

Oui, j’ai attendu que vous soyez disponible pour transmettre mon message à la terre. [Le médium lisait l’Histoire d’Hawaï par la Reine d’Hawaï]. Vous sentez que votre pays [les États-Unis] a commis à mon égard et à l’égard de mon peuple une grave injustice. Vous pensez également que cette injustice n’a jamais été corrigée.

Les missionnaires qui sont venus dans mon pays ont exprimé la vérité lorsqu’ils ont prêché un Dieu d’Amour qui Aime la justice. Et il était donc très difficile de faire l’expérience de personnes, prétendant représenter ce Dieu, qui néanmoins se comportaient de façon opposée à cette croyance, que ce soit à mon égard qu’à l’égard de mon peuple.

Que faut-il donc faire ? Hawaï est maintenant officiellement un État et est directement intégré au gouvernement et à l’économie de votre pays.

Voici mon point de vue. Dans votre pays, il existe des personnes mauvaises, des gens qui ne respectent pas la vie humaine et qui souhaitent piétiner les droits de l’homme pour leurs propres besoins. J’ai connu ce genre d’Américains, et ils continuent d’apporter leur influence néfaste à tous ceux qui peuvent être assez malchanceux pour éprouver leur malheur et leur mépris.

Mais votre pays compte également de nombreuses personnes qui veulent être justes et qui veulent respecter les droits de l’homme. Je sais que c’est vrai parce que je peux voir cette bonté de cœur très clairement.

Voici donc ma prédiction. Le temps viendra, et prochainement, quand les gens de bonne volonté, de toutes races et ethnies, se lèveront et guideront l’histoire, par opposition aux personnes maléfiques qui sont maintenant au pouvoir et qui ont été au pouvoir depuis si longtemps. Et il y aura une certaine protection pour ceux qui désirent un monde juste et équitable. De plus, beaucoup qui sont maintenant injustement emprisonnés, comme je le fus, seront libérés.

Ce que je dis, c’est que Dieu fera sentir sa présence sur la terre de manière tangible, ce qui encouragera et enhardira les bonnes personnes, tandis que les mauvaises personnes ne pourront pas arrêter ce que Dieu a déterminé de faire.

Cela signifie qu’il y aura un démantèlement de l’empire et de toutes les structures oppressives sur la terre. Et ce processus ne s’étendra pas sur plusieurs années ou plusieurs décennies. Il y aura une confrontation, et la bonne volonté prévaudra. C’est ce qui est prévu.

De plus, Dieu doit et respectera le libre arbitre de tous les intéressés, car c’est ainsi. C’est le chemin de Dieu. Donc, bien que des difficultés surgiront, elles ne pourront pas entraver le plan de Dieu au fur et à mesure de son dévoilement à l’humanité car Dieu aime les humains avec un Amour infini.

C’est le message que je souhaite transmettre, un message d’espoir et de foi dans un Dieu qui est toujours fidèle.

=======================================================================

Lili’uokalani (2 septembre 1838 – 11 novembre 1917), né Lydia Lili’u Loloku Walanie Wewehi Kamaka’eha, fut la dernière monarque et la seule reine régnante du Royaume d’Hawaï. Elle était également connue sous le nom de Lydia Kamaka’eha Paki, avec le nom royal choisi de Lili’uokalani, son nom de mariage était Lydia K. Dominis.

Le 14 janvier 1893, un groupe composé d’Américains et d’Européens a formé un Comité de Sécurité visant à renverser le Royaume de Hawaï, déposer la Reine et à annexer Hawaï aux États-Unis. Alors que le coup d’état se déroulait le 17 janvier, le Comité de Sécurité s’est dit préoccupé par la sécurité et la propriété des citoyens Américains. En réponse, le représentant du gouvernement des États-Unis, John L. Stevens, appela une compagnie de marines américaines de l’USS Boston et deux compagnies de marins de la marine américaine pour prendre position à la Légation des États-Unis, au Consulat et à Arion Hall. Au cours de l’après-midi du 16 janvier 1893, 162 marins et marines américains à bord de l’USS Boston ont débarqué dans la baie d’Honolulu, ces troupes devaient respecter une stricte neutralité. L’historien William Russ a noté que la présence de ces troupes, censées faire respecter la neutralité et prévenir la violence, ont empêché que la monarchie puisse se protéger par elle-même.

La reine fut déposée le 17 janvier 1893 et elle abandonna temporairement son trône aux « forces militaires supérieures ». Elle avait espéré que les États-Unis, comme la Grande-Bretagne plus tôt dans l’histoire hawaïenne, rétabliraient la souveraineté d’Hawaï à son titulaire légitime. (Source : Wikipédia)

Source du message original anglais : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2013/a-queens-message-of-comfort-fab-9-apr-2013/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s