Le meurtre [d’Abraham Lincoln] est pardonné.

31 Décembre 2005

Santa Cruz, Californie

Reçu par F.A. B.

C’est moi, John Wilkes Booth [l’assassin d’Abraham Lincoln].

Vous êtes en train de canaliser un esprit qui a réalisé assez tôt l’acte terrible qu’il a commis. Oui, dès que je suis entré dans ce monde d’esprits, je me suis repenti de mon action pour avoir supprimé une vie qui aurait pu faire encore tellement de bonnes choses pour mon pays. Oui, la réalisation fut rapide, car dans ce monde de nudité, on peut voir avec des yeux  différents et un esprit différent. Aussi, je savais ce qui m’attendait. Et aucun stylo ne peut décrire les tortures qui furent les miennes.

Mais, comme vous l’avez bien deviné, j’ai finalement échappé à mon état sombre et malheureux. Et c’est l’homme que j’ai tué qui est venu vers moi avec rien d’autre que l’amour et le désir de m’aider, et qui m’a confié que sa vie avait été un fardeau considérable dont il a été libéré par la mort. Et quand j’ai réalisé quel type de personne il était vraiment, je n’ai pas pu supporter de faire face à la terrible réalité. Et pourtant, j’ai dû faire face.

Je vois que vous êtes profondément ému par cela. Tout est parfaitement canalisé. Je sais combien vous l’avez respecté et l’avez aimé, tout comme la plupart de vos compatriotes. Mais cet amour et ce respect sont complètement valides et exacts. Je ne pensais pas qu’une telle bonté puisse exister.

Vous pensez que cette canalisation est votre propre pensée, mais ce n’est pas le cas. Vous pensez que le fanatisme ne cède pas si rapidement à la vérité. Mais après que l’acte fut commis, je suis devenu un fugitif, chassé comme un animal sauvage et blessé. Dans cette position vulnérable, j’ai peu à peu réussi à ressentir différemment ma vie en général. Et lorsque la convocation est venue, j’étais dans un état d’esprit très différent de ce que j’étais lors de la planification de l’assassinat et de l’acte lui-même. Certaines conditions malheureuses peuvent changer un homme. Certes, cela n’arrive pas toujours. Mais cela m’est arrivé. Et je le vois maintenant comme l’œuvre de Dieu qui a préparé mon âme pour la grande expiation qui a suivi.

Alors, vous vous voyez avec une véritable perspective. Donnez aux choses leur proportion adéquate. Ne descendez pas sur la voie de l’auto-condamnation, mais aimez-vous. Et avec cet amour, ayez confiance en un Créateur qui peut pardonner même quelqu’un comme moi.

Je vois que cette canalisation a eu un effet profond et bénéfique sur vous. C’était mon intention. Je vous laisserai maintenant digérer la sainteté de ce message.

Comme une nouvelle année est sur le point de commencer, je vous le dis ainsi qu’au monde entier, laissez l’amour et non la haine être la réalité de la Terre, c’est la prière de votre ami,

John Wilkes Booth.

Un message d’Abraham Lincoln

Lien vers le message original en Anglais : https://new-birth.net/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2005/murder-is-forgiven-fab-31-dec-2005/

Une réflexion au sujet de « Le meurtre [d’Abraham Lincoln] est pardonné. »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s