Anne Rollins. Qui et qu’est ce que Dieu ? – Suite

25 Février 1916

C’est moi, ta grand-mère.

Je viens pour continuer mon message si tu penses pouvoir recevoir le même. Eh bien nous allons essayer, et si je remarque que tu ne l’es pas, j’arrêterai.

Comme je le disais, Dieu n’est pas en l’homme ou dans les choses matérielles en ce qui concerne Sa personnalité, mais uniquement ceux de Ses attributs que les hommes considèrent généralement comme Dieu, sont manifestés dans les choses matérielles.

Comme je l’ai dit, Dieu n’est pas le créateur de toutes les choses qui semblent avoir une existence, car beaucoup de choses qui contrôlent et régissent la conduite des hommes sont totalement les créatures de l’homme et ne sont pas en harmonie avec les lois de Dieu ou avec Sa volonté. Et c’est pourquoi, lorsque l’on se rend compte qu’il existe, dans les âmes et les esprits des hommes, du mal et qu’elles ne sont pas en harmonie avec les créations de Dieu, tu peux facilement voir que Dieu ne peut pas être et n’est pas dans de telles âmes et esprits, ni ne le sont Ses  attributs, parce que, comme il est dit dans la philosophie physique (les lois scientifiques), deux choses ne peuvent pas occuper en même temps la même place. Nous nous pouvons donc dire,  qu’en ce qui concerne la philosophie spirituelle, deux choses ne peuvent pas occuper la même âme ou esprit en même temps, surtout quand elles sont antagonistes, ou opposées les uns aux autres, dans leurs qualités ou principes fondamentaux. Jusqu’à ce que l’une quitte son occupation, l’autre ne peut entrer, et cela est toujours vrai pour les créatures de Dieu et les créatures de l’homme, car elles sont toujours, et en toutes circonstances, opposées les unes aux autres.

Mais il faut comprendre que, lorsque je parle des créatures de Dieu, je ne veux pas dire qu’elles incluent Dieu, car Lui en tant que Créateur est tout à fait différent de Ses créatures ; et tandis que Ses créatures ou certains attributs peuvent demeurer et habiter dans les âmes des hommes et les esprits des hommes et dans l’existence des choses matérielles, cependant, Lui, Dieu, n’y habite jamais et ne fait jamais partie de ces existences. Il est distinct des créatures, ou mieux probablement, des émanations d’Elles, comme les pensées et les désirs de l’homme sont distincts de l’homme lui-même.

Dieu est dans Son Ciel, et ce Ciel a une localité, tout comme les différentes sphères du monde spirituel, dans lesquelles les esprits habitent, ont des demeures ; et sa demeure est bien au-delà des sphères Célestes connues des esprits les plus élevés et vers lesquelles les esprits progressent toujours et, au cours de leur progression, entrent de plus et plus en contact avec ces Attributs de Dieu, qui constamment découlent de Lui.

Même Jésus, qui, comme vous le savez, est le plus brillant de tous les esprits et celui possédant, plus que tout autre esprit, plusieurs de ces attributs du Père, n’a jamais vu Dieu si ce n’est par la perception de son âme,  ni ne s’est  jamais rendu compte que Dieu est en lui ou fait partie de lui ;  et les hommes se trompent et sont confondus lorsqu’ils disent ou croient que Dieu est en eux, ou, qu’en Lui, ils vivent, se déplacent et ont leur être.

Croire en cela, c’est admettre que Dieu peut seulement être une sorte de nébuleuse, quelque chose – inconsistante comme l’air – et, comme beaucoup de spiritualistes disent, simplement une force qui imprègne l’univers tout entier, divisée en plusieurs et infinitésimales manifestations, vues et ressenties, aujourd’hui et demain, comme n’ayant aucune existence. Une chose moins importante que l’homme – faible à un moment et puissante en même temps – une contradiction au-delà de toute conception ou explication.

Tel n’est pas Dieu ; mais toutes ces manifestations sont simplement la preuve de l’existence d’un réel et, j’ose dire, invariant, Être Self Existant, qui n’est pas la créature de l’esprit de l’homme ou des nécessités ou désirs de l’homme, mais le Créateur de tout, même de ces sages qui ne peuvent concevoir n’importe quel Dieu, mais l’identifient à la nature, la simple créature de Son être et la sagesse et la puissance.

L’esprit humain, lorsqu’il est abandonné à lui-même, c’est à dire à sa propre évolution comme vos scientifiques disent et non influencé par les révélations des vérités spirituelles ou les suggestions des esprits qui ont progressé dans la connaissance des choses au-delà de la matière, ne s’est pas amélioré depuis les jours où ils ont vécu et sont morts comme les adorateurs du soleil, les adorateurs des chats sacrés, des taureaux et des éléphants, des tempêtes, des tonnerres et des éclairs. Dieu était dans toutes ces manifestations, immanent et réel, pour être apaisé ou aimé comme une nécessité ; et, aujourd’hui, parmi les nations civilisées, et les sages de ces nations, qui ne peuvent voir aucun Dieu dans le spirituel, l’agrégat de toutes ces choses matérielles est le Dieu, qu’ils doivent adorer, s’ils adorent quelque chose.

La nature est Dieu pour eux, et vous voyez que la seule amélioration, s’il y en a une, que leurs esprits ont sur les esprits des adorateurs du soleil et des animaux, etc., que j’ai mentionnés, est que ces esprits ne sont pas satisfaits de voir Dieu dans une manifestation unique, mais qu’il doit y avoir une combinaison de toutes ces manifestations, qu’ils appellent la Nature. Vous voyez, c’est seulement une différence de degré et le scientifique d’aujourd’hui, qui refuse d’accepter ou de croire en un Dieu quelconque, qui peut être de nature spirituelle, est exactement l’équivalent de son soi-disant frère barbare qui ne pouvait Le voir que dans le soleil, etc., dans toute chose, sauf que cela exige un plus grand Dieu, qui doit être sous la forme la plus basse de l’existence minérale aussi bien que dans la plus haute forme de l’excellence solaire et même en l’homme, car pour certains, l’homme est son propre et unique Dieu.

Et on peut se demander si ces sages ne sont pas plus limités dans leur conception et leur acceptation d’un Dieu, qu’étaient les précédents frères non civilisés, car beaucoup de ces derniers voyaient au-delà et derrière leur Dieu Soleil et Dieu des tonnerres, etc., un autre et plus grand Dieu qu’ils ne voyaient pas, mais pouvaient sentir et, dans leurs âmes, réaliser Son existence. Mais les hommes sages des civilisations ont tellement fait évoluer leurs intellects qu’ils ont perdu leurs perceptions d’âme, et aucun Dieu, au-delà de l’horizon de leur perception intellectuelle, ne peut exister et donc, comme ils pensent qu’ils connaissent la nature, la nature comme toute la création, il ne peut y avoir aucun autre Dieu que la nature. Mais, Oh, la terrible erreur !

Dieu, comme je l’ai dit, est un être – une âme – avec une personnalité qui a un emplacement haut dans les Cieux vers lequel tous les esprits des nombreuses sphères Célestes et spirituelles s’efforcent de s’approcher de plus en plus ; et, à mesure qu’ils s’en approchent de plus en plus, ils se rendent compte et connaissent de manière toujours plus forte l’Amour, la Vie et la Lumière accrues qui émanent de la Fontaine de ces Attributs de la Perfection.

Et, je le répète, Dieu n’est pas dans l’homme ou la bête, ni dans la plante ou le minéral, mais ce sont seulement Ses Attributs comme il voit la nécessité de leur fonctionnements, et l’homme ne vit pas et ne se déplace pas et n’a pas son existence en Dieu.

Eh bien, mon fils, de ma manière imparfaite, je t’ai donné une idée de Qui et Qu’est ce que Dieu, et mon explication est en substance le consensus de la connaissance des esprits Célestes dont la connaissance repose sur les vérités qu’aucun mortel ou tous les mortels combinés peuvent éventuellement apprendre avec leurs esprits finis.

Je pense que tu as bien reçu mes idées et mes propos, et j’espère que les vérités que j’ai écrites pourront être bénéfiques à toute l’humanité.

Je suis très heureuse et je reviendrai bientôt, et partagerai d’autres vérités qui pourraient t’intéresser.

Je dois arrêter maintenant.

Avec tout mon amour et mes bénédictions, je suis

Ta propre grand-mère adorée,

Anne Rollins.

Lien vers le message originel en Anglais : https://new-birth.net/padgetts-messages/true-gospel-revealed-anew-by-jesus-volume-1/ann-rollins-who-and-what-is-god-continued-vol-1-pg66/

2 réflexions au sujet de « Anne Rollins. Qui et qu’est ce que Dieu ? – Suite »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s