LA NOUVELLE NAISSANCE

Les Églises Chrétiennes ont été marquées par le désir de concilier ce qui parait inconciliable à savoir si Jésus était le fils de Dieu ou le fils de l’Homme. La traduction de concepts « divins » dans le langage des hommes est toujours une tâche périlleuse dans la mesure où l’esprit humain n’est pas vraiment adapté à comprendre certains concepts. Nous sommes, particulièrement dans le monde occidental, formatés par la logique. L’intuition n’est pas le fort de l’homme moderne.

Les diverses Églises Chrétiennes ont donc été fortement tentées de considérer le concept de Divinisation comme objectif de la création. C’est un véritable challenge d’avoir comme objectif de vie, notre union avec Dieu. C’est un concept assez difficile à admettre que l’homme n’est pas né achevé mais qu’il est invité à participer à sa propre création. C’est peut-être ce concept mal compris qui est à l’origine de la légende de la chute du premier couple humain. Cette légende traduit peut-être tout simplement qu’à l’origine les premiers humains n’ont pas accepté ou n’ont pas pu comprendre l’offre de Dieu de participer à leur propre achèvement. Et finalement, ce que nos premiers ancêtres n’ont pas accompli, Jésus l’a accompli. Jésus a ouvert un chemin pour nous, libre à nous de le suivre ou non. Dans l’épître aux Corinthiens il est dit :

« Mais ce qui est spirituel n’est pas le premier, c’est ce qui est animal; ce qui est spirituel vient ensuite. » (1 Corinthiens 15-46).

Toute la difficulté est là.

Nous découvrons ainsi le concept de la nouvelle naissance tel qu’il est expliqué par Jésus à Nicodème:

« En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu » (Évangile selon St Jean 3-3).

Cette idée est aussi une voie pour expliquer le difficile concept du péché originel : le vieil homme ou encore l’homme pour qui la volonté de Dieu est séparée de sa volonté. Cette explication nous aide à comprendre pourquoi Jésus n’était pas affecté par le péché originel : Jésus n’a jamais mis la volonté de Dieu au second plan comme nous, humains, avons trop tendance à le faire.

A travers de très nombreux messages, Jésus s’est manifesté et exprimé, principalement entre 1914 et 1920, à travers un médium américain, James Padgett, pour faire comprendre à l’humanité la raison de sa venue il y a 2000 ans. Dans ces messages, l’accent est surtout mis sur le fait que Jésus fut la première personne à recevoir et à réellement personnifier l’Amour de Dieu. Il n’était pas, et n’a jamais voulu être, un messie militaire qui chasserait les occupants romains. Il a seulement cherché à témoigner de l’Amour de Dieu. Jésus explique ainsi que le but de notre vie est vraiment de nous ouvrir à la réception de l’Amour de Dieu par l’intermédiaire de l’Esprit Saint. C’est cette réception de l’Amour Divin que Jésus qualifie de Nouvelle Naissance. Je vous invite donc à découvrir cette série de messages donnés par Jésus à travers James Padgett mais aussi à travers le Dr Samuels, un autre médium américain, de 1954 à 1966, et à travers différents médiums à partir des années 2000. Je vous invite également à découvrir les messages publiés par Judas, célèbre disciple de Jésus, du mois d’Août 2001 au mois de Juin 2003.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s