Ma poésie est le reflet de ma communion avec Dieu

Esprit : Hafiz
Date : 4 Décembre 2019
Lieu : Waianae, HI, U.S.A.
Médium : Jimbeau Walsh

Merci d’avoir honoré mon travail et mes mots. J’étais en profonde communion avec Dieu et j’étais aussi un sacré coquin. Cela se reflète dans une grande partie de ma poésie. C’est aussi dans ma vie, tout le monde ne vénérait pas ces mots. J’ai souvent eu des problèmes avec les autorités parce qu’elles estimaient que j’étais en dehors des limites de la croyance religieuse. Comme vous le savez peut-être, il m’a été refusé un enterrement dans ma religion. Pourtant, aujourd’hui, vous pourriez devoir attendre des heures rien que pour passer devant l’endroit où mon corps a été déposé.

Je vous dis cela à cause de ce que vous avez découvert de l’Amour de Dieu, et vous découvrez aussi qu’il est parfois considéré comme hors des limites de la croyance religieuse. Vous pourriez être accusé de ne pas être un bon chrétien ou, comme il me l’a été dit, « de n’être pas musulman ». Ces mots sont blasphématoires. Pourtant, ma communion avec Dieu était si profonde que je pouvais l’exprimer. Il y avait ceux qui me comprenaient toujours et mes mots touchaient leurs âmes. Maintenant, bien sûr, je suis honoré. Je n’avais jamais pensé être honoré en Occident, mais il y a ceux qui ont traduit mes paroles dans de nombreuses langues. Il y en a un, le jeune Daniel1, qui est en fait capable de comprendre mes mots de la même manière que je les dis à celui-là, cet instrument, qui parle en mon nom ou plutôt à travers qui je parle, comme vous l’appelez, la « canalisation ».

Donc, ce que vous lisez maintenant de Hafiz est là où se trouve mon âme maintenant. Je suis dans l’Amour de Dieu. Je suis dans ce Royaume Céleste où vous souhaitez tous aller. Mon âme, lorsqu’elle était sur Terre, ne voulait rien d’autre que Dieu, ne souhaitait rien d’autre que cette communion. C’est pourquoi, malgré les choses auxquelles je croyais, j’ai découvert, en traversant le monde : « Non, pas exactement comme ça, Hafiz. » J’ai donc été rééduqué d’une certaine manière lors de mon entrée dans la vie spirituelle, mais en raison de ma communion avec Dieu, toutes ces questions étaient superflues.

Donc, encore une fois, lorsque vous allez parler de la Vérité, et vous êtes tellement bénis de l’avoir, vous tous, ne vous retournez pas ou ne vous offensez pas si vous n’êtes pas compris parce que vous serez comme je l’étais et je le suis. Laissez cet Amour de Dieu imprégner votre être, réveiller vos âmes, jusqu’à ce que votre simple présence, la présence de l’amour soit plus puissante que tous les mots que vous pourriez dire. Mais lorsque vous les direz ou lorsque vous les chanterez ou lorsque vous les écrirez avec l’Amour de Dieu dans votre âme, ils auront un pouvoir transformateur pour toucher ceux qui entendent et voient et lisent.

Alors marchez sur cette Terre avec la joie de Dieu dans votre cœur et dans votre âme comme je l’ai fait. Il n’y a pas de force plus grande que l’Amour de Dieu. Vous le savez. Merci de m’honorer. Je souhaite vous honorer. Que toute peur et tout doute, toute réticence vous quittent alors que vous vous ouvrez à l’Amour Divin. Merci. Que Dieu vous bénisse de toutes les manières, chaque jour. Je suis votre frère et ami dans l’amour de Dieu, Hafiz.

Note 1 : Ceci est un grand compliment pour Daniel Ladinsky dont Wikipedia dit :

Daniel Ladinsky (né en 1948) est un poète américain et un interprète de la poésie mystique, né et élevé à St. Louis, Missouri. Pendant une période de vingt ans, à partir de 1978, il a passé beaucoup de temps dans une communauté spirituelle à Meherabad, dans l’ouest de l’Inde, où il a travaillé dans une clinique rurale gratuite pour les pauvres, et a vécu avec les disciples intimes et la famille de Meher Baba.

Il a écrit quatre ouvrages basés sur la poésie du poète soufi persan du XIVe siècle, Hafiz : I Heard God Laughing (1996), The Subject Tonight Is Love (1996) The Gift (1999), et A Year With Hafiz : Daily Contemplations, (2011) ainsi qu’une anthologie, Love Poems from God : Twelve Sacred Voices from the East and West (2002), et The Purity of Desire : 100 Poems of Rumi (2012). Dans les introductions de ses livres, Ladinsky précise qu’il propose des interprétations et des restitutions des poètes, plutôt que des traductions littérales ou savantes. Son travail est basé sur la transmission et la « fidélité à l’esprit vivant » de Hafiz, Rumi et d’autres poètes mystiques.

Lien vers le message originel : https://soultruth.ca/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2019/my-poetry-reflects-my-communion-with-god-jbw-4-dec-2019/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s