Ne vous attardez pas sur le seuil de votre âme

Esprit : Flavius Joseph
Day, 10 Juillet 2019
Lieu : Gibsons, C.-B. Canada
Médium : Al Fike

Chères âmes, je reviens. C’est Flavius Joseph. Je souhaite reconnaître les deux précieuses âmes dont le jour est important et leur souhaiter toute la Lumière et l’Amour, afin que leurs âmes puissent continuer à s’épanouir et à grandir dans cette grande Bénédiction que Dieu a pour elles et pour vous toutes, âmes précieuses et bien-aimées. Je vous bénis. Soyez bénis profondément. Soyez toujours bénis, dans la Grâce de l’Amour de Dieu.

Nous parlons beaucoup de l’âme, n’est-ce pas ? Nous parlons en mots, en concepts, car nous souhaitons transmettre la Vérité, aider à comprendre la nature de l’âme. Pourtant, à bien des égards, cette compréhension n’est pas pleinement réalisée. Parce que pour ceux d’entre vous qui vivent dans ce monde qui est si matériel et dense dans sa condition, vos esprits ne comprennent pas pleinement ce que nous souhaitons transmettre. Vous luttez pour trouver la Vérité de votre véritable identité. Vous luttez contre ces conditions intérieures dont vous êtes si conscients et qui vous empêchent de comprendre véritablement votre âme et d’être véritablement en communion avec la Grande Âme de Dieu. Ainsi, le mental est souvent aux commandes. Le mental sème des graines qui suggèrent que l’âme n’existe pas. Parce que la plupart de vos vies, en vérité, sont vécues du point de vue du mental matériel. Vous nourrissez ce mental si assidûment. Vous portez les pensées d’une manière que vous croyez si précieuse et importante. Pourtant, si près de vous se trouve une porte vers la vraie compréhension, vers la vraie illumination, vers la vraie joie et l’Amour.

Mais pour vous, mes bien-aimés, vous continuez à aller de l’avant, cherchant à connaître cet endroit, vous attardant devant la porte. Parfois, vous y entrez, cherchant à comprendre et à reconnaître cette partie de vous qui est vraiment connue de Dieu et qui connaît Dieu. Mais vous continuez à vous retirer de cet endroit pour vous réfugier dans le confort des perceptions attentives, en comprenant que pour trouver la crédibilité, le but et la force en vous, vous devez engager l’esprit si pleinement, si délibérément, afin de ne pas vous perdre dans la mer de l’âme qui est expansive et pleine de nouvelles perceptions et de conscience. Pour tant de gens dans ce monde, ils encapsulent l’âme dans les conditions créées par l’esprit, cherchant à rationaliser cette perception qui n’est pas à l’intérieur de l’âme, mais à l’extérieur ; cherchant à être dans ce lieu qui est, à un certain degré, illusoire et incapable de comprendre vraiment. Pourtant, cela vous réconforte, n’est-ce pas, d’avoir un mental qui est finement ajusté, qui s’articule, qui est clairement perceptif ?

Je ne souhaite pas déprécier le mental, mais je souhaite vous encourager à vous aventurer dans ce lieu qui est au-delà du mental, ce lieu où le mental est très prudent de pénétrer en raison de la nature imprévisible de l’âme. Pourtant, dans c lieu, il y a aussi un grand confort. Dans ce lieu, il y a de grandes possibilités et un grand potentiel qui ne peuvent être réalisés sans y entrer. On entre dans l’âme par la prière et la contemplation profondes. Dans ce lieu, où le mental est mis de côté, on dérive et on s’enfonce dans l’âme et on en vient à comprendre la vraie nature de l’Amour. Car c’est là que vous avez si ardemment prié pour bénéficier de l’accumulation de ces gouttes d’or de l’Amour de Dieu, cherchant à éveiller votre âme, cherchant à reconnaître ce lieu où nous vous avons si diligemment encouragés à aller.

Pourtant, pour chacun d’entre vous et pour toutes les âmes de votre monde, il y a une profonde réserve à aller au-delà de cet endroit qui se trouve juste légèrement dans cette conscience, plutôt que d’être complètement immergé dans l’âme. Le mental continue à vous tirer en arrière, effrayé par le pouvoir de l’âme, souvent réticent à lâcher le contrôle. Vous continuez à nourrir votre jardin de pensée bien entretenu, d’idées et de concepts de ce que c’est, en nourrissant des idées qui sont portées par le mental, en recueillant ces idées et les spéculations des autres dans vos esprits, plutôt que de vous immerger dans l’âme sans ces réserves de pensée et d’aller à ce lieu qui est purement de la réalité de l’âme.

Au fur et à mesure que l’Amour de Dieu continue à croître dans votre âme, au fur et à mesure que vous permettez et invitez cette Bénédiction à y entrer, l’attraction de cet Amour, cette Lumière à l’intérieur, continue à vous attirer plus près du cœur de l’être de votre âme et continue à vous attirer dans cet endroit qui, au début, semble si étranger et si menaçant. En continuant ce voyage, vous vous acclimaterez aux conditions de l’âme et vous vous laisserez immerger dans ce bain de Lumière et de conscience d’Amour qui vient lorsque Dieu touche votre âme. Votre connexion avec Dieu est atteinte d’une manière consciente, par cette volonté d’être dans ce lieu si sacré et si beau, communiant avec Dieu dans toute sa merveille, sa beauté et sa gloire. Il n’y a rien dans la vie matérielle, mes amis, qui puisse être comparé à cette expérience d’éveil à votre propre âme en relation avec Dieu.

Lorsque vous avez été touchés de cette manière, lorsque vous avez fait l’expérience du pouvoir de l’Amour, de la beauté du toucher de Dieu dans votre âme, de la Grande Lumière qui s’y accumule grâce à vos prières et à vos efforts pour la recevoir, il n’y a pas de retour en arrière, mes bien-aimés. Il n’y a pas de décision à prendre pour dire : « Je ne souhaite pas avoir ce Grand Cadeau. » Car en le recevant, vous accomplissez la grande promesse de Dieu d’embrasser chacun de Ses enfants dans l’Amour. Dans cette étreinte, il y a une profonde montée de joie et la reconnaissance que l’âme a retrouvé le chemin de son Créateur. C’est une expérience si profonde, une compréhension et un éveil si magnifiques que les trésors de toute la Terre, la beauté de toute la Terre, l’émerveillement de votre existence dans ce monde physique ne sont pas comparables à ce que vous avez gagné dans votre âme. Nous continuons donc à vous exhorter à vous réveiller, à y entrer, à être dans ce lieu de Grâce. Réveillez-vous, réveillez-vous, âmes bien-aimées, aux possibilités qui se présentent à vous avec cette Vérité de l’Amour de Dieu. Goutte à goutte, elle s’accumule en vous, changeant, transformant, guérissant et éveillant.

Comme un homme qui suffoque et qui a besoin de l’oxygène de la vie, l’âme cherche les Eaux Vives de Dieu pour s’éveiller et se sentir vivante. Buvez profondément ces Eaux, mes amis. Étanchez votre soif qui ne sera jamais étanchée. Car c’est une aspiration et un désir qui seront éternels. Vous trouverez votre chemin vers le Royaume Céleste dans toute sa splendeur et sa gloire. Soyez dans ce lieu où Dieu est toujours présent et où votre âme trouve sa juste place en vous, vivante et glorieuse dans sa nature et son être, dans la Grande Lumière qui est Dieu. Entrez dans la chambre de votre âme, mes bien-aimés. Sentez la puissance de l’amour et du toucher de Dieu sur vous. Reconnaissez que c’est là le véritable désir de votre âme, d’être avec Dieu dans Son Amour.

Lien vers le message originel : https://soultruth.ca/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2019/do-not-linger-in-the-doorway-to-your-soul-af-10-jul-2019/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s