La lutte du mental matériel pour être en harmonie avec l’amour

Esprit : Augustin
Date : 6 Novembre 2018
Lieu : Gibsons, C.-B. Canada
Médium : Al Fike

Je suis Augustin. Vous priez, mes bien-aimés, d’accepter et d’apprécier les différences de ceux qui vous entourent, de marcher humblement dans le monde et pourtant, bien souvent, vous prenez plutôt ombrage de ces différences et vous prenez personnellement les critiques et les perspectives qui ne sont pas en harmonie avec les vôtres. Comment pouvez-vous être un exemple de l’Amour béni du Père si vous êtes dans un état de jugement, si vous ne pouvez pas accepter avec humilité et amour inconditionnel les différences de l’autre ? Tant que vous cherchez l’acceptation d’autrui, ce qui, de l’autre côté de la médaille, signifie que vous cherchez à ce que les autres se comportent d’une manière acceptable de votre point de vue, alors vous ne forgerez pas vraiment de liens d’amour et d’acceptation entre vous. Donnez à chaque personne son temps et sa place dans le monde, en exprimant qui elle est de cet endroit, avec ses propres perspectives et sa propre vision du monde. Faites-le en les honorant, non pas pour ce qui est de l’erreur et clairement de l’erreur, mais pour voir que chacun est sur un chemin d’apprentissage, de compréhension, de guérison et d’apport d’un plus grand amour dans son être. Vos anges amis vous jugent-ils, mes bien-aimés ? Car nous voyons tout, même les pensées que vous ne partagez pas. Elles sont très transparentes pour nous.

Avec l’infusion de l’Amour du Père et l’éveil des perceptions de l’âme, avec le temps, vous aussi serez capables de voir ces choses qui sont souvent cachées non seulement en vous mais aussi dans les autres. Allez-vous alors juger et refuser l’amour et chercher à changer et à persuader l’autre d’être en plus grande harmonie avec votre propre perspective et votre désir de le voir être conforme à vos attentes ? Ces conditions humaines en vous deviennent de plus en plus évidentes, n’est-ce pas, alors que vous continuez à grandir dans l’Amour du Père ? Mais comme nous vous l’avons déjà dit, nous ne pouvons pas changer les schémas de votre pensée.

C’est à vous de le faire, c’est à vous de vous efforcer d’obtenir une plus grande harmonie, un plus grand amour et une plus grande acceptation, non seulement dans votre âme, qui illustre ces caractéristiques et ces perspectives, mais aussi au plus profond de vous-mêmes. Lorsque nous disons que vous devez harmoniser votre pensée et votre âme, c’est Dieu qui harmonise votre âme, qui éveille et guérit et qui apporte la vérité et la beauté et de nombreux cadeaux à l’intérieur. Mais c’est à vous de faire les efforts nécessaires pour dompter les caractéristiques humaines indisciplinées de la pensée. Cela exige de la discipline et de la sagesse.

Tant que vous désirerez et insisterez pour parler et converser du point de vue du mental, vous serez pris dans la condition humaine. C’est à vous de mélanger la perspective de la raison avec la sagesse et la connaissance de l’âme pour apporter une harmonie, pour marier ces deux perspectives en une seule qui soit harmonieuse. Cela est nécessaire en ce moment, car vous êtes arrivés à un endroit où la puissance, la grandeur de votre âme dépasse de loin la capacité de votre raison. Pour vous exprimer dans ce monde, vous devez vous acclimater à cette nouvelle façon d’être dans le monde, celle de l’âme. Cela demande en effet de la pratique et de la discipline, de la foi et de la patience. Lorsque vous sentez que les conditions et les perspectives de votre raison font peu de cas de la nature aimante de votre âme, qu’elles prennent le pas sur la sagesse, l’humilité et l’amour, vous devez vous arrêter et considérer votre choix.

S’exprimer dans le monde de cette manière réfléchie est très important. C’est un test sérieux, mes bien-aimés, un test de votre engagement et du degré de sérieux avec lequel vous voulez marcher dans le monde comme un canal d’amour. Car tout ce qui est nécessaire pour le faire est en vous en ce moment. L’Amour de Dieu brûle brillamment dans vos âmes. Mais il faut en effet du temps pour que vos esprits rattrapent ce progrès intérieur, cette belle condition que vous portez. Bien que cela exige de la discipline et de la foi, vous devez également être doux avec vous-même, car il serait facile pour vous de discréditer votre propre belle âme avec ces prises de conscience des insuffisances de votre esprit et des schémas qui vous tourmentent tant dans votre vie quotidienne.

Continuez à prier pour que l’Amour de Dieu guérisse tout, vous donne la force, la patience, la tolérance et la discipline afin que vous puissiez surmonter ces vestiges mentaux d’erreur. Si vous y parvenez, vous aurez gagné la bataille entre l’esprit et l’âme. Vous aurez accompli quelque chose que très peu ont fait dans ce monde. Vous marcherez dans la lumière, la grâce, la beauté et l’amour, et rien en vous ne pourra vous en détourner. Vos esprits acquiesceront, vos pensées seront d’une qualité supérieure et l’amour sera le vecteur de tout cela et apportera une paix profonde et une joie merveilleuse à votre vie. Si vous devez être des exemples de cette vérité, alors vous devez tous être en alignement avec elle afin que vous puissiez effectivement enseigner ces vérités, pas seulement avec des mots mais avec des actions. C’est par votre propre visage que vous marcherez dans cette lumière.

Je ne suggère pas que vous écartiez vos pensées. Je vous suggère simplement de vous débarrasser de ces conditions dont vous savez, même dans votre esprit, qu’elles ne sont pas en harmonie avec l’amour. Vos pensées sont une chose précieuse, elles sont une partie de votre être. Mais la plus grande partie, la partie qui continue pour l’éternité est la conscience de l’esprit de l’âme éveillée dans l’Amour de Dieu et c’est ce que vous nourrissez, chers amis. C’est ce vers quoi nous tendons tous, l’âme éveillée qui continue à grandir et à se développer dans l’Amour du Père pour toute l’éternité. Faites-en votre centre d’intérêt, mes bien-aimés. Ne vous préoccupez pas des luttes des autres, bien que vous viviez en communauté et que vous interagissiez avec l’intention d’aimer tout le monde.

Il est important que vous mettiez de côté vos jugements et que vous apportiez toujours l’amour. Dans votre âme, c’est le cas dans chaque situation et cela doit être mis en avant dans votre pensée, dans les mots que vous prononcez et dans les interactions que vous avez. Vous pouvez dire que je ne me soucie pas de ceci, que je ne souhaite pas me livrer ou prendre part à cela ou à autre chose. Mais en vérité, vous êtes tous interconnectés, vous faites tous partie de ce voyage et, d’une certaine manière, vous êtes le gardien de votre frère. Vous pouvez donc observer chez un autre un comportement qui n’est pas de l’amour. Ne le jugez pas et si ce comportement est dirigé contre vous, dites une prière pour lui et ne prenez pas ces conditions, ne prenez pas personnellement une attaque, un jugement d’un autre. Lorsque vous pouvez être détaché de cette manière, fort dans l’amour, fort dans la connaissance de votre propre personne et de votre propre intégrité, alors ces choses ne peuvent pas vraiment vous toucher et ne valent pas l’investissement de votre pensée et de votre temps.

Soyez toujours aimants, mes bien-aimés. C’est l’exemple, c’est vivre la Vérité de l’Amour de Dieu, c’est être un canal d’amour et c’est votre défi. Pour tous ceux qui suivent ce chemin, leur défi est d’être aimant à tout moment. De cette façon, Dieu peut utiliser chacun d’entre vous avec chaque jour, avec chaque respiration, parce que vous êtes dans une condition d’amour. Vous avez choisi de mettre de côté les conditions humaines qui ne sont pas de l’amour et de marcher dans l’amour, dans la paix, dans la sagesse et dans la vérité. Il y a des moments où vous pouvez affronter l’erreur, et c’est important, mais si vous le faites avec la motivation de corriger et de dominer une autre personne qui est dans l’erreur, alors vous vous joignez à cette erreur et vous n’apportez pas l’amour et la guérison à la situation.

Avancez sagement mes bien-aimés, considérez vos paroles. Marchez dans la paix, aimez vos frères et sœurs, aimez-vous, soyez compatissants et soyez sages. De cette façon, vous conduirez beaucoup de gens vers la vérité, car ils verront que vous êtes forts et que vous portez la bannière de la vérité de toutes les manières possibles en marchant dans ce monde. Oui, vous continuez à grandir, à vous étendre et à être une expression d’amour dans votre monde, mais vous n’êtes pas parfaits. Chaque jour, vous devenez un peu plus forts, un peu plus sages, vous glanez un peu plus d’amour de Dieu et vous travaillez à ces conditions harmonieuses dont je parle.

Sachez que nous sommes avec vous pour vous aider, nous sommes avec vous pour vous enseigner et pour vous aimer. Sachez que vous êtes un travail en cours comme vous le dites et soyez patient avec vous-même, mais soyez fort et clair avec vos intentions et vos désirs d’être un agent aimant de Dieu.

Que Dieu vous bénisse, mes beaux amis, vous qui luttez tant dans ce monde qui est le vôtre, et pourtant, vous êtes comblés de tant de bénédictions. Jour après jour, instant après instant, Dieu continue de vous bénir mes bien-aimés. Il envoie ses anges pour être avec vous. Que vos choix soient toujours pour la lumière, que vos mots reflètent toujours l’amour, que vos pensées soient dans le flux de l’Amour de Dieu.

Dieu vous bénit mes bien-aimés. Je suis votre enseignant Augustin et je vous aime, belles âmes qui continuez sur ce Chemin Divin. Que Dieu vous bénisse mes bien-aimés. Que Dieu vous bénisse.

Lien vers le message originel : https://soultruth.ca/contemporary-messages/messages-sorted-year/messages-2018/the-struggle-of-the-material-mind-af-6-nov-2018/

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s